Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
avatar
❁ lama gladiateur ❁
❁ lama gladiateur ❁
personnage
postes : 97
informations
postes : 97

she's thunderstorms (pepper) :: Mar 20 Mar - 22:48



pepper & stark

she's thunderstorms


" il est 13h, félix se lève le dos en vrac, abimé par le sofa défoncé sur lequel il dort depuis son arrivée à cambridge. il a fait la fête hier, comme tout les soirs il a fumé, il a bu, et il se tape le contre coup de la veille, maintenant il doit assumer. comme chaque matin il attrape son téléphone qu'il a glissé sous son coussin, un vilain réflexe qui ne l'a pas quitté depuis de nombreuses années déjà malgré les mises en gardes de ses parents sur les effets néfastes des ondes des téléphones portables. la led de son téléphone clignote et il découvre les dizaines de messages envoyés par bianca la kappa sigma, entre 7h et 13h. le dernier date d'il y a 5 minutes, elle lui donne un quart d'heure pour venir lui livrer de la dope. on est samedi, toutes les grosses soirées du campus se préparent et l'ancienne vice présidente a besoin de refaire son stock pour se faire bien voir de ses camarades. félix doit voler à son secours s'il veut renflouer ses caisses. il lui répond que les prix augmentent le samedi pour les urgences mais elle s'en fiche. il prend une douche de 3 minutes chrono, enfile des fringues qui trainent et quitte l'appart sans dire un mot.
il roule jusqu'au campus et sonne à la porte de l'immense maison. ça pue le fric et il adore ça. la petite blonde vient lui ouvrir la porte et l'invite à entrer. "c'est pas trop tôt putain j't'envoies des messages depuis ce matin!" pas la peine de le lui rappeler, il avait bien remarqué. il grogne, ne se fatigue pas à répondre, il veut l'argent et filer se recoucher. elle lui dit de la suivre et l'emmène vers la cuisine commune. au passage son regard est attiré par les bruits qui proviennent du salon. ses yeux se dirigent vers le plafond dont la hauteur est impressionnantes avant de se poser sur pepper. encore elle. elle est belle, elle rigole, et elle est avec ce type qu'il ne connait pas. ça lui rappelle un rêve désagréable qu'il a fait il y a quelques semaines de ça. il s'était réveillé en sueur et perdu, perdu dans sa tête et dans son coeur lorsque son 'lui alternatif' avait ressentie de la jalousie en voyant sa meilleure amie au bras de quelqu'un d'autre à une fête absurde. rien de tout ça n'était réel mais il avait bien du se poser la question mille fois avant de le comprendre, tellement ses sentiments semblaient sincère. une jalousie, une possessivité. il n'avait pas su s'expliquer à lui-même ce que cela pouvait bien signifier et avait décidé d'oublier tout ça. jusqu'à ce qu'il le ressente à nouveau, ce désir de se faire remarquer, se dire qu'il est le centre de son attention, ne plus vouloir la partager. il n'arrivait pas à poser de mots sur ce qui lui arrivait et ça le rendait fou. mais elle ne le voit pas, pas tout de suite. il arrive dans la cuisine qui offre une vue sur le salon grâce à une grande arche et pose ses sachets sur le plan de travail. "ça fera 500 livres. à moins que t'en veuilles plus?" il ne la regarde pas, bianca, il s'en fiche. son regard n'arrête pas de fuir vers l'ouverture où il assiste au spectacle de sa plus grande angoisse.


 


AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
avatar
❁ pingouin viking ❁
❁ pingouin viking ❁
personnage
postes : 206
informations
postes : 206

Re: she's thunderstorms (pepper) :: Jeu 22 Mar - 15:32



cheating heartbeat, rapid fire

il y avait un temps où j'adorais le samedi parce que c'était synonyme de grasse matinée, mais c'est un concept lointain depuis que je partage ma chambre avec bianca. j'sais pas où elle puise son énergie, ni quand elle dort, mais c'est flippant. elle est super pâle, bianca, et elle est assez froide aux premiers abords. honnêtement, ça m'étonnerait pas qu'elle soit pas réellement humaine. ça m'étonnerait pas non plus que je lui aie déjà posé la question sous les effets d'une quelconque substance, d'ailleurs. c'est probablement pour ce genre de raison qu'on se calcule difficilement hors de notre chambre.

bref, pour en revenir au sujet d'origine: c'est flippant. et usant, surtout quand ça fait trois samedis de suite que je suis levée aux aurores. je sais qu'elle tient à sa dope pour faire remonter sa côte de popularité, mais il y a des heures décentes pour faire ce genre de truc. non?

je lui balance l'un de mes coussins pour la faire taire quand elle se met à pester contre son téléphone, parce que je suppose que son dealer lui répond pas (logique, quand c'est pas huit heures du matin), soit pour la faire taire, soit pour la virer de la chambre, avant de me tourner dans mon lit et essayer de me rendormir. si je dois me lever, il y a moyen que je l'étouffe avec ledit coussin, donc j'espère qu'elle comprend le message. visiblement oui, parce que quand j'ouvre les paupières de nouveau, la lumière du jour passe à travers les rideaux et le lit de ma colocataire est vide de l'autre côté de la pièce.

il est presque midi quand je m'installe dans la cuisine pour petit-déjeuner après m'être rapidement préparée. le fait que je finisse tout juste mon bol de céréales alors que les autres entament leur plat de résistance amuse beaucoup cody, un bizut a qui j'ai eu le malheur de parler une fois et qui me prend pour sa pote depuis. il me propose de faire un Uno avec lui quand on sera sortis de table et j'accepte parce que sur le moment, ça me tente beaucoup plus que le devoir de mathématiques qui m'attend à l'étage.

c'est de cette manière qu'on se retrouve sur l'un des canapés du salon, face à face, et quand je repose la pioche entre nous après avoir distribué les cartes pour m'emparer des miennes, je suis intimement convaincue que je suis bénie des dieux parce que j'ai trois +4 dans mon jeu sur sept cartes en tout. c'est la quatrième partie que je gagne de suite. cody refuse de me laisser partir tant qu'il aura pas gagné une manche, sauf qu'il a pas compris que j'étais tout simplement imbattable et si ça continue, on va finir par passer la journée ici, si je fais pas semblant de perdre (dans ses rêves), si la maison prend pas feu spontanément ou si il déclare pas forfait tant qu'il lui reste un semblant de dignité (ce que je recommande).

lorsqu'il me reste un 2 vert et un 2 jaune aux côtés de mes trois +4, j'sais que c'est la fin pour lui, particulièrement quand il pose une carte jaune sur le talon. parce que ce débutant a pas de vert dans son jeu. je le regarde pendant de longues secondes, sans rien faire, jusqu'à ce qu'il comprenne qu'il a perdu et son visage se décompose, ce qui me fait exploser de rire. "t'es prêt à perdre pour la cinquième fois, ou pas?" je lance à travers mes rires en posant mon premier deux, le jaune, puis le second, le vert. il fronce les sourcils, perplexe, parce qu'il s'attendait certainement à ce que je balance cinq +2, ou un truc dans le genre. il pioche, sans surprise, et ne joue pas, parce que c'est pas du vert, ni un 2, et attend mon tour en levant les yeux vers moi.

je me pince les lèvres pour ne pas rire de nouveau et il en fait de même avant de faire sa tête de chien battu. "t'as trois +4," déduit-il avant de balancer ses cartes en signe de défaite et sur le coup, j'ai presque de la peine pour lui. ça m'empêche pas de me foutre de sa gueule, restons réalistes. il est sur le point de me proposer une autre partie en rassemblant les cartes quand une silhouette toise soudainement notre canapé et quand je lève les yeux vers cette dernière je reste conne en me retrouvant nez-à-nez avec félix. "Stark...," je souffle sous la surprise avant de légèrement froncer les sourcils, essayant de trouver une raison à sa présence ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❁ lama gladiateur ❁
❁ lama gladiateur ❁
personnage
postes : 97
informations
postes : 97

Re: she's thunderstorms (pepper) :: Mar 17 Avr - 22:41



pepper & stark

she's thunderstorms


"la blondinette déblatère sans s'arrêter, une véritable pile électrique et félix reste le regard dans le vague, hypnotisé par pepper. il essaye bien de faire semblant de l'écouter, de la regarder, mais ses yeux sont sans cesses attirés par ce qu'il se passe au fond du salon. "hého c'est a toi que j'parle! c'est bon pour la prochaine livraison, tu seras dans les temps?" félix est rappelé sur terre, il secoue la tête comme pour se réveiller avec de répondre par un simple hochement de tête. bianca lui fait alors glisser une liasse de billet plutôt imposante. puis son nom résonne dans la grande bâtisse. "stark..." il relève la tête et voit pepper, au fond de la pièce, posée face à un tas de cartes colorées. et son visage s'illumine, il sourit et essaye de ne pas passer pour un idiot, de ne pas être trop niais. ça se transforme vite en sourire narquois car c'est celui qu'il affiche toujours face à pepper, quand il la taquine et qu'il veut la provoquer. "pepper goldsmith, comme on se retrouve!" l'air de rien, il lance ça tout en recomptant les billets que vient de lui filer bianca, mais au fond il est tellement distrait qu'il n'arrive pas vraiment à compter. elle continue de parler dans le vite, il la remercie pour le fric sans avoir réellement pu tout compter et rentre dans le salon, se rapprochant de pepper. "sympa ta baraque!" il s'assoit sur l'accoudoir du canapé en cuir ancien, lançant un regard furtif et intimidant au mec qui recomptait péniblement ses cartes juste en face de pepper.



 


AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
avatar
❁ pingouin viking ❁
❁ pingouin viking ❁
personnage
postes : 206
informations
postes : 206

Re: she's thunderstorms (pepper) :: Ven 20 Avr - 1:10



cheating heartbeat, rapid fire

je mets pas longtemps à faire le rapprochement entre bianca qui se bat pour attraper son attention et l'argent qui repose dans ses mains. c'est lui le dealer. je suis pas surprise, mais ça m'ennuie un peu. pour la dangerosité de son passe-temps. j'aurais préféré qu'il fasse autre chose de ses dix doigts, histoire d'être certaine de pas apprendre qu'il s'est retrouvé derrière les barreaux, histoire de pas le perdre une seconde fois.

je secoue la tête, amusée, et le regarde s'approcher jusqu'au canapé. ça me fait quelque chose qu'il soit là. c'est intimidant, presque impressionnant. comme si personne méritait d'être en sa présence, même pas moi. c'est probablement juste mon impression. après tout, je crois que je l'ai jamais jugé à la même enseigne que les autres. toujours glorifié, comme si il venait pas réellement de ce monde. "t'as vu la devanture trop stylée style welcome to the jungle?" je réponds comme si j'avais fait le design de la résidence et que j'avais moi-même fait pousser les lierres qui recouvrent la façade du bâtiment. "t'as vendu ton âme?" je lance malicieusement en pointant l'argent du menton avant qu'il ne range la liasse.

je rate pas le regard qu'il lance à cody, après s'être installé sur le bord du canapé. cody s'écrase en rassemblant maladroitement les cartes. je l'observe un instant avant de me lever. "pause nicotine," j'informe les deux hommes en faisant un clin d’œil à mon copain de confrérie qui vient de regonfler mon égo pour la semaine avec ses défaites à répétition, avant de faire signe à félix de me suivre à l'extérieur. lorsque nous nous retrouvons sous le porche, devant la résidence, je prends une longue inspiration, accueillant l'air frais dans mes poumons, avant de soupirer de contentement. je m'étire, face à l'horizon avant de faire volte-face pour regarder Stark, mutine. "j'ai pas de cigarettes sur moi," j'admets, le sourire aux lèvres, en le dévisageant avant de m'adosser au mur à proximité de lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❁ lama gladiateur ❁
❁ lama gladiateur ❁
personnage
postes : 97
informations
postes : 97

Re: she's thunderstorms (pepper) :: Lun 14 Mai - 17:25



pepper & stark

she's thunderstorms


"il s'extasie quelques secondes sur la beauté de la maison. c'est la première fois qu'il y met les pieds et ça le rend fou de voir à quel point tout ces étudiants vivent dans le luxe alors que lui il doit se contenter de crêcher sur un sofa tout défoncé. et pepper elle se retrouve au milieu de tout ça. au début il se dit que ça colle pas puis il se rappelle à quelle point la maison de la famille goldsmith était similaire, qu'elle venait pas du même milieu.
elle lui lance une remarque sur les billets qu'il finit par ranger dans sa sacoche banane. y'a pas plus connoté "dealer" comme accessoire mais lui il aime bien s'en venter. il baisse les yeux quand elle lui demande s'il a vendu son âme au diable mais il lui reste un petit sourire en coin, parce que oui, c'est certain, il n'a plus rien d'innocent depuis qu'il a été en prison. il l'a d'ailleurs jamais vraiment été, innocent.  " je viens juste donner un petit coup de pouce à ta chef blondie pour l'aider à rendre votre soirée inoubliable " dit-il enfin en relevant la tête après avoir fermé la fermeture éclair de sa pochette.
elle lui tend la perche pour une pause clope, ils s'éclipsent dehors et félix ne se fait pas prier pour en allumer une. quand pepper lui dit qu'elle n'a pas de clope ça le fait rire, ça lui rappelle des souvenirs, et il se demande si c'était une tactique pour qu'ils se retrouvent ensemble. c'est bien un plan de nana ça, non?  " tu peux avouer que t'en avais marre de ce type et que tu me voulais pour toi toute seule! " trop lourd? peut-être, mais avec elle il a aucune honte. en même temps il attrape de nouveau son paquet dans la poche de son perfecto et tend une cigarette à la jolie brune, répétant ce geste familier d'autre fois.



 


AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
avatar
❁ pingouin viking ❁
❁ pingouin viking ❁
personnage
postes : 206
informations
postes : 206

Re: she's thunderstorms (pepper) :: Jeu 31 Mai - 1:53



cheating heartbeat, rapid fire

du coup, c'est sa dope à lui que... j'emprunte dans les affaires de bianca quand elle déserte la chambre. c'est lui qu'elle harcèle depuis ce matin et je comprends beaucoup mieux pourquoi elle peine autant à le joindre. c'est Félix. et son altruisme à cinq cent pounds. j'espère qu'elle l'a invité à la prochaine soirée, ça nous fera une excuse pour nous revoir.

je parviens aisément à l'attirer à l'extérieur et je retrouve nos vieilles habitudes même dans un truc aussi banal. sortir dehors pour fumer, c'est un truc qu'on a toujours fait, peu importe la météo, l'heure, peu importe le décor. pour discuter des autres, ou pour profiter du silence, d'un instant de tranquillité sans pour autant être seuls. il allume sa cigarette quand je me tourne pour lui faire face et mes mots lui arrachent un rire qui en retour m'arrache le ventre. agréablement? si c'est possible.

je me laisse retomber contre le mur et l'écoute me répondre avant de saisir la cigarette qu'il me tend, mon sourire ne me quittant jamais. si j'le connaissais pas, j'pourrais presque prendre ça pour du flirt. presque. "hah! ça te ferait beaucoup trop plaisir," je réponds amusée et je baisse les yeux vers la clope pour arrêter de le fixer un instant, histoire de lui donner un moment de répit.

je repense à nos retrouvailles tous les jours depuis qu'elles se sont produites et la raison pour laquelle j'ai fait aucun pas vers lui depuis est différente de celle qui me retenait de faire quoi que ce soit à propos de notre bande. pour irish toxicity, c'était surtout un manque de volonté, puis ma nouvelle vie d'étudiante à gérer parce que c'est étrange de se retrouver dans le bain, dans une structure, après avoir vagabondé pendant si longtemps. avec Stark, c'est pas un manque de volonté, loin de là. c'est une forme d'appréhension, de retenue. je sais que ça cache quelque chose, mais j'suis pas certaine d'avoir les tripes de creuser et mettre le doigt sur ce qui m'empêche de le suivre comme son ombre, de reprendre ma place.

il y a aussi toutes ces questions en suspens. tous ces secrets. il va falloir que ça sorte, qu'on parle de tous ces trucs. je me rappelle que le tout premier truc qu'il m'a demandé c'est pourquoi on s'est tous retrouvés ici plutôt qu'en irlande. je suppose que c'est pas idiot de commencer par lui dire pourquoi je suis là, moi. "si je suis pas rentrée en irlande, c'est parce que mon père veut plus de moi là-bas," j'avoue de but en blanc, sans contexte, suivant tout bonnement le flow de mes pensées. de toute façon, il y a pas de moment idéal, opportun, propice. pas pour ce genre de sujet. "comme toi, j'ai vu que les autres étaient ici, alors je suis venue trouver un peu de compagnie." je le dévisage, scrutant la moindre réaction et j'ai tout juste le temps de sentir un poids s'élever de mes épaules qu'il est remplacé par un nœud dans mon estomac. c'est l'anxiété. je me demande ce qu'il va répondre. je me demande si il sait pourquoi mon père me tient à l'écart.

il n'existe pas de moment parfait pour dévoiler mes mystères, mais il existe définitivement des moments parfaits pour apprécier une cigarette et celui-là en est un. "tu permets que je monkey fuck ta cigarette?" je lance en coinçant la clope entre mes lèvres, me décollant du mur, et sans trop lui laisser le temps de me répondre ou simplement de sortir son briquet, je plante mes mains sur ses épaules et me hisse sur la pointe des pieds pour coller l'extrémité de ma cigarette à la sienne et inspirer de manière à l'embraser par le biais de sa braise, parce que mon opportunisme est sans limite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
personnage
informations

Re: she's thunderstorms (pepper) ::


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» V. Pepper Potts | I'm not a hero
» Présentation de Kamisama no Memo-chou
» "Une vodka drive extra avec des olives, beaucoup d’olives ! Genre... au moins trois olives." |Virginia Pepper Potts|
» Virginia Pepper Potts.
» Pepper Flake - La vie n'est qu'un long fleuve pimenté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum