Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Aileen Allister
bébé gtpien
personnage
postes : 289
informations
postes : 289

le coeur random - aileen :: Jeu 20 Déc - 20:19



Aileen Allister
❁ est ce que je ne connaîtrais jamais, la fougue de la jeunesse? ❁



carte d'identité
PRÉNOM(S) NOM : Ne faisant pas les choses à moitié, trois éléments sont à souligner dans ta nomination: Aileen, petit alien exubérant venu de son propre système galactique. Tes étoiles sont différentes des autres. En seront-elles plus brillantes? Allister. Double A. Une réussite scolaire déjà annoncée, avant même que tu ne puisses connaître la première lettre de l’alphabet. Enfin, cette impression ailée et aérienne quand on t'appelle, cette légèreté dans l’appellation. Si l'on résume, tu peux être apparentée à un extraterrestre élégant particulièrement intelligent. Charmant ou perturbant ?

ÂGE :  Vingt-trois années -et demi s'il vous plaît- que tu fais profiter le monde de ta science infuse qui se diffuse.

NAISSANCE ET ORIGINE : De nationalité à origines, ta complexité est peut-être causée par cette jolie mixité. Née aux Etats-Unis, tu gardes l'accent de ta patrie. Mais le terme d'américaine n'est pas le seul écrit sur les papiers. Tes parents étaient tous deux des expatriés qui souvent t'ont ramené là où ils ont été élevés: la Corée du Sud. Les grandes villes, ça te connaît... même si tu apprécies tout autant le calme de la campagne, ta grand-mère indonésienne t'ayant toujours conté les mystères de la nature. Et aujourd'hui te voilà en Angleterre, loin de tout. Pourquoi? Hé bien pourquoi pas. La météorite qui t'amène s'écrase sur terre le 12 août 1994, sous le soleil de plomb de San Francisco en Californie. C'est sans doute pour ça que tu aimes bien te dorer la pilule, confortablement allongée dans l'herbe dans l'attente de rayons chaleureux.


ETUDES ET/OU MÉTIER : Cinquième dans les sciences et la justice, deuxième dans la mélodie.  La médecine comprenant divers recherches scientifiques et du droit. Tu assistes à beaucoup de cours. Trop de cours. En même temps, révolutionner la pensée humaine doit toucher de nombreux types de progrès, et tu es une touche à tout. On ne peut pas en faire autant disent les haters...qu'il te regarde briller de ton savoir. Musique, un domaine bien étonnant pour toi qui ne possède pas réellement la passion nécessaire. Pourtant le talent est là, ne te manquant plus que cette fibre qu'on les autres étudiants. Tu excelles dans de nombreux instruments, et certains particulièrement inédit (la harpe par exemple).



ORIENTATION SEXUELLE :  Maigre d'expériences, rares sont les fois où ton cœur s'emballe -si c'est vraiment déjà arrivé-. Curieuse, tout t'attire pourtant. Pansexuelle, c'est malgré tout toujours avec tes bouquins que tu finis.


STATUT CIVIL : L'amour? Quel mystère. Comment ne pas envier les couples dans la rue, malgré leurs sourires profondément idiots... toi aussi, de temps en temps tu aimerais bien débrancher ton cerveau. Car aimer avec sa tête est difficile, même avec la tienne. Alors tu avances avec ce titre de célibataire qui à la fois te rend fière, et te désespère.

SITUATION FINANCIÈRE : Déjà que tes parents n'ont jamais connu le manque grâce à des héritages gonflés par les mérites passés, eux même ont su se réinventer en une chaîne d’hôtel qui marche du tonnerre. Riche? Presque. Sans compter que bien évidemment, les écoles se battent pour toi, à coup de bourses toujours plus alléchantes...

À CAMBRIDGE DEPUIS ? : Le fameux incendie. Oh, mais Aileen tu sembles soudainement vouloir fuir le sujet. J'oubliais presque le déroulement des événements...

TRAITS DE CARACTÈRE :  ❁ Blasée ❁ Attachante ❁ Plus qu'intelligente ❁ Inapte socialement ❁ Maladroite ❁ Égoïste ❁ Insensible ❁ Bavarde ❁ Franche ❁ Indifférente ❁ Ouverte d'esprit ❁ Aussi logique qu'incompréhensible ❁ Curieuse ❁ Débrouillarde ❁ Organisée ❁ Douce ❁ Innovatrice ❁ Objective ❁ Observatrice ❁ Pragmatique ❁ Rationnelle ❁ Prude ❁ Jalouse ❁ Tétue ❁ Le plus perturbant chez elle sans doute, c'est son manque d'expression. Toujours avec cet air entre l'ennui et la curiosité, ses yeux plein de vie sont les seuls témoins de ses profondes réflexions. ❁ Souvent comparée à un robot par son manque d'expression, c'est aussi son manque global de sentiments qui n'aide pas. ❁ Toujours elle lâche des informations précises sur des sujets liés à la conversation, comme si elle était véritablement connectée à internet. ❁ La réussite et sa clé. Réellement, c'est son but dans la vie, même si elle cherche encore le sens profond derrière ce mot. ❁ Ses parents sont terriblement extravertis et aimants, donnant un drôle de tableau avec cette gamine dont les actions se passent principalement dans sa tête. ❁ Sa façon d'essayer d'être comme tout le monde est plutôt adorable. Tentant parfois des traits d'esprits pitoyables, un sourire à la terminator ou de converser sur des choses plus simples que la Nucléosynthèse stellaire c'est sans doute dans ce domaine seul qu'elle échoue ❁ Pas spécialement attendrie par les petits animaux, intéressée par the dating concept, ou encore ne faisant absolument attention à son look et la mode actuelle, on critique souvent son attitude tout sauf féminine dans les stéréotypes. ❁

AVATAR : IU.

PL, SCENARIO, PI : personnage inventé, non éphémère.

CRÉDITS : 100 disorders (icons), KELLY (avatar)

portrait chinois Si tu étais un cocktail : écrire ici.

Si tu étais un super-héros : écrire ici.

Si tu étais une chanson : écrire ici.

Tes préférencesTu préfères avoir pour seule musique toute ta vie : une cover de junior bourré chantant la bo du titanic -ou- un remake allemand de la danse des canards by lexa : écrire ici.

Tu préfères être enfermé(e) tout les jours dans une boite pendant cinq minutes avec pornina qui se prend pour Castafiore jusqu'à la fin de ta vie - ou - lécher les orteils sales de six mois de regulus et être tranquille après : écrire ici.

être millionnaire en vendant des crottes de chiens ou gagner ta vie normalement en vendant des voitures de luxe ? : écrire ici.

utiliser la brosse à dents d’un inconnu ou porter ses sous-vêtements sales ? : écrire ici.

être bloqué(e) dans un ascenseur avec 100 personnes malades ou 10 bébés qui pleurent ? : écrire ici.

en savoir plus sur toitrois objets indispensables sur une île déserte : écrire ici.

trois choses à faire avant de mourir (bucket list) : écrire ici.

un de tes secrets : écrire ici.

phobie(s) : écrire ici.

la dernière personne à qui tu as envoyé un message : écrire ici.

ta playlistgroupe, titre de la chanson
groupe, titre de la chanson
groupe, titre de la chanson

ta soirée tvfilm/série
film/série
film/série
once upon a time Le corps invisible était là, devant eux. Tout ce qu'il pouvait voir, c'était cette grande boîte marron, son père lui avait expliqué qu'il s'agissait d'un cercueil avant qu'ils n'entrent dans la pièce. La bande son n'était pas bien originale, alternant entre les pleurs et les soupirs qui ne faisaient qu'alourdir les silences. Certains avaient cette expression sévère au visage, pour se retenir de craquer. Les autres n'avaient su contenir leurs larmes, alors que la grande sœur d'Aileen s'en allait pour un sommeil éternel. Rapide, un flash, une disparition. Sur le chemin du collège, un homme l'avait renversé et la jeune fille ne s'était jamais relevée. Un monstre, hurlait sa mère. Un alcoolique, s’apitoyait son père. Qu'il y ai de la pitié ou de l'accusation dans les voix, tous s'emportaient sur ce tueur qui se trouvait désormais en prison, et ce pour longtemps. Bien longtemps. Alors qu'eux, étaient là, à regardé cette drôle de boîte. Âgée de 8 ans, Aileen n'était pas idiote. En parlant de rejoindre les étoiles, s'endormir pour toujours ou autres bêtises, ses parents voulaient dire qu'elle était morte. Que son cœur ne battait plus, que son cerveau ne fonctionnait pas et que ses poumons n’accueillaient plus rien. Elle avait d'ailleurs beau essayé de leur expliquer, son père lui faisait signe de se taire alors que sa mère partait s'effondrer dans une autre pièce. Ça n'avait aucun sens pour l'enfant. La vie avait toujours été liée étroitement à la mort, l'évidence était là. Était-ce une si grande surprise que quelqu'un vienne à décéder? Bien entendu, elle était peinée. Ne plus jamais pouvoir jouer avec sa sœur était une chose qu'elle regretterait, tout comme sa main contre son front quand elle faisait des cauchemars. Mais bon. Elle saurait s'en passer.

-"Papa, on peut y aller maintenant? Laureen s'en fiche qu'on soit là de toute manière."

La grande main serra la plus petite, avant que les prunelles sombre de son père se pose sur elle. Objectivement, elle voyait bien qu'il ne comprenait pas sa réaction. Qu'il ne saisissait pas comment elle pouvait être aussi imperturbable, sans qu'une once de peine ne soit marquée sur son visage. Ce qu'Aileen ne savait pas, c'était qu'à cet instant son père songea qu'elle n'était pas une enfant normale. Qu'elle était atrocement bizarre. Décalée. Qu'il avait raté quelque chose avec elle que... mais il se contenta de la prendre doucement dans ses bras.

-"Peut-être que tu as raison. Peut-être pas. Mais si on fait ça, c'est aussi pour nous. Enterrer nos morts pour réparer les vivants."
---


Oxford. Quelle fierté. Quelle victoire. Tout ce qu'elle souhaitait rassembler en un lieu: puits de recherche et d'apprentissages, où les plus grands cerveaux ont pu accroître leurs connaissances. Si dans sa vie elle avait bien souhaité quelque chose, et ce depuis sa petite enfance, c'était sans doute d'arriver ici. Tout était parfait. Presque parfait. C'était sans doute ce qu'elle détestait le plus au monde: les détails qui entache ce qui aurait pu toucher au divinement impeccable. Les traits pas exactement droits, la feuille de papier déchirée au mauvais endroit quand elle aurait pu être savamment coupée, ou encore quand il manque une seule couleur dans une boîte à stylo. Hé bien, la poussière dans les rouages d'Oford, c'est sans doute un membre du corps enseignant: le professeur de physique chimie. Il n'est là que pour brider l'imagination et l'avancée scientifique! Pourtant pas du genre passionnée Ophélia a presque failli lever le ton avec lui, une fois, avant de se reprendre. L'énervement n'amène à rien, elle le sait bien. C'est pourquoi, elle est ici au beau milieu de la nuit. Dans le grand laboratoire, après avoir volé les clefs. Oh, ne faites pas les choqués. C'était une décision mûrement réfléchie et préparée. Rationnelle et sensée. Comme elle. Un peu risquée, certes. Mais monsieur Gardner n'avait qu'à être moins ... moins lui même. Ici, seule, elle peut vraiment pousser ses mélanges, créer l'impossible. Tout ce qu'elle a à faire, c'est quitter l'endroit avant 4h du matin, l'équipe du ménage passant à 5h. Sauf qu'évidemment, prise dans ses produits, Aileen oublie. Et à 4h17 elle est toujours là, avant de réaliser qu'elle dois partir. Maintenant. Attrapant son sac, rangeant à la va-vite comme elle déteste le faire, la jeune femme quitte le laboratoire. Boum. Boum? Alors qu'elle se trouve déjà prête à entrer dans le dortoir, ses sourcils se froncent légèrement. Ce n'était pas un petit boum que des lettres peuvent décrire. Non, il s'agissait là d'une véritable explosion qui a fait s'hérisser chacun des poils de sa peau pâle. Se tournant lentement, très lentement, elle assiste au désastre. A son petit désastre de rien du tout. Oxford s'enflamme. Pourtant, pourtant en toute logique Aileen n'aurait jamais pu être capable de faire une telle explosion. A la rigueur, exploser quelques murs du bâtiment, mais pas de quoi faire de l'endroit un véritable champs de bataille.... si elle y avait posément réfléchi, elle l'aurait sans doute compris. Hors, actuellement, elle se trouvait être légèrement dépassée. Étrangement.


-"Aileen! Putain, tu as entendu ça?! ... Oh. My. God."


Voilà Marie the frenchie qui s'avance en habit de nuit, suivie de toutes les autres demoiselles. Toutes sont sidérées. Et faut dire, que pour une fois, Aileen aussi. Enfin, dans quelques années se sera peut-être une histoire sympa à raconter au coin du feu... ou pas. Si seulement, oui, si seulement elle savait que ce n'était pas elle qui avait causé réellement cette pagaille. Sans doute ne serait-elle pas venu dans l'établissement de la véritable responsable. Mais oups, là voilà à devoir enter à Cambridge. En se croyant légèrement pyromane... à tort ou à raison.

❁ tell me more about you ❁

PRÉNOM/PSEUDO : écrire ici. ÂGE : écrire ici. VILLE : écrire ici.  COMMENT AS-TU CONNU GTP ? : écrire ici. TON AVIS SUR GTP : écrire ici. FRÉQUENCE DE CONNEXION : écrire ici. LE MOT DE LA FIN : écrire ici. CODE BOTTIN :

Code:
[b]avatar de la célébrité en minuscule[/b] [url=lien du profil]<zuzu>❁</zuzu>[/url]<zeze>❁</zeze> prénom nom du personnage en minuscule




Revenir en haut Aller en bas
Estevan Fernandez
modo ❁ zidane de cantab
personnage
postes : 3294
informations
postes : 3294

Re: le coeur random - aileen :: Ven 21 Déc - 7:27


Rebienvenue petit chat I love you
Bon courage pour ta fichette cute
Revenir en haut Aller en bas
Stella Woods
bébé gtpien
personnage
postes : 682
informations
postes : 682

Re: le coeur random - aileen :: Ven 21 Déc - 11:12


Re bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Makena Ailani
anim ❁ blondie d'hawaii
personnage
postes : 895
informations
postes : 895

Re: le coeur random - aileen :: Ven 21 Déc - 19:32


Rewelcome coeur
Revenir en haut Aller en bas
Ahava Windsor
modo ❁ people princess
personnage
postes : 166
informations
postes : 166

Re: le coeur random - aileen :: Mer 26 Déc - 12:41


Re bienvenue chez toi I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
personnage
informations

Re: le coeur random - aileen ::


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» Quand mon coeur est aquarelle..
» Amy of Leeds : Reine de Coeur, à vous l'honneur !
» Coeur fléché...
» Au coeur de la forêt citadine [Dolan Kane]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum