Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
avatar
❁ lama gladiateur ❁
❁ lama gladiateur ❁
personnage
postes : 43
informations
postes : 43

Regardes devant toi co****d • Aurore x Joran :: Ven 15 Juin - 23:18


Une journée ratée
feat Joran Wood
La veille, en fin d’après-midi, Aurore avait ressenti un début de chaleur caniculaire. Aujourd’hui, c’est-à-dire le lendemain de l’impression de la jeune femme, la canicule ne faisait que commencer pour annoncer une hausse de température conséquente. Aucune brise mais un soleil qui semblait frapper le corps de tous les habitants dont les élèves de Cambridge, dont Aurore qui ne pensait pas que sa pensée lors du travail en équipe lors du ramassage des détritus s’avérait devenir vrai. Les pastèques, les limonades, les salades de fruits, l’eau fraîche ou encore toute nourriture ou boisson fraîche allait être le bienvenue quoi qu’il advienne. C’était devenu comme une évidence et, bien que cela l’avait agacée, Aurore avait dû se résoudre à abandonner son rituel du petit déjeuner ce matin-là. Elle ne pouvait décemment pas manger un cookie, un croissant quelque ce soit d’autre de consistent, même à 6h30 du matin. Alors elle s’était dirigée à l’endroit qui lui fournirait ce dont elle aurait besoin : le Starbuck. Elle était partie immédiatement après s’être préparée. Malheureusement pur elle, elle devait commencer à travailler pour obtenir un peu plus d’argent en attendant le rétablissement des fraternités et sororités du campus, si ça arrivait un jour. Elle n’avait alors pas eu le choix de porter quelque chose de convenable, c’est-à-dire quelque chose qui ne pouvait être ni composé de tongs, ni de bikini et encore moins d’une robe légère que n’importe qui mettrait lors d’une journée comme celle-ci.

La jeune femme avait pris son courage à deux mains tel un vaillant chevalier alors affronter und dragon pour secourir sa princesse ( la température à ce moment équivalait d’ailleurs la température d’un crachat de feu d’un dragon protégeant l’entrée de la prison ). Lors de sa sortie en direction du Starbuck, elle remarqua d’ailleurs immédiatement que les sportifs ne courraient plus dehors ou ne jouaient plus à des jeux de raquettes tel que le tennis non? Ils devaient être tous chez eux devant un ventilateur ou en sirotant un bon verre de limonade pour les rafraîchir autant que cela était possible en cette température. Alors qu’elle avait un chapeau, histoire éviter une insolation, ainsi que des lunettes de soleil, la jeune femme se dirigea tranquillement vers l’ombre d’un arbre. Cette arbre ne signifiait cependant pas une grande fraîcheur comme l’aurait fait une forêt à cet instant. Ce fut d’ailleurs durant ce trajet jusqu’à cet arbre que la blondinette croisa un marchand de glace qu’elle trouva courageux, à 9h du matin, de tenter de trouver des acheteurs pour vendre ses délicieuses glaces. Néanmoins Aurore ne craqua pas, sachant que l’option glace serait une mauvaise idée. Pourquoi ? En mangeant une glace, la plupart des gens ne savaient pas qu’ils auraient soif lors d’une canicule. Puisque bien que la glace les rafraîchirait en premier temps, après quelques instants le sucre et le lait ferait leur affaire en donnant soif aux déguster d’une délicieuse et bonne glace. Il valait alors mieux éviter cette option pour une journée caniculaire.

Alors que des personnes semblant être des touristes cherchaient un bar atypiques au lieu d’un vulgaire Starbuck pour se rafraîchir, Aurore entra dans le Starbuck à 12h, après avoir attendu une heure que la température baisse. Ses efforts avaient été vains bien entendu. Elle commande un frappucino froid à la vanille ainsi qu’une salade de fruit, de la mangue, une salade et un club Louisiane qu’elle se mit à regretter après l’avoir manger. Puis, juste avant de partir, elle prit la décision de prendre un Starbuck Refresha framboise/cranberries, histoire d’avoir quelque chose de frais et fruité qui lui permettrait de se déshydrater en chemin. Cependant, par pure gourmandise, la blonde décida de se prendre un cheesecake à la framboise qu’elle mettrait au frais dès qu’elle rentrerait et qu’elle mangerait sans doute le soir, lorsque la température serait redescendue un peu et qu’elle pourrait faire sa boisson à base de lait, de framboises surgelées et de sucre roux vanillé à la vanille de Madagascar. Une chose qu’elle aurait dû se préparer ce matin s’il n’avait pas fait aussi chaud et que la chaleur ne l’avait pas quasiment clouée sur la place.

Après ce repos ou plutôt de ce moment de détente durant lequel elle avait travaillé, sur son ordinateur, sur son entretien d’embauche qui se déroulerait durant la journée, elle décida de repartir pour aller à ce dit entretien d’embauche. Elle salua une dernière fois le serveur qui la servait depuis quelques mois déjà. Il se trouvait d’ailleurs du frère d’une des anciennes camarades universitaire d’Aurore lorsqu’elle était en journalisme la première année. Il fallait avouer qu’ils étaient le jour et la nuit. D’un côté il y avait ce serveur qui était un véritable ange qui voulait faire toujours bien malgré sa maladresse, tandis que sa soeur était impitoyable et manipulatrice. Si elle n’avait pas su le nom de famille du serveur, elle n’aurait jamais pu le deviner. Ce ne fut qu’une fois devant la porte que quelqu’un l’ouvra, la percutant en plein fouet. Elle tomba tandis que son cheesecake finit écrasé à même le sol et que sa boisson était tombée sur elle ainsi que ses vêtements qui avaient pris une teinte rouge rosée. Cette situation lui avait rappelé étrangement cette journée enfant, lors d’un solstice d’été, lorsqu’un loup ou bien un louveteau avait fait ses besoins dans ses affaires lors d’un séjour camping en présence de sa mère. Elle s’en était rendue compte après une randonné, lorsqu’elles étaient retournée dans leur tente qu’elles avaient oublié de refermer. Bien que ceci avait été particulièrement horrible rien que par l’odeur, ça n’avait pas été aussi pire que les piqûres de moustiques qu’Aurore récupérait chaque année malgré la citronnelle ou n’importe que répulsif à moustique pouvant exister. Cependant cet évènement de renversée de boisson était différent. Tout d’abord parce que la couleur n’était pas jaune pipi mais rouge tirant sur le rose. Ensuite parce que cela ruinerait sans doute tout son entretien d’embauche sauf dans le cas où tous les participants ne seraient pas venus à cause de la chaleur ce dont elle doutait réellement. Maintenant debout grâce à elle-même, elle lança un regard noir au garçon qui lui avait foncé dedans.

« Tu ne pouvais pas faire un peu attention au lieu d’ouvrir brusquement cette porte ?! »
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]
» René Civil devant le tribunal criminel
» Devant la Cathédrale
» j''me suis fait tout p''tit devant une poupée qui disait non
» L'un des fils de Sarkozy devant un tribunal.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum