Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
avatar
❁ castor spartiate ❁
❁ castor spartiate ❁
personnage
postes : 3009
informations
postes : 3009

DYLEVAN + It's time to talk :: Sam 21 Avr - 19:15



Dylevan  ptit coeur  

It's time to talk.


Cela faisait quelques temps que l’épidémie s’était échappée délivrant Cambridge de cette maladie. Je me remettais doucement de ce qu’il m’était arrivée. La maladie m’avait achevé, j’étais vraiment crevé. Cela n’était pas très bon pour la dernière ligne droite vers la fin de l’université. Je ne voulais pas me louper alors que j’avais travaillé dur le reste de l’année. Là, j’avais déjà pris du retard dans mes révisions, ce n’était pas bon pour moi. Mais bizarrement, les révisions ou les examens n’étaient pas ce qui me préoccupaient le plus en ce moment. Lors de l’épidémie quand j’étais à l’hôpital, j’ai appris que Dylan était enceinte. Elle ne me l’avait même pas dit d’elle même. Elle ne m’avait pas prévenu et depuis ce jour là, je n’avais plus de nouvelles d’elle, elle était distante et froide. Je ne comprenais absolument pas alors qu’elle m’avait avoué qu’elle m’aimait quand elle pensait y passer lors de cette épidémie. J’avais besoin d’explications et surtout, je voulais qu’on décide quoi faire avec ce bébé dans le ventre. Il était hors de question qu’on le garde, pas avec les études pas encore terminées, sans situation professionnelle, sans maison, sans rien… J’avais donc pris le taureau par les cornes et je m’étais rendu à la maison des horreurs c’est à dire la maison des ADPi. Il était temps qu’on parle et qu’elle arrête de fuir les problèmes. J’avais attendu d’aller mieux pour aller la voir. Après notre précédente dispute, nous avions convenu de communiquer quand ça n’allait pas. Dylan avait oublié cet aspect de la discussion puisqu’elle ne me parlait absolument pas. Déjà, je n’avais pas apprécié qu’elle ne me dise pas pour la grossesse. J’étais remonté et très énervé. Cette discussion allait être houleuse, une nouvelle fois. On avait encore des choses à régler. Ce genre de situation me faisait rendre compte que nous n’étions vraiment pas prêts pour avoir un bébé dans les pattes. En arrivant à la maison des ADPi, je toquais. Une des soeurs ADPi que je ne pouvais pas voir me clasha un peu. Je n’ai pas le temps pour ces conneries ! Dis moi où est Dylan. Elle me répondit brièvement en disant qu’elle était dans sa chambre. Je me dépêchais de monter quatre à quatre les escaliers. Je toquais à sa porte et j’entrais à l’intérieur. Dylan, il faut qu’on parle. J’avais le visage fermé et mes bras étaient croisés devant mon torse. Je la toisais du regard, restant en retrait.
AVENGEDINCHAINS


@Dylan E. de Lacroix crazy love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin ❁ princesse jolie
admin ❁ princesse jolie
personnage
postes : 5666
informations
postes : 5666

Re: DYLEVAN + It's time to talk :: Dim 29 Avr - 16:40



Dylevan  ptit coeur  

It's time to talk.


C’est quand on frôle la fin que l’on ouvre les yeux sur la vie. Sur ce que l’on a et ce que l’on peut perdre. C’est ce que le fléau épidémique qui avait ravagé l’Europe et Cambridge au passage t’avait appris. Une sacrée leçon de vie apprise malgré toi. Tu en avais appris des choses, des choses dont tu t’en serais bien passé. Des choses dont tu n’avais rien vu venir. Dur réalisation de la réalité alors que tu en étais arrivé à un point que tu aurais préféré être malade et survivre. Toute personne censée aurait préféré finir dans ton état mais toi tu ne savais pas quoi en faire. Comment réagir. Non, tu n’étais pas préparer à ça. Abriter la vie là, dans ton ventre semblait impossible à assimiler. Chaque jour depuis la nouvelle se résumé à te répéter encore et toujours que tu étais enceinte et que tu ne savais pas quoi faire. Le dire à Estevan oui, mais comment. Cela semblait au-dessus de tes forces alors que tu avais peur de ta réaction comme la tienne t’avais effrayé. Ivy te répéter sans cesse que tu ne pouvais pas garder cela pour toi et elle avait raison. Son soutien sans faille était surement ce qui t’aidais à tenir alors que tu avais l’impression de vivre hors de ton propre corps ces derniers temps. Tu ne te sentais plus maitre de toi-même alors que tu étais dicté entre nausée matinale et grignotage intempestive pour tenter de te réconforter. Tu étais bien entouré et pourtant tu te sentais tellement seule. Tes meilleurs amis partie en voyages pour ce changer les idées après cette épreuves qui as bouleversé tout le monde tu te retrouver à passer tes journées seules dans ta chambre. Les seuls contacts que tu avais c’était quand tu daignais descendre à la cuisine pour refaire tes réserves de nourriture. Tu passais de ton lit, à la salle de bain, à la cuisine tel un robot sans réfléchir. Tu minimisais tes pensées au maximum pour ne pas de nouveau te laisser envahir par tes émotions. Toutes tes pensées finissaient par se tourner vers Estevan et cela te faisais mal rien qu’à l’idée des conséquences qui découlerait de ce qui grandissais en toi. Tu le fuyais lâchement et tu savais qu’il finirait par s’inquiété de ne pas avoir de nouvelle. Tu savais pertinemment qu’il viendrait à ta rencontre pour avoir une explication de ton comportement. Ce que tu ne savais pas c’est que lui aussi était au courant et que cela changer la donne. Assise en t’ailleurs sur ton lit à manger à pleine cuillère un pot de pâtes à tartiné, tu ne te reconnais plus. Toi, qui passer ton temps entre activité physique et alimentation saine te voilà plonger dans un tout autre monde. Une bulle dont on te sortit involontairement à l’arrivée de ton petit ami sans prévenir dans ta chambre. Tu avais beau savoir qu’il viendrait tu ne t’y étais pas préparer. « Estevan ?! » T’exclames-tu surprise dans un premiers temps avant d’être gagnée par la panique. Laissant le pot de Nutella sur la table de nuit à côté de toi tu oses à peine affronter son regard perçant qui te traverse. « Que… Qu’es que tu fais là ?! Tu vas bien ?!... Je… » Tu en perds tes mots alors que tu te lèves d’un bon surement trop vite alors qu’un petit vertige te gagnes. Tu ne sais pas ou te mettre une chose est sr c’est que tu aurais préféré cents fois être ailleurs qu’ici avec lui obligé de faire face à la vérité que tu tentais d’éviter depuis des jours maintenant.
AVENGEDINCHAINS


@Estevan S. Fernandez crazy love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❁ castor spartiate ❁
❁ castor spartiate ❁
personnage
postes : 3009
informations
postes : 3009

Re: DYLEVAN + It's time to talk :: Mer 2 Mai - 12:58



Dylevan  ptit coeur  

It's time to talk.


J’étais énervé en venant à la maison des ADPi. Je n’en revenais pas que Dylan faisait la morte alors qu’elle était enceinte. Elle m’ignorait complètement alors qu’elle avait mon bébé dans son ventre. Il était temps qu’on parle de ça. Je ne pouvais pas la laisser diriger ma vie avec cet être dans son corps. Il fallait qu’on prenne une décision et vite. Je savais déjà ce que je voulais mais il fallait que j’en parle avec Dylan. Je m’étais donc pointé dans la maison des ADPi et je montais les escaliers pour rejoindre la chambre de Dylan. J’étais entré dans sa chambre sa même y être invité. Je restais contre la porte, les bras croisés, lui disant qu’il fallait qu’on parle. Dylan avait l’air surprise de me voir et pourtant, elle devait se douter que je viendrais un jour ou l’autre. On ne pouvait pas rester dans cette situation plus longtemps. Elle me demandait si j’allais bien. Je riais de dépit. Moi ? Si j’allais bien ? Elle se fichait de ma gueule. Je repris très vite mon sérieux. Tu te fous de moi ?! Si je vais bien ?? Non ça ne va pas ! Je secouais la tête de gauche à droite. Je me rappelais encore notre discussion sur la communication, l’honnêteté, ne pas faire empirer les choses. Ce n’était que des paroles en l’air en fait. Elle est où la communication ?! Je voyais bien qu’elle ne savait pas où je voulais en venir et pourtant, c’était évident, comme le nez au milieu de la figure. Je sais que tu es enceinte ! J’ai dû attendre de me remettre de l’épidémie pour venir te voir alors que toi, tu aurais très bien pu passer me voir pour tout me dire. Au lieu de ça, tu fais la morte. Où sont tes belles paroles, hein ?! Qu’est ce que j’étais énervé ! Et ce n’était que le début de notre conversation. J’avais mon coeur qui battait à cent mille et mes yeux étaient noir de rage et mes sourcils froncés sur elle. J’étais hors de moi ! Il fallait que je me calme mais là, j’avais du mal. Je ne pouvais pas supporter cette situation. Il y avait bien trop de choses qui avaient fait déborder le vase.
AVENGEDINCHAINS


@Dylan E. de Lacroix crazy love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin ❁ princesse jolie
admin ❁ princesse jolie
personnage
postes : 5666
informations
postes : 5666

Re: DYLEVAN + It's time to talk :: Jeu 10 Mai - 21:24



Dylevan  ptit coeur  

It's time to talk.


Depuis quand tu n’avais plus mots à dire devant lui. Depuis quand tu en perdais le fil complet de tes pensées et de ta répartie. Depuis quand tu te laissais surprendre ainsi perdue d’avance. Surement que jamais tu n’avais eu chose à te reprocher. Si on pouvait dire qu’attendre l’enfant d’Estevan était une chose dont tu devais te sentir coupable. Au final vous étiez deux dans le bateau. Tes tords avaient surement été de ne rien lui avouer. De ne pas prendre ton courage à deux mains et d’aller lui dire les choses telle qu’elles étaient au lieu de fui lâchement en mettant ça sur le compte de la réflexion. Tu savais que ton silence radio finirait par te revenir en plein visage mais pas là. Pas comme ça. Jamais tu n’aurais pu te douter des mots d’Estevan. Tu restais là, sur ton lit bouche bée. Complétement décontenancé. Tu lisais la colère dans ces yeux, une colère profonde, une colère inédite. Tu en avais eu des occasions de le voir hors de lui mais jamais tu n’avais ressentie une telle distance et détermination de sa part. Il t’en voulait profondément. Tu comprenais et tu t’en voulais autant mais surtout tu chercher à comprendre qui avait pu lui dire. Ivy était la seule au courant, tu n’en avais même pas touché un mot à ton frère. Encore dans le déni probablement ou dans la peur que tout cela engendrerais. Regard baissé sur ton ventre il devenait bien trop dur d’affronter le regard sombre de ton petit ami. Ton maudit ventre pensas-tu. Ce bébé en toi changer tout tu le savais et une part de toi détestais cela. Tu étais perdu et tu ne savais même pas comment réagir face aux accusations du jeune homme. « Quelles belles paroles Estevan ?! J’ai toujours été sincère avec toi… Je ne voulais pas mal, je cherchais juste les mots pour te l’avouer… Car, oui c’était à moi de te le dire !!! A personne d’autre !! » Lances-tu comme à bout de force, vidé de toute énergie tu sentais malgré toi la fatalité de l’issue de cette conversation approché. « Qui te l’as dit ?! Dis-moi ?! » Tu oses en fin le regarder dans les yeux. Tu oses enfin te lever du lit sans pour autant l’approcher tu savais que ce n’était pas le moment. Tu le sentais au plus profond de ton être.
AVENGEDINCHAINS


@Estevan S. Fernandez crazy love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❁ castor spartiate ❁
❁ castor spartiate ❁
personnage
postes : 3009
informations
postes : 3009

Re: DYLEVAN + It's time to talk :: Mar 22 Mai - 7:41



Dylevan  ptit coeur  

It's time to talk.


Je n’en revenais pas que Dylan ne m’avait rien dit, que j’avais été obligé de venir jusqu’à chez elle pour lui claquer dans les dents que je savais tout. J’étais très énervé parce que, pas une fois elle était venue me voir quand je me remettais doucement de l’épidémie qui m’avait touchée. Pas une fois elle n’avait pris de mes nouvelles. Pas une fois elle a tenté de me dire ce qu’elle avait dans son ventre. Alors oui, j’avais une bonne raison d’être remonté comme je l’étais. Cela me foutait hors de moi toute cette histoire. En plus de ça, je n’étais pas prêt à avoir un marmot, il fallait qu’on prenne une décision et rapidement. Après notre dispute du nouvel an, on s’était promis de mieux communiquer tous les deux mais je voyais que ce n’était qu’une promesse en l’air. Je le lui rappelais, hors de moi. Je n’en pouvais plus de ce genre de situation. En plus de ça, Dylan osait me dire qu’elle ne disait pas de belles paroles, qu’elle avait toujours été sincère avec moi. Je levais les yeux au ciel tout en me mordant l’intérieur de ma bouche. Dois je te rappeler la promesse qu’on s’est faite en janvier ?! Alors non, pour moi, tu n’es pas sincère. Et c’est pas comme ça qu’on va avancer dans la vie. Je commençais à lui dire le fond de ma pensée concernant ce foetus dans son ventre. Elle me disait qu’elle n’avait pas eu les mots pour me le dire, que ça devait être elle qui aurait dû me le dire. Ouais bah j’aurais attendu combien de temps ? Trois mois ? Là on n’aurait rien pu décider pour ce bébé dans ton ventre, ça aurait été trop tard. Là, on a encore le temps. Dylan s’était levée et voulait connaitre l’identité de la personne qui me l’avait dite. Je ne trouvais pas que c’était une information cruciale, on avait d’autres choses plus importantes à se dire pour le moment. Quelle importance ? Je le sais, c’est tout. Je la toisais du regard tout en ne bougeant pas de ma place c’est à dire juste devant la porte de sa chambre. Je n’avais pas envie de m’approcher, je voulais garder cette distance entre nous deux.
AVENGEDINCHAINS


@Dylan E. de Lacroix crazy love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin ❁ princesse jolie
admin ❁ princesse jolie
personnage
postes : 5666
informations
postes : 5666

Re: DYLEVAN + It's time to talk :: Mer 6 Juin - 13:11



Dylevan  ptit coeur  

It's time to talk.


Tu avais ta part de tors dans toute cette situation, tu étais même la seule à blamer si ce n’est la personne qui avait pris soin de tout révélé à Estevan. Cela étant une autre affaire, tu ne pouvais pas en vouloir à ton petit ami de lui avoir cacher la vérité sur ta grossesse. Cependant, sa réaction te pris de court. Tu connaissais l’homme comme étant impulsif mais tu aurais attendu plus de prévenance de sa part à la vue de ce qu’il se passer. Non, au lieu de cela te voilà prise dans une déferlante de mots qu’il prenait bien soin de choisir pour te faire du mal. Comme si porter un enfant que tu ne désirais pas spécialement ne suffisait pas. En cette instant tu aurais aimé courir hors de la pièce ou même pouvoir te cacher derrière Ivy, ta meilleure amie. Impossible, elle était à l’autre bout du monde et toi, tu te devais d’affronter enfin les conséquences de la dissimulation de ta grossesse. Tu ne pouvais plus reculer et Estevan avait l’air bien trop déterminé à avoir une explication qu’il ne te laisserait pas quitter la pièce sans avoir obtenue ce qu’il souhait. Tu le savais pertinemment. Il restait là, à l’opposé de toi laissant présager la suite des événements. Rien de bon en prévision. Ces mots étaient là pour appuyer son attitude. Tu étais blessé mais fierté voulant tu tentais de tout contenir. Tu semblais bien loin de ta déclaration d’amour alors que tu crue être sur ton lit de mort. Lui, il semblait balayer tout tes mots et geste d’amour d’un revers de la main comme si tu n’avais jamais pensé une seule parole, aucun baisé. Voilà, qu’il semblait tout remettre en cause et c’est surement cela qui te faisait le plus de mal. « Tu as toute les raisons de m’en vouloir… mais de là à remettre en cause ma sincérité, ça fait mal Estevan ! Si tu comptes me blesser ne te donne pas plus de mal c’est fait !! » Lances-tu, te disant que te cacher derrière ta fierté allait un temps puis tu étais bien trop émotive pour retenir les larmes qui menacé de tomber. « Je voulais juste que tu ailles mieux avant de trouver les bons mots, tu crois que c’est facile pour moi cette situation ?! Tu crois que je ne savais pas comment tu allais le prendre !! Tu ne te mets même pas à ma place cinq minutes en rejetant tout sur moi ! » Ajoutes-tu restant figé, ton regard dans le siens tu n’oses cependant pas avancer dans la pièce par peur de faire exploser toutes les tensions qu’il semble contenir. Voilà qu’il minimise le comment il l’a appris et tu te dis qu’il prend tout à l’envers et au fond de toi-même si tu voudrais que ce soit le contraire, tu sais que ça va mal finir. Tu te prépares à être brisé, littéralement brisé alors que tu tentes de cacher tant bien que mal la détresse qui menace au fond de ton regard. « Bien sûr que ça à de l’importance !! Pour moi ça en a ! J’aurais dû être celle qui te l’annonce pas je ne sais qui, je ne sais quand, je ne sais où ! » Tu lui en veux de prendre tout à la légère si ce n’est la colère qu’il semble diriger vers toi.
AVENGEDINCHAINS


@Estevan S. Fernandez crazy love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❁ castor spartiate ❁
❁ castor spartiate ❁
personnage
postes : 3009
informations
postes : 3009

Re: DYLEVAN + It's time to talk :: Mar 12 Juin - 7:25



Dylevan  ptit coeur  

It's time to talk.


Je n’en revenais pas que Dylan m’ait caché une telle nouvelle. C’était un bébé quoi ! Elle n’avait même pas pris de mes nouvelles ni même pris le soin de me le dire. Elle aurait attendu que je me manifeste, comme je le faisais maintenant et que je revienne comme une fleur, comme si on s’était quittés la veille et qu’il ne s’était rien passé ? Et bien, non. D’une, j’étais vexé qu’elle ne s’assure même pas que j’aille mieux. De deux, elle m’avait caché sa grossesse pendant ces longues semaines de rétablissement. Alors, question sincérité, elle était loin de l’être. En janvier, on s’était promis de tout se dire, de communiquer et de ne rien se cacher. C’était bien loin ses beaux discours… Dylan se fit passer pour la victime en disant que je l’avais blessée en lui balançant ces choses là. Je riais jaune, c’était une grosse blague ! C’était moi qui me trouvait dans le flou et blessé et elle rejetait la faute sur moi. C’était la meilleure celle-là. Fais pas la victime s’il te plait ! Là, tu m’as caché un truc énorme donc non, tu n’es pas sincère. Un bébé, ce n’est pas rien. On avait encore quelques jours pour se décider quoi faire avec cette graine dans son ventre. On pouvait avorter, je voulais qu’elle avorte d’ailleurs. Il me restait encore mes examens, je n’avais pas de travail si ce n’est le foot, on n’habitait pas ensemble, on n’était pas posé… Accueillir un bébé dans ces conditions, ce n’était absolument pas possible. Dylan se cacha alors derrière de fausses excuses sur le fait qu’elle ne m’ait rien dit. Elle voulait attendre que j’aille mieux, grosse blague. Pour elle, ce n’était pas facile toute cette situation. Je pouvais le concevoir mais elle avait qu’à m’informer et qu’on traverse ça ensemble, comme un couple. Pour ça, il aurait déjà fallu que tu prennes de mes nouvelles. Et tu n’avais pas à traverser ça toute seule. Dois je te rappeler qu’un couple c’est à deux, pas tout seul. Mais si tu veux gérer toute seule, vas y ! T’as l’air de très bien le faire toute seule. En plus, je n’ai pas l’air d’avoir ma place avec toi et ce… truc dans ton ventre. Oui, j’étais vexé et blessé. J’étais très en colère. Toute cette histoire me mettait hors de moi. Dans tout cela, Dylan se préoccupait de qui c’est qui m’avait donné la nouvelle. Si elle savait que de base, ça venait de sa meilleure amie… Je ne voulais pas non plus qu’elle se prenne la tête avec elle. Si j’avais attendu que ce soit toi, à l’heure qu’il est, je ne le saurais toujours pas. Tu aurais attendu qu’on n’ait plus de solutions que celle de garder le bébé, pour me piéger. Ouais, Dylan devait vouloir garder le bébé et elle se cachait derrière des excuses sûrement.

AVENGEDINCHAINS


@Dylan E. de Lacroix crazy love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin ❁ princesse jolie
admin ❁ princesse jolie
personnage
postes : 5666
informations
postes : 5666

Re: DYLEVAN + It's time to talk :: Mer 13 Juin - 20:49



Dylevan  ptit coeur  

It's time to talk.


Ces mots étaient durs. Trop surement. A la limite de la cruauté tu dirais presque. Elles t’atteignaient en plein cœur ces paroles et bien que tu tentais de garder la face tu n’y parvenais que piètrement. Tu ne comprenais pas pourquoi Estevan t’enfoncer comme ça. Oui, il avait tout le droit de t’en vouloir, de te jeter la pierre mais tu voyais sa colère prendre le dessus. Il était hors de lui et sa réaction s’en ressentez et c’était violent. Tu avais beau chercher à te défendre, à faire entendre ta voix, ce que tu avais sur le cœur… Ton petit ami rembarrer chacune de tes paroles. Tu n’avais qu’une envie, baisser les bras. Tu ne t’avouer pas vaincu d’avance mais tu connaissais malgré toi l’issue de tout ça. « La victime ?! Tu es sérieux de me parler comme ça !! Je ne fais pas ma victime j’ai tous les tords dans l’histoire j’en suis alerte mais en quoi cela mets en gage ma sincérité ! Mes sentiments pour toi ?! » Lances-tu en le regardant tentant de dissimuler le tremblement dans ta voix « Tu balayes tout d’un revers de la main comme ça ?! Sans même me laisser le bénéfice du doute… » Déplores tu comme pour lui faire comprendre que quoi que tu dises il aura raison. Quoi que tu dises il retournera tes paroles. Comme un derniers espoir de lui ouvrir les yeux sur le fait que tu ne voulais pas mal mais à quoi bon. A quoi bon quand tu entends ce qu’il a dire sur toi, sur ce qui grandi en toi. Voilà que la colère et la déception monte en toi. Larmes d’un trop plein d’émotions qui se déversent telles une cascade sur ton visage. Ces expression violente et à la limite de l’injustice te brise. Te brise encore plus à en voir la colère et la détermination dans son regard noir. « Ce truc… » Répètes-tu machinalement comme pour assimilé les fait. « Ce truc comme tu dis est vivant ! C’est comme ça que tu considères le bébé qui grandi en moi ! C’est comme ça que tu me considère ?! » Lances-tu incrédules, en colère contre toi, contre lui, contre la terre entière. « Tu remets tout en cause et je ne te reconnais plus Estevan… Tu me déçois et tu me brise à croire que je pourrais te piégé sur une telle chose. Avec un bébé. Et pour quelle raison ! » Ajoutes-tu en faisant un pas vers lui, te réveillant de ta torpeur et laissant place au ressentiment qui t’animer. « Contente de enfin découvrir comment tu me considère Estevan, comme une manipulatrice qui n’a qu’une envie de piégé ! Pars Estevan, vas-y, si tu te sens piégé !! » Tu t’effondre littéralement. Étais-ce là, la fin de vous ?! Jamais tu n’avais considérer un après lui et il semblait qu’il faudrait bien. Si il ne te forcé pas à te faire avorter il serait capable de te laisser seule avec un bébé. Une lâcheté que tu ne lui connaissais pas. Tu ne le reconnaissais tout simplement pas. La colère semblait avoir englouti ton Este’, l’homme que tu aimais.
AVENGEDINCHAINS


@Estevan S. Fernandez crazy love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❁ castor spartiate ❁
❁ castor spartiate ❁
personnage
postes : 3009
informations
postes : 3009

Re: DYLEVAN + It's time to talk :: Ven 15 Juin - 22:41



Dylevan  ptit coeur  

It's time to talk.


Je n’en revenais pas de la tournure de notre discussion. Je ne pensais pas que Dylan se mettrait en victime comme ça alors qu’elle avait tous les tords dans cette histoire. Elle se braquait comme moi je me braquais, on était en perpétuel confrontation tous les deux. Quand on se sentait attaquer, on répondait par une autre attaque. On n’arrivait pas à reconnaitre nos tords, à nous excuser, à se remettre en question. Il fallait toujours qu’on se fasse du mal. Encore une fois, on le prouvait aujourd’hui. Je remettais encore de l’huile sur le feu et évidemment, cela piquait Dylan qui bouillonnait sur place. Je ne saurais dire lequel de nous deux était le plus en colère en ce moment même. Alors pourquoi tu réagis comme ça ? Tu ferais mieux de revenir sur tes actes et t’excuser de ne pas être venue me voir et de ne pas avoir pris la moindre nouvelle alors que j’étais au plus mal. En plus de ça, de me cacher un truc aussi gros ! Putain Dylan, réfléchis deux secondes quoi ! Et je ne parlais pas de ta sincérité au niveau des sentiments, je parlais d’être sincère tout court. Et oui, elle me cachait un bébé quoi ! Elle pouvait me cacher alors d’autres trucs si je ne l’avais pas su. Elle me demanda alors si je balayais tout comme ça, que je ne pouvais pas lui laisser le bénéfice du doute. Bizarrement, ce n’est pas la première fois que ça arrive… Et évidemment, on attend que ça pète pour tout découvrir ! Et ça y est, elle pleurait maintenant. D’habitude, ses larmes pouvaient m’attendrir. Là, j’étais plus énervé qu’autre chose. Toute cette situation me gavait. Je ne voulais pas d’un bébé, pas maintenant. Je n’avais même pas fini mes études, je n’avais même pas de logement à moi… Que ferait un bébé avec nous sérieusement ?! Je me demandais si Dylan n’avait pas attendu que ce soit trop tard pour qu’elle me le dise. Elle voulait sûrement de ce bébé et elle ne voulait même pas entendre ce que j’avais à dire. Là, elle était encore plus énervée et elle se sentait blessée, je le voyais bien. D’un côté, ça commençait à me faire de la peine mais d’un autre, c’était elle la première à m’avoir brisé, à ne rien me dire et à me laisser en plan, sans un mot. Tu veux réellement que je parte ?! T’es sûre de toi ?! Et je n’ai jamais dit ça sur toi donc arrête un peu !! Je secouais la tête de gauche à droite, dépité. Attends… t’es sûre que tu veux d’un bébé ? Maintenant ? Attends, arrête deux secondes les conneries, on n’a pas même pas fini les études, on ne vit même pas ensemble. On ne sait même pas où on sera en septembre… Au bout d’un moment, faut se réveiller de son rêve. Dis je en claquant des doigts devant ses yeux comme pour la réveiller. Un bébé, ce n’est pas rien ! J’avais vraiment du mal à lui faire ouvrir les yeux sur la bêtise de nos actes. Je me demandais si Dylan avait étudié toutes les options. Elle avait l’air complètement irrationnelle en cet instant.

AVENGEDINCHAINS


@Dylan E. de Lacroix crazy love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin ❁ princesse jolie
admin ❁ princesse jolie
personnage
postes : 5666
informations
postes : 5666

Re: DYLEVAN + It's time to talk :: Mar 19 Juin - 13:23



Dylevan  ptit coeur  

It's time to talk.


Tu l’écoutes, tu le regardes et tu en prends plein la tête. Il ne te loupe pas dans son petit festival. Il attaque et le peu que tu puisse dire pour ta défense ne semble pas assez bien pour apaiser sa colère. Tu n’attendais pas être ménager, non, mais tu ne t’attendais pas à l’attitude et aux mots si blessant de l’homme. « Sincère au niveau de mes sentiments et sincère tout court ça reviens au même ! Tu remets en doute tout ce que j’ai pu faire ou dire Estevan !! » Lances-tu le regards baigné de larme plongé dans le siens. Quand bien même la douleur qui t’assaillait face à tant de négativité et agressivité de sa part, tu devais l’affronter. Tu devais montrer que tu ne lâcherais pas l’affaire. Tu comprenais où il venait en venir mais il s’y prenait mal. Il en devenait blessant à un point que tu n’étais même pas sûr que ces paroles dépassent réellement sa pensé. « Revenir sur mes actes ?! M’excuser ?!... Et toi dans tout ça ?! Tu te mets à ma place cinq minutes ?! Non !! Tu penses à toi et tu assumes que pendant que tu te rétablissais j’allais bien !! » Tu étais dépité. La colère semblait avoir tout simplement quitter ton corps. Abattue par tout la situation. Bien sûr que tu t’étais attendue à ce que sa éclates comme ça mais pas à un point de non-retour. Tu le savais que cette fois-ci il n’y aurais pas de retour en arrière possible. Estevan semblait s’être fait son idée sur toi et sur tout le reste. Tu ne lui ferais pas entendre raison dans son état tu le savais et à dire vraie tu n’en avais ni la force, ni le courage. Tu n’avais même plus envie de te battre contre lui et ces mots qui piqué là où ça faisait mal. A croire qu’il ne s’entendait même pas parler. Tu avais tous les tords à ces yeux et il n’y avait rien de plus. Il c’était fait son idée sur ce que tu pouvais ressentir sans même prendre le temps de t’écouter. « Ne joue pas sur les mots Estevan, ne me prends pas pour une idiote ! Tu veux que je te répète ce que tu as dit mots pour mots ?! C’est ça que tu veux, qu’on se mettent à compter les points ?! » Lui lances-tu lasse de la tournure que prenais votre conversation si on pouvait en appeler ça une. « Je n’ai plus la force de me battre contre toi ! Tu sembles t’être fait ton idée sur moi sans prendre le temps de comprendre !! » Ajoutes-tu, fatiguée tu vas regagner ton lit pour t’asseoir. Littéralement vidé, voilà comment tu te sens en cet instant alors que tu observes avec une certaine impuissance le comportement de ton petit ami. La déception pouvait se lire sur tes traits et ça aller de pair avec la douleur de le voir allié des gestes à ces paroles. « C’est bon ?! Tu as terminé ?! C’est moi l’irrationnelle alors que tu ne prends même pas la peine de savoir ce que je pense ! » Tu le regarde droit dans les yeux avec le peu d’intensité qu’il te reste « J’en ai assez entendue ! Tu me parle comme si j’étais une idiote… Mais tu crois vraiment que j’en veux de ce bébé ?! Que je suis prête à être mère !! Si c’est le cas tu ne me connais pas !! » Tu ne sais plus quoi lui dire pour qu’il comprenne, pour qu’il finisse par entendre ce que tu as dire de tout ça. Il est dans ces idées et il n’en sortiras pas au fond de toi tu le sais. Jusqu’au bout il te blâmeras quoi que tu dises. Alors, tu décides de te taire et d’encaisser. Tu n’as plus que ça à faire te dis-tu résignée.
AVENGEDINCHAINS


@Estevan S. Fernandez crazy love
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
personnage
informations

Re: DYLEVAN + It's time to talk ::


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Azélia + it's time to talk!
» Time to talk brother / Stefan
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum