Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
avatar
bébé gtpien
personnage
postes : 103
informations
postes : 103

M - Dan Stevens (négociable) - She warned him not to be deceived by appearances, for beauty is found within :: Ven 30 Nov - 1:21



Lord Hugh Grosvenor
❁ "Maybe she needed someone to show her how to live and he needed someone to show him how to love" N.R.Hart ❁



carte d'identité
PRÉNOM(S) NOM : Lord Hugh Richard Louis Grosvenor

ÂGE : 26 ans.

NAISSANCE ET ORIGINE : 26 janvier 1992, St-Mary Hospital, quartier de Westminster, Londres. Britannique, descendant direct de Guillaume le Conquérant.

ETUDES ET/OU MÉTIER : 7e Duc de Westminster, 9e Marquis de Westminster, 10e Baron Grosvenor d'Eaton, 8e Vicomte de Belgrave et Comte de Wilton, 8e Comte & Baron Grosvenor.

Dirigeant de la société immobilière Grosvenor Group Ltd. Possède les quartiers de Mayfair, Knightbridge et de Belgravia à Londres, ainsi qu'un patrimoine foncier et immobilier important au Royaume-Uni et dans les quatre coins du monde. Il est détenteur de la plus grosse fortune du pays et la 114e du monde selon Forbes.

A étudier à l'école publique au Ellesmere College, puis à l'université de Newcastle et d'Oxford. Il a obtenu un Bachelor of Science avant de se retrouver à la tête de l'entreprise familiale dont les activités se développent sur les cinq continents : immobilier, tourisme, hôtels, bureaux, commerces et développement durable.

Son père lui a fait connaître l'école publique plutôt que le pensionnat, car il y a vécu une expérience difficile (brimades, coups, coups de cane Anglaise, etc).

Etudes majeures : Commerce international, management agricole.

Etudes mineures : marketing, droit international.

Le groupe Grosvenor a été fondé suite au mariage en 1677 de Sir Thomas Grosvenor et d'une héritière, Mary Davies (Américaine), qui lui a apporté 500 acres de terrain à Londres. L'entreprise est devenue en 2000 la Grosvenor Group Limited organisée en fonds internationaux de gestion d'actifs pour le compte d'une trentaine d'investisseurs institutionnels. Mais à cause du Brexit, sa valeur a chuté de 15 milliards d'euros à 13 milliards, faisant tout de même du Duc la 114e fortune mondiale selon Forbes et la plus grosse fortune du Royaume-Uni. Depuis, des investissements ont permis à la valeur de l'entreprise de grimper.

Le pôle Europe est estimé à 4 milliards d'euros d'actifs immobiliers se composant à 75% de commerces répartis à Paris, Lyon, Milan, Madrid et Stockholm. Leur priorité dans cette zone géographique et la possession d'immeubles entiers pour les convertir en résidences ou en logements voire en commerces afin de les revendre ou de les louer. A noter que deux centres commerciaux à Chalon-sur-Saône et à Marseille ont été vendus par Grosvenor pour cinq cent millions d'euros cette année.

La devise de sa famille : "Virtus non stemma, virtue not pedigree"
(valor not garland) or (courage not pomp)

ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro (aucune tendance bi-curieuse).

STATUT CIVIL : Célibataire, sans enfant, ni enfant caché, soupirant de Lady Elizabeth de Norfolk.

SITUATION FINANCIÈRE : Haute-bourgoisie, très riche (14,5 milliards d'euros d'actifs et 9 milliards de fortune personnelle)

À CAMBRIDGE DEPUIS ? : Lord Hugh réside à Eaton hall, Cheshire, au sud du village d'Eccleston. Il ne vient à Cambridge que pour Lady Elizabeth et à l'occasion pour le travail.

Au niveau de ses possessions, on peut noter :

* L'Abbeystead House : une grande maison de campagne à l'est du village d'Abbeystead, dans le Lancashire, en Angleterre.
* Halkyn Castle : un manoir dans le village de Halkyn, Flintshire, au Pays de Galles.
* Harewood House : est un domaine situé près du village de Harewood dans le Yorkshire de l'Ouest en Angleterre. Il est membre des « Treasure Houses of England ».
* Pimlico, un quartier de Westminster, a été développé par sa famille, mais leurs actifs ont été vendus par le défunt Duc de Westminster.
* Lochmore Lodge, on the Reay Forest Estate in Sutherland in the Scottish Highland.
* Eaton hall, Cheshire, au sud du village d'Eccleston.
* La Garganta, Castille-la Manche (Espagne)
* Hôtel Westminster, 13 rue de la Paix, Paris (2nd arrondissement), près de la place Vendôme et de l'opéra Garnier.
* Belgrave house (Belgravia, Londres)
* Pantechnicon house (Londres)

Exemples de biens immobiliers & fonciers :

* Serpette et Paul-Bert, les deux marchés les plus chics et les plus rentables des puces de Saint-Ouen, à Paris.
* Elizabeth street (Londres)
* Barton park (Oxford)
* Parkside place (Cambridge)
* Trumpington Meadows (Cambridge)
* Springside (Edimbourg)
* Liverpool ONE (Merseyside)
* Cheyne Terrace (Kesington & Chelsea, Londres)
* The Beaumont hôtel and Mount street (Mayfair, Londres)
* Eaton square et Grosvenor square (Belgravia & Mayfair, Londres)

AVATAR : Dan Stevens. Je peux accepter Ryan Gosling ou Tom Felton, pourquoi pas.

CRÉDITS : Pinterest, Fanpop, Anakhatiir (icons), Schizophrenic (avatar)

traits de caractère/histoire Intelligent - cultivé - fidèle (il a le sens de l'honneur) - intègre - sportif - drôle - romantique - confiant (mais pas trop) - curieux (dans le bon sens) - apprécie les arts (notamment l'architecture, la peinture, la sculpture, l'orfèvrerie), il aime la gastronomie, les voyages - non fumeur - déteste la drogue - propre et soigné - aime danser - raisonnable mais avec un petit grain de folie - passionné - réfléchi - altruiste - courageux - possessif - sensible (mais pas efféminé ou fragile)  - gentil - déterminé - chevaleresque (il n'est pas bagarreur, mais il a le sens de la réparti et un bon crochet du droit) - jaloux - un peu pervers (dans le sens positif) - rigoureux - un peu sanguin et arrogant (mais pas st*pide ni incontrôlable) - ambitieux - amateur de vin (il n'est pas alcoolique) - tourmenté par la pression qu'il subit et par la disparition de son père (il cherche une femme pour l'épauler) - attentionné - responsable (mature) - n'est pas libertin - respectueux des femmes et de leur consentement - un peu susceptible et rancunier, il n'oublie pas le bien et le mal qu'on lui fait.

Son père est mort en 2017, à 64 ans. La cause de son décès n'a pas été révélée, mais il est mort dans un hôpital du Lancashire, proche de leur propriété d'Abbeystead, des suites d'un cancer. Sa mère est alors devenue Duchesse douairière. Son père, né en Irlande du nord, était tombé dans la dépression il y a quelques années suite à de trop fortes pressions, à trop d'engagements publics pour ses oeuvres de charité. Il a été mêlé dans un scandale de prostitution et était connu comme un ami proche de Sa Majesté et du Prince de Galles. Il était opposé à la poll tax de Margaret Tatcher qui voulait frapper durement riches et pauvres. Il a aussi défendu des locataires de HLM menacés d'expulsion contre la Mairesse ultra-libérale de Londres en 1990.

Lord Hugh a trois soeurs, dont deux aînées.
Cela fait moins d'un an qu'il se retrouve affubler de tous les titres et responsabilités.

Il pratique le polo, le tennis et le rugby.
Il apprécie le futsal, le cricket, le hockey sur gazon, la NBA, le football.
Il parle le Français, l'Espagnol, le Russe et l'Allemand.
Comme la plupart des nobles, il sait monter à cheval, mais il n'est pas très fan de la chasse.
Il préfère pécher en Ecosse ou ailleurs.
Il aime le vintage, les voitures de collection anciennes, mais déteste l'art contemporain qu'il trouve vulgaire et le plus souvent sans inspiration.

Hugh est de confession Anglicane.
Il est de fibre tantôt travailliste, tantôt conservatrice, bien qu'il ne vote pas et n'affiche pas toujours publiquement ses opinions. Bien que longtemps surpris par les élans progressistes de Lady Elizabeth par rapport aux règles protocolaires, il a fini par reconnaître que la noblesse devait évoluer afin de durer, tout en conservant les traditions les plus importantes.

Hugh était entouré de parents qui lui ont appris à rendre ce que le destin leur ont apporté, à agir comme un homme d'affaires intraitable, mais capable de générosité et de discernement. Il a mûri en ayant pris une claque à la mort de son père face à son cercueil, après avoir pris conscience de ce que cela impliquait d'être l'héritier, d'avoir une famille à sa charge, des ennemis, de s'occuper du travail de toute une vie pour lequel son père, son grand-père et sa famille ont tout donné.

links Lady Elizabeth De Norfolk (Emma Watson), Petite-amie & Future épouse légitime

Lady De Norfolk et Lord Grosvenor se connaissent depuis l'enfance. Ils ont des souvenirs de jeux d'enfant, de conversations et de moments emprunt de chasteté, bien qu'ils ne se soient pas fréquentés de manière régulière puisque leurs études les ont éloignés. Il leur est arrivé de se revoir lors d'événements mondains, à l'anniversaire organisé pour les vingt et un an du futur Duc par exemple et dans des clubs privés, mais Lady Elizabeth ne s'attendait pas à être courtisée par lui au Royal Ascott 2018.

Depuis, il lui fait la cour de manière entreprenante, à la limite de l'inconvenance ou de la maladresse en privé, comme s'il ignorait comment séduire une jeune femme nullement impressionnée. Elle ne sait pas s'il est sincère, si sa propension à faire d'elle sa soupirante est basée sur une vérité ou si cela fait partie d'une supercherie, d'un acte de courtoisie ou d'une transaction alors qu'il aurait d'autres femmes à passer en revue avant de faire le meilleur choix pour lui et sa famille. Elle le sait en concurrence avec le Vicomte Spencer, Comte d'Althorp, Louis Spencer. Beaucoup se demandent quel en sera le dénouement, même si Lady Elizabeth semble se montrer prudente et discrète, peu encline à partager ses vues à ce propos. Elle n'a pas très envie de se sacrifier pour l'intérêt supérieur de sa famille sans raison valable, pour satisfaire ceux qui attendent de la voir faire le choix le plus "logique", alors que ce qui lui importe le plus c'est d'être aimée pour de vrai. Mais la pression s'avère bien là. Leur situation débouche sur des situations délicates menant parfois à des accrochages, à des téléscopages plus ou mois "courtois, mais piquants" entre le Duc et le Vicomte, un peu comme des coqs bien éduqués, mais prêts à en découdre.

Outre le fait qu'il la désire, qu'il apprécie sa beauté, la manière dont elle séduit les gens, il souhaite davantage la connaître afin de savoir si elle correspond à son image. Ce qu'il sait, c'est qu'elle est aimée, respectée. Les plus grands comme les plus humbles louent sa noblesse de caractère, son sens de la diplomatie et son aura, jusqu'à son petit air timide qui séduit les foules. Pour lui, elle a tout d'une Reine, SA Reine. Mais il cherche encore comment le lui prouver. Hélas, Lady Elizabeth se demande s'il a succombé à bon nombre de vices entourant leur milieu, avec la facilité, l'argent, les tentations et toutes ces filles qui lui tournent autour. Elle possède le souvenir du petit garçon, de l'adolescent et du jeune homme, elle sait que la disparition de son père l'a marqué, que chacun a ses petits secrets, parfois inavouables, des vices cachés. Mais qui est l'homme qui vient d'être frappé par la foudre Divine ? Elle préfère de fait rester prudente. Elle aimerait mieux le connaître, comprendre sa passion, découvrir son univers, trouver sa place dans ses promesses et sa vision du monde.

Elle ignore que Lord Hugh, bien qu'ayant eu la réputation d'un fêtard (à cause de la presse et des fêtes grandioses qu'il organisait parfois et qui lui faisaient parfois mauvaises presse à cause de certaines polémiques), ne correspond pas aux préjugés qu'elle s'est construite. Des conquêtes, il en a eu - un certain nombre - mais il s'agissait toujours de relations sérieuses, durables et peu nombreuses, le plus souvent gâchées par les rumeurs, sa jeunesse et sa passion nourrie en secret pour Lady Elizabeth depuis près de dix ans - Dix années à aimer et ne pouvoir rien lui dire ; Dix années à souffrir en la voyant dans les bras d'un autre, loin de lui ; Dix années à apprendre à gérer les pièges d'une vie voulue plus simple, mais privilégiée. L'homme est devenu un lion qui rêve d'une vie rangée et d'une épouse pour l'épauler, pour donner un sens à ses obligations. Chanceux de par sa naissance, la vie s'est avérée pourtant semer d'embûches, parfois injustes. On raconte qu'il suffit de perdre un être cher pour que tout semble dépeuplé. Devenu homme par la force des choses, bien qu'ayant été préparé à reprendre le flambeau, il ne veut pas perdre cette part de lui qu'Elizabeth a été seule - et malgré elle - capable de réveiller en lui.

Une telle passion lui semble rare, donc précieuse. Mais s'il lui en parle, comment le jugera t-elle ? Pensera t-elle que ses compliments et cette révélation sont là pour l'émouvoir, la corrompre, titiller son ambition ? Comment pourrait-il réussir à la séduire, en être autrement, lui qui est bel homme, le plus riche, l'un des plus convoités ? Il le sait : Ce sera à lui de la convaincre qu'il ne cherchera pas à la réduire au rôle d'une subordonnée, à s'amuser avec ses sentiments, mais aussi à elle de lui montrer comment aimer. Il aura à lui proposer une vie impliquant des sacrifices et des combats, mais aussi une belle aventure et qui sait, une histoire d'Amour comme on en a peu vu...

petit message du créateur A votre bon coeur.  lovers
Merci pour votre intérêt. coeur  

https://www.youtube.com/watch?v=lEObNIHxV6E






Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heather Stevens Williams
» (M) Matt Bomer - Neal Stevens - Libre et très négociable
» Salaire minimum: Ce que Steven Benoit ne pourra jamais comprendre
» (m) le bourreau et cousin ♣ Felton (négociable) - Free
» Sydney Stevens - Le Corbeau II

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet