Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
avatar
❁ castor spartiate ❁
❁ castor spartiate ❁
personnage
postes : 1936
informations
postes : 1936

Alevy ❋ I'm so sorry :: Ven 29 Juin - 11:45



Alevy

i'm so sorry



Il fallait se rendre à l'évidence. C'était différent entre vous. Totalement différent. Il n'avait pas envie de passer outre les messages de la jeune femme. Mais il ressentait quelques choses. Depuis ce lit d'hôpital. Il ne l'avait pas revu. Il n'avait pas eu le courage. Il ne voulait pas la revoir. Il lui avait avoué des choses. Il avait fait exprès d'accepter tous les voyages britanniques que son frère ne voulait pas. Et il était partit. Suède. France. Espagne. Canada. Il avait même fait un tour en Russie pour la coupe du Monde. Il avait posté. Des photos. Des moments importants. Elle avait tout liké. Il se sentait honteux. Aujourd'hui. C'était un jour normal. Il devait se rendre simplement dans son café préféré. Echangé des mots rapides avec quelques amis. Et surtout repartir. Il ne savait pas non plus ce qu'il l'attendait. Ses amis avaient fait faux bons. Ils avaient demandé à Ivy de venir à leur place. Parce que le prince l'évitait. Le prince faisait tout pour l'éviter. Il ne voulait pas lui faire de mal. La faire souffrir. Il ne voulait pas la détruire. Il avait passé ses derniers instants de façon compliqué. Et il n'était pas réellement en plus d'humeur. Son père voulait qu'il revienne à Londres pour les vacances. Il soupire donc. Il enlève ses lunettes de soleil. Il les dépose sur son crâne. Il soupire une nouvelle fois. Le prince effacé. Le prince très simple. Il avait simplement un t-shirt sur lui. De couleur noir. Un jeans. Un truc un peu rock. Un truc parfait en fait. Il n'allait pas faire mieux. Il avait ses cheveux un peu ébourrifés. Il les avait à cause de son réveil tardif. Et il commanda une boisson. Sa boisson préférée. Ce thé fruits rouges avec le nuage de lait et les deux sucres. Mais il attendait ses amis maintenant. Enfin Ivy.

@Ivy Aplin sex cute coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin ❁ ivy jolie
admin ❁ ivy jolie
personnage
postes : 7898
informations
postes : 7898

Re: Alevy ❋ I'm so sorry :: Dim 8 Juil - 20:14



Alevy

i'm so sorry


Un mal-être. Ces derniers jours, tu étais angoissée. Moins vive. Moins souriante. Tu déclarais aller bien. T'avais déclaré être juste tracassée par tes examens. Mais maintenant ? Alors que t'avais eu tes résultats, alors que tu passais à l'étape supérieur, tu ne trouvais plus réellement d'excuses. Tu rongeais ton frein. T'avais cette boule continuellement au fond de toi. Tu la ressentais. Elle t'oppressait alors que tu te forçais à lui laisser sa liberté. Lui, au prince. Tu lui laissais de l'espace comme il avait l'air d'en vouloir. Tu ne comprenais pas. Tu ne le comprenais pas. Enfin si, bien sûr. Tu étais consciente, tu savais la cause de votre distance. C'en était une des causes. Cependant, tu n'aurais pas cru que sa révélation puisse vous éloigner. Qu'il puisse vous tenir éloigner, qu'Alex mette une distance entre vous. T'avais rien pu dire toi... T'avais rien pu répondre. Alors cette distance, t'avais fait comme si ça ne te touchait pas. Alors que si tandis que tu regardais chacun de ses apparitions officielles. Alors que tu le voyais sourire à d'autres personnes. Alors que pour toi, il jouait le fantôme. Tu croyais évidemment qu'il était occupé. Tu le voyais. Mais et alors ? Et toi ? Ca te faisait mal d'être relayé à une place moins importante. Alors que t'avais failli le perdre lors de l'épidémie de Cambridge, alors que t'avais besoin de profiter de lui, de vous, vous en étiez là. Et rien ne se calmait en toi alors que t'approchais de votre lieu de rendez-vous. Franchement, tu craignais le pire. Jeune femme loin d'être défaitiste, tu t'attendais à tout. A ce que ce soit la fin. La fin de votre histoire. Mais après tout, avait-elle réellement commencé ? Tu le croyais. T'y avais cru. Et tu ne savais plus quoi croire, plus quoi penser alors que tu rentrais dans le Starbucks. Lunettes de soleil que tu glisses dans ton sac, tu le repères rapidement. A votre place. Celle que vous prenez toujours. Dans un soupire, d'encouragement ou de défaite ? ou parce qu'il est toujours plus beau, surtout débraillé, t'avances vers lui. A sa hauteur, tu t'installes en face de lui, tes yeux ne le quittant pas. Et tu attends, le visage dénué d'émotions. Ta carapace. Ta protection. T'es préparée à ça, t'es habituée à ça, aux séparations. Tu noues tes mains sur la table. Et t'attends dans le silence, qu'il dise quelque chose, qu'il s'explique, qu'il se pardonne ou qu'il te quitte.

@C. Alexander Windsor sex cute coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❁ castor spartiate ❁
❁ castor spartiate ❁
personnage
postes : 1936
informations
postes : 1936

Re: Alevy ❋ I'm so sorry :: Lun 9 Juil - 10:19



Alevy

i'm so sorry


Le prince est presque anéantie de la situation. Parce qu'il doit montrer l'exemple. Depuis l'épidémie. Il est moins concentré. Il fait moins attention à ce qu'il fait. Il donne moins l'image de ce prince fermé. Parce qu'il réfléchit. Il est visible. Beaucoup plus visible. Et il sait que la jeune femme aussi. Sa Ivy. Sa fleur bleue. Celle qui a sur le faire sourire. Le faire rire aussi. Dans les bons comme dans les mauvais moments. Elle arrive tellement à créer cette sensation. Elle y arrive qu'il devient en manque. Il manque de s'ettouffer tous les matins. Il manque de mourir tous les matins. Dans ce lit. Seul. A sa recherche. Il a peur de tout perdre. Mais c'est ce qu'il fait. Sa commande préférée. Il s'installe à cette table. Son regard sur ce téléphone. Téléphone qu'il garde. La porte s'ouvre. Sa bouche aussi. Les enfoirés. Il avait le droit. Il avait le droit de le dire. Et elle s'installa face à lui. Face à lui dans le sielence. IL avait honte de son silence. Il avair honte de tout en fait. Il se rendait compte de son mal être. Il se rendait compte du mal être de la jeune femme. Alors il la regarda. Il avait déposé son téléphone. A l'envers. Personne ne pourrait les déranger. Il s'éclaircit la gorge. Légèrement « Salut .. » Woah. L'effort. L'effort humain sans doute. « Tu vas bien ? » Pathétique le prince. Pathétique. Si fragile. Et si destructeur. Il baisses la tête. Sauf qu'il n'attend pas sa réponse. NoN. Parce qu'il finit par craquer. Ses mains prennent les siennes. En public. Face à lui. Il les serre doucement. Il la regarde dans les yeux. Du moins. Ils les cherchent. « Je suis désolé. Je suis horrible. Je suis le mec le plus horrible au monde. Ivy .. Regarde moi s'il te plait .. Je .. » Il ne la quitte pas des yeux, il arrive pas à avoir son attention. Une décharge de nouveau. Trois depuis que tu tiens ses mains. Trois depuis que tu la touches. Un contract si important pour toi, un contact si délicat à la fois. Et ses mains se retirent. Il baisse les yeux. Il se lève. Son gobelet en main. Son téléphone dans la poche. Il ne sait même pas quoi faire. Il préfère fuir encore. C'est mieux que de prétendre quoi que ce soit. Mais fuir c'est l'abandonner. Parce qu'il a peur. Peur de ce qu'il ressent. Peur de ce qu'il peut détruire. Peur de la mettre en danger ..


@Ivy Aplin sex cute coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin ❁ ivy jolie
admin ❁ ivy jolie
personnage
postes : 7898
informations
postes : 7898

Re: Alevy ❋ I'm so sorry :: Jeu 12 Juil - 19:54



Alevy

i'm so sorry



Ton coeur bat bien plus fort que d'habitude. Ton coeur cogne atrocement dans ta poitrine que t'as cette impression qu'il peut l'entendre alors que tu viens de t'asseoir face à lui, alors que tu le regardes dans le silence. Tu dis rien. Tu ne trouves pas les mots. Ou alors parce que t'as peur de dire quelque chose de mal. T'as peur de dire un truc qui te ridiculiserait. Tu n'as rien à te reprocher, tu le sais. Ce n'est pas toi qui as fui. Ce n'est pas toi qui l'as laissé de côté. Oui, peut-être que t'aurais dû insister plus. Tu ne sais pas. A vrai dire, tu ne sais pas sur quel pied danser avec lui en ce moment. T'avais cru. Et t'as encore du mal à te le dire. Pour toi, tu l'avais toujours compris. Donc tu ne sais pas où tu as manqué le coche. T'essayes de paraître normale et pourtant, tu trembles presque. Tu joues avec tes doigts, tes mains posées sur la table entre vous. Ordinairement, t'aimes te perdre dans son regard. Habituellement, tu lui adresses toujours un sourire. Là, tu tentes simplement de lire la vérité en lui. Tu cherches un indice dans ses yeux. T'aimerais avoir ce pouvoir de lire en lui, connaître les bas fonds de son âme. Et à son salut, un frisson te parcourt. Comme à chaque fois qu'il ouvre la bouche. Comme à chaque fois qu'il te regarde. Tu ne réponds pas à sa salutation. Est-ce que tu peux ouvrir la bouche sans avoir la voix tremblante d'ailleurs ? Tu ne réponds pas non plus à sa question. T'as cette boule qui t'empêches de sortir un son. Est-ce que tu vas bien ? Totalement pas. Tu ne vas pas bien du tout. Tu ne vas pas bien sans lui, à cause de son silence. C'est à un point que tu te rends compte de ta dépendance à lui. Que t'as besoin de lui dans ta vie. Ou du moins, d'un garçon qui ne te met pas de côté sans explication... Alors tu te contentes d'hausser les épaules au même moment où tu le vois baisser la tête. Tu mords l'intérieur de ta joue, la martyrises tandis que tu retiens tes larmes aux yeux en détournant ton regard sur l'intérieur du café. Tout sauf sur lui. T'es tellement pathétique que tu sursautes presque quand il se redresse d'un coup et te prends tes mains. T'as sa chaleur sur la froideur de tes mains et tu reprends à aimer ça. Tu te flagellerais pour ça. Tu lui en veux. Tu ne devrais pas aimer ça. Tu ne devrais pas ressentir une sorte de soulagement en toi. Surtout si tout ça n'aboutit à rien. T'as relevé ton regard vers lui quand il a commencé à parler, pour le quitter à la seconde suivante. T'écoutes dans ton silence ses excuses. Tu l'écoutes, ses miens sur les tiennes, ses mains qui font pression alors qu'il se diabolise. T'écoutes avec ton regard fuyant le garçon te demandait de le regarder. Mais t'es comme une gamine, blessée dans son amour propre, blessée par son absence et son ignorance. Et tu sens ses mains se retirer. Tu sens qu'il t'échappe à nouveau, tu le sens partir. "Je pensais que tu tenais à moi." tu dis, la voix tremblantes en le regardant maintenant qu'il est debout et a rassemblé ses affaires. "T'as dit que tu m'aimais, qu'on passe le cape de se dire qu'on est plus que des amis et juste après tu m'ignores." tu ne comprenais pas ses actions, tu ne comprenais pas sa manière de faire. "Si tu regrettes ce que tu as dit, c'est... c'est pas grave. Tu étais souffrant.. Tu avais qu'à me le dire, j'aurais compris. " tu souffles en baissant ton regard mouillé, en fronçant les sourcils en regardant sa tasse qu'il a laissé. T'aurais compris, certes. T'aurais eu plus de mal à affronter la marche arrière. Tu ne savais même pas si tu étais prête à être amie avec lui, simplement amie.

@C. Alexander Windsor sex cute coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❁ castor spartiate ❁
❁ castor spartiate ❁
personnage
postes : 1936
informations
postes : 1936

Re: Alevy ❋ I'm so sorry :: Ven 27 Juil - 14:57



Alevy

i'm so sorry


Il est mal en point. Il est détruit. Il a détruit son cœur. Il a accepté chaque voyage. Chaque réception pour s’éloigner de cette blonde. De sa blonde. Il était si mal. Si détruit. Mais personne ne l’a remarqué. Personne n’a remarqué son effet sur lui. Personne même pas son frère. Il a continué à faire le froid. Il a continué à être distant avec tout le monde. Mais le Prince aujourd’hui est face à elle. Et il n’est pas aussi froid et distant. Il a peur. Peur de son futur. Peur de ce qu’il ressent. Il a peur de tout perdre. Il la regarde. Il la fixe. Et il baisse les yeux. Zéro réponse. Zéro moment d’attention. Il a perdu sa Ivy déjà une fois. Il vient de la perdre à nouveau. Alors autant le faire dignement ? Mauvaise idée Alexander. Mais c’est trop tard. Il est déjà debout. Il est déjà prêt à partir. Son regard se pose sur elle. Elle. La femme qu’il aime tant. Elle. Celle qu’il aimerait tout lui dire. Et voilà. Les paroles sortent. Les paroles se déversent. Il la regarde plus. Il a baissé la tête. Il humecte ses lèvres. Le prince est perdu. Et quand elle parle de l’événement. A cet instant il remarque. Il a réfléchit. Tellement. Pendant bien trop de temps. Sur pleins de choses. Sa manière d’être. Sa relation avec Ivy. Et il voulait simplement la protéger. Il soupire. Il se rassoit. Il a décidé de se rassoir. De se conduire en prince. De faire ce qu’il aurait du faire depuis son départ. Mais il déglutit difficilement. Il ne le pensait pas. Mais alors pas du tout. Parler à la femme qu’il aime est plus difficile que à des inconnus. Lui qui ne tient rarement de discours. Il va être servi Alex. Le pauvre. « Je ne regrette pas ce que j’ai dis .. » Une phrase. Une seule phrase. Dans ce café bondé. Dans cet endroit si peuplé. Il n’est pas à l’aise le prince. Mais pas du tout. Et est-ce que cela se voit ? Non. Elle doit être la seule à le savoir ou le voir. Parce qu’elle le connait. Mieux que quiconque ici. « La seule chose que je regrette.. C’est d’être partit .. » Il continue le prince. Il se sent pousser des ailes. Alex le petit timide devant sa Ivy. « J’ai .. J’avais besoin de temps pour réfléchir .. Et j’avais peur que tu ne veuilles pas de moi » De lui. De son silence. De ses sms. De sa famille. De son mode de vie. Et il en passe. De toute sa vie. Etre la petite amie d’un prince. Etre la joyeuse petite amie du prince timide et invisible. Ça peut choquer. Ca peut faire peur. Et ça peut détruire. Lentement le prince réessaye. Juste avoir sa chaleur. Son réconfort. Ou même un sourire. « Je suis désolé.. Je n’aurais pas du partir comme ça.. Pardonne moi Ivy s’il te plait .. » Il caresse ses mains. Son contact. Tellement de frissons. Ce besoin constant d’être près d’elle. Ce besoin constant de l’avoir pour lui. Juste pour lui et personne d’autre.


@Ivy Aplin sex cute coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin ❁ ivy jolie
admin ❁ ivy jolie
personnage
postes : 7898
informations
postes : 7898

Re: Alevy ❋ I'm so sorry :: Dim 29 Juil - 23:31



Alevy

i'm so sorry


Tu le savais. Tu l'avais toujours su finalement. Comme une enfant, t'avais voulu y croire. T'avais voulu croire que toi aussi tu avais le droit à l'amour. Pour une raison inexplicable, ton premier amour t'avait été retiré tragiquement. T'avais cru à la fatalité de la vie. T'avais remonté la pente, t'avais soigné ton coeur meurtri, prête à le confier à une nouvelle personne. Celle qui se tenait devant toi justement. Et à nouveau, le cœur de l'amour mourait à petit feu. Alors que t'avais espéré pouvoir croire à l'amour, on te piétinait encore. T'étais pourtant pas cœur d'artichaut. Tu faisais attention à tes arrières, attention à toi. Et apparemment, tu ne l'avais pas fait convenablement... T'avais cru qu'il faisait attention à toi. Qu'il ne pouvait pas se jouer de toi. Tu pensais qu'il connaissait un peu ton histoire, ton passé sentimental. Mais à croire que non. Il est aussi vrai que vous n'en aviez pas réellement parlé. Jamais même. Mais tu pensais qu'il était au courant. Il l'avait sans doute appris à l'époque par un de vos amis en commun ou pas un de tes parents... Ton armure faciale que tu pensais fait de béton armée n'était qu'en réalité fait que de papier alors que tu ouvrais finalement la bouche. Alors tu exprimais ce que tu avais sur le cœur. Que tu comprenais. Non pas vraiment en fait. T'étais même pas prête à être que des amis. Tu ne le pourrais pas. Tu l'entends soupirais et ça te fait mal, parce que tu prends ce soupir de la mauvaise façon. Comme si cette conversation l'ennuyait. Les larmes aux yeux, tu ne te cachais pas de son regard alors qu'il reprenait place face à toi. Tu prenais sur toi surtout pour les gens autour de vous tandis que tu trifouillais ton philtrum, cette zone entre ton nez et tes lèvres, tandis qu'il te disait qu'il ne regrettait pas ce qu'il avait dit. Tu ne savais réellement pas comment le prendre. Parce qu'il y avait bien un mais, non ? Il te disait qu'il regrettait le fait d'être parti. Il plaisantait, n'est-ce pas ? Sans doute voulait-il dire qu'il regrettait d'être parti sans t'avoir largué au préalable. Tu savais pas. T'étais perdu. Ses mots te perdaient, comme ses mains chaudes qui viennent attraper et serrer les tiennes. Là dans ce lieu public. Là dans ce lieu où ils sont à la vue de tous. Ça devrait te prouver quelque chose, son geste, sa demande de le pardonner, mais t'es tellement peu sûre de toi depuis son éloignement... "T'es parti sans que je te dise quelque chose." malgré toi, malgré ton doute pour ce qu'il va te dire, tu sers doucement ses mains, osant enlaçant une de ses mains avec tes doigts. "Comment j'aurais pu te répondre ? Une chose comme ça ne se dit pas par un simple message ou un appel passé entre tes rendez-vous à l'autre bout du monde..." ton légèrement doux mais aussi un peu rempli de reproches. "Tu sais bien que je tiens à toi et que je veux de toi. Je crois que je te l'ai montré lors de notre escapade en Grèce.. Enfin, tu sais comment je suis. Avec toute cette histoire avec Tristan... Je.. je croyais plus en tout ça et.. T'es arrivé.." Tu parlais doucement, presque en chuchotant. Tu t'es approchée pour qu'il puisse t'entendre, pour qu'il puisse être le seul. T'avais pas envie d'attirer les oreilles curieuses, sur ton histoire mais aussi sur vous, votre histoire. Surtout parce que tu lui ouvrais ton cœur, tu partageais tes sentiments.

@C. Alexander Windsor sex cute coeur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
personnage
informations

Re: Alevy ❋ I'm so sorry ::


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum