AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

vice-président ◇ delta omega epsilon

avatar
vice-président ◇ delta omega epsilon
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 11/09/2015 sous la copie conforme de : André Hamann £ grâce à un total de : 1134 et je crédite : Sweet Disaster


Message
Protecting against violence. Moira&Taho - Lun 5 Déc - 20:33


Protecting against violence.

22h40.
Le campus s'est vidé et calmé suite à la tombée de la nuit, pourtant moi, j'enfile ma veste et chope mon casque dans l'entrée pour une virée nocturne à moto. Les partiels approchent et en milieu de semaine, parait-il que ce n'est pas très recommandé de sortir le soir. Mais la raisonnabilité n'a jamais été mon fort. Depuis plusieurs semaines déjà je réclame une soirée à Moira. Nos petites conversations et confessions nocturnes me manquent légèrement, et j'ai hâte de retrouver son petit minois.
La yamaha sortie de l'ombre, je fends l'obscurité de la ville pour rejoindre l'antre de la rouquine. Le souvenir de l'odeur de son appartement me chatouille les narines et je souris doucement sous mon casque à la perspective de cette soirée qui me fera forcément du bien. Quand j'arrive au pied de son immeuble, je gare ma moto et m'apprête à monter, mais un cri familier dans la rue d'à côté retient mon attention. Je sais bien que ce n'est pas mes affaires mais ma curiosité me démange un peu trop. Au fur et à mesure que je m'approche de cette ruelle, j'entends les voix s'élever jusqu'à proférer des menaces. Et en passant ma tête dans le coin du mur, j'aperçois la chevelure rousse de Moira virevolter sous les coups d'une autre blondasse. Elle riposte immédiatement en envoyant son poing dans le visage porcelaine de son agresseur et la surprise de la voir ainsi m'extirpe un sursaut.
- Bordel, je siffle entre mes dents avant de foncer vers elle.
Je suis scotché de constater la foule qui s'est ameutée autour des principales intéressées mais qui ne bouge pas un doigt pour les arrêter. C'est quoi le problème de cette bande de cons. Tous aussi bouchés les uns que les autres ; aucun d'eux ne serait capable de recevoir ni donner un seul des coups qu'elles s'envoient sans vergogne au visage. Je n'hésite pas à bousculer ces couilles molles pour atteindre mon amie, choper la blonde par le col et les écarter l'une de l'autre.
- Ça suffit putain ! C'est quoi votre problème ?
Mon regard croise celui de Moira qui me fusille de rage. Son adversaire se débat de mon emprise mais je la pousse pour qu'elle s'éloigne un peu de Moira. C'est assez hallucinant de croire que c'est moi l'entremetteur dans cette baston. L'ironie est à son comble et pourtant je m'inquiète de plus en plus pour Moira. C'est bien la première fois que je la vois remontée ainsi...
Revenir en haut Aller en bas
non-greek forever girl

avatar
non-greek forever girl
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 05/06/2016 sous la copie conforme de : Sophie Turner. £ grâce à un total de : 436 et je crédite : lux aeterna et neon demon.


Message
Re: Protecting against violence. Moira&Taho - Dim 25 Déc - 10:46


Moira s'était aventurée dans le premier bar qu'elle avait trouvé. Elle avait bu quelques verres. Pas trop, juste assez pour embrumer son esprit. En voyant l'heure, Moira s'était dépêchée de partir pour ne pas se retrouver avec trop de mauvaises graines. Sur le chemin du retour, Moira eut l'impression d'être suivie. Elle fit comme si de rien n'était puis au bout de cinq minutes, elle tourna discrètement la tête pour apercevoir une connasse se trouvant elle aussi au campus. Téléphone en main, elle suivait Moira depuis un petit moment et au détour d'une ruelle, Moira se planqua. Une fois que la blonde passa, elle se fit attraper violemment par le bras et la rousse jeta son téléphone plus loin « Pourquoi tu me suis ?! C'est quoi ton problème ?! ». La blonde jura en voyant son téléphone valdinguer de la sorte avant de répondre en ricanant « T'es parano, pourquoi je prendrais le risque de suivre une tarée dans ton genre. ». Moira lui fit un petit sourire forcé, détestable. Alors qu'elle allait ouvrir la bouche pour lui répondre, la blonde reprit « En fait je voulais voir si t'habitais au même endroit que l'autre Lannister. Par curiosité. J'sais pas si vous êtes de la même famille mais ça expliquerait beaucoup de choses. La sociopathe malsaine et le psychopathe... Les repas de famille ca doit être quelque chose. Vous mangez vos victimes aussi ?. ». Le rire gras et moqueur de son interlocutrice fit sursauter Moira. Sa vue se brouilla, elle pouvait sentir son coeur tambouriner et le sang battre dans ses veines. « Tu vas voir espèce de pétasse. », grogna Moira en se rapprochant pour lui faire une béquille et la mettre à genoux. Le réverbère éclairait parfaitement le visage de celle qui avait osé la suivre depuis sa sortie des cours. Elle la reconnaissait cette petite gamine prétentieuse et superficielle. Elle en avait vu un tas quand elle était gamine. Mais Moira n'en avait jamais cognée une seule parce qu'elle préférait ignorer... Aussi parce qu'elle était faible. Plus petite  et plus maigre que ceux qui aimaient la harceler. Dommage pour la blonde qui allait passer un sale quart d'heure. Elle allait prendre pour toutes ces années durant lesquelles la rousse s'était efforcée d'ignorer les insultes, d'essayer de paraitre plus intelligente en n'entrant pas dans le jeu de ces imbéciles. Moira n'en avait plus la patience. Elle n'avait même plus de raisons de se conduire correctement, de faire attention depuis que Kyô s'était volatilisé. Sa cheville blessée, plus de danse. Que lui restait-il pour se défouler et se vider la tête ? Rien. Ni la danse, ni Kyô. Elle avait même refusé de voir Taho, préférant rester seule. Personne ne pouvait la comprendre, voilà ce qu'elle pensait.

Alors qu'elle venait de balancer son poing dans le visage de la blonde, celle-ci se relevait en un éclair pour lui hurler « J'vais te faire la peau, espèce de malade !  » avant de lui en mettre une. Moira vacilla et se jeta sur elle sans même penser à la chute qui les attendait. Elle se mit à la frapper sans ménagement et s'en prit de belles en retour. Moira ne faisait même pas attention aux gens qui commentaient et admiraient le spectacle. Après cinq bonnes minutes à se frapper dessus, la rousse se releva avant son adversaire qui peinait à tenir debout. Elle voulait l'achever d'un bon coup de pied en plein visage. Elle en mourrait d'envie, même si l'autre devait finir dans le coma. Moira perdait la tête, tremblait, ne sentant même pas la douleur des coups... Pas encore. L'adrénaline sans doute. La foule s'écarta quand un grand brun arriva. Moira ne le vit pas de suite, fixant toujours la blonde. Elle la fusillait du regard. Un air sombre trônait sur le visage de la rousse, ce visage d'ordinaire si doux et lumineux malgré sa profonde douleur. L'ange avait laissé place au démon « Si tu me suis encore une fois jusque chez moi, j'te plante. Tu vas voir que tarée c'est un euphémisme. », lui murmurait-elle après l'avoir attrapée violemment par les cheveux avant de la pousser. C'est là qu'elle vit Taho retenir la blonde à bonne distance de sa meilleure amie. Elle levait les yeux à la question de son meilleur ami avant de pointer du doigt la jeune femme « Demande à cette connasse qui harcèle à tout va et qui ose me suivre jusqu'en bas de chez moi. Et après c'est moi la tarée ! Qu'elle aille crever. ». Et Moira tourna les talons en direction de sa rue. Elle n'avait jamais été violente envers quelqu'un d'autre qu'elle même. Comme quoi, il y a une première fois à tout. Plus de vingt ans à encaisser les même méchancetés, la cruauté injustifié. Tant d'années à se demander ce qui pouvait bien clocher chez elle quand le problème venait tout simplement des autres. Moira avait toujours été spéciale mais jamais méchante. Elle avait subit les mauvais traitements de sa mère et de ses camarades. C'était sans fin. Alors peut-être que maintenant qu'elle avait fait taire un de ses bourreaux, les autres se méfieraient. De toute façon, elle n'était pas sure de vouloir retourner au campus... C'était trop difficile de travailler entourée de ces gens cruels et avec ces scénarios catastrophes concernant Kyô qui lui trottaient dans la tête.
Revenir en haut Aller en bas
vice-président ◇ delta omega epsilon

avatar
vice-président ◇ delta omega epsilon
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 11/09/2015 sous la copie conforme de : André Hamann £ grâce à un total de : 1134 et je crédite : Sweet Disaster


Message
Re: Protecting against violence. Moira&Taho - Mer 28 Déc - 13:57


Protecting against violence.

Je reste sur le cul fac à ce spectacle. Moira est bien la dernière personne que j'aurai cru capable d'une telle violence. Je la regarde sans réellement la reconnaître. Son regard est aussi sombre que la noirceur de la nuit, ses traits sont durs et sévères et elle tremble comme une feuille sous cette montée d'adrénaline soudaine. Je reconnais bien ces symptômes et malgré tout, je me sens mal de savoir ma meilleure amie dans cet état. Dans la précipitation, elle menace son adversaire, allant jusqu'à l'avertir qu'elle la planterait si le scénario venait à se reproduire. L'ampleur de ses propos me choque profondément. Je ne la reconnais pas...
- Demande à cette connasse qui harcèle à tout va et qui ose me suivre jusqu'en bas de chez moi. Et après c'est moi la tarée ! Qu'elle aille crever.
La rouquine tourne les talons nerveusement avant de tourner dans la rue qui mène à son appartement, se fichant complètement de la suite des évènements ici. A mon tour je me tourne vers la blonde avec colère. Les cheveux en bataille et la main plaquée sur son nez ensanglanté, elle reprend son souffle quand je la pointe du doigt avec insistance.
- Mieux vaut pour toi que tu ne refoutes jamais les pieds ici. Et si tu la fais chier une nouvelle fois, t'auras à faire à moi. Compris ?
Je la toise avec dégoût tandis qu'elle hache pitoyablement la tête. Puis silencieusement, je prends le même chemin que Moira pour la rejoindre. Courant pour la rattraper, je la voix marcher avec détermination au loin. Quand j'arrive à sa hauteur, elle tremble encore et fixe le sol, le visage entièrement crispé. Elle que j'avais toujours connu très tolérante, calme et pacifiste, elle avait complètement lâché prise en une fraction de seconde. Sa douceur s'était effacé pour faire place à de la fermeté, de la haine et du dégoût. J'avais mal au coeur de la voir ainsi. Savoir qu'elle ait pu avoir des ennuis sans que je ne sois au courant, ça me rend dingue !
Alors, lorsque j'arrive à côté d'elle, j'attrape son épaule pour qu'elle se retourne vers moi, que je puisse voir son visage dévasté.
- Moira, putain... Je soupire de désolation et de peine. Mais raconte-moi !
J'essaie de garder mon calme mais ma panique intérieure et mon inquiétude tentent de prendre le dessus. J'aimerai qu'elle me raconte tout. Ce que l'autre blondasse lui a fait, lui a dit. Qu'est-ce qu'il l'a foutu en rogne ? Pourquoi ? Et qu'elle n'imagine pas que je vais baisser les bras, ignorer et laisser passer ça.
Revenir en haut Aller en bas
non-greek forever girl

avatar
non-greek forever girl
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 05/06/2016 sous la copie conforme de : Sophie Turner. £ grâce à un total de : 436 et je crédite : lux aeterna et neon demon.


Message
Re: Protecting against violence. Moira&Taho - Mer 28 Déc - 22:19

Dire que cette journée avait été mauvaise était un euphémisme. Oh, on ne peut pas dire qu'elle soit du genre à passer des journées merveilleuses, remplies de rires et de joie, mais tout de même... Elle avait connu des jours meilleurs. Il lui suffisait de rentrer et de voir Kyô pour décompresser instantanément. Moira avait du mal à accepter le fait que quelqu'un puisse avoir une telle emprise sur elle. Elle qui avait toujours du se débrouiller et souhaité ne dépendre de personne, voilà que la rouquine se retrouvait totalement dépendante de Kyô. Lui n'avait pas l'air d'avoir tant besoin d'elle. Il n'était toujours pas rentré, il était parti sans un mot, sans la contacter par la suite. Il se fichait d'elle peut-être... Elle avait également du mal à s'y faire parce qu'elle avait toujours été persuadée que les gens qu'elle aime finissent toujours par disparaitre. Que ce soit volontaire ou involontaire, comme le décès des parents Lannister... Elle n'avait pas totalement tort puisque son demi-frère avait fuit. Alors si elle perdait Kyô pour de bon, s'il ne revenait pas, elle était fichue. Il n'y avait qu'à la voir ce soir pour comprendre qu'elle n'irait pas loin sans lui. Débraillée, sa chevelure de feu sans dessus dessous, les poings marqués de différentes tâches et bleus, boitant car elle venait sans doute d'aggraver sa fichue entorse... L'oeil au beurre noir qui trônait sous ses yeux clairs et le sang qui séchait déjà au coin de ses lèvres et sous sa narine gauche. Elle ressemblait vraiment à une folle ce soir.

Alors elle n'avait qu'une seule envie, se tirer de ce ring improvisé en pleine rue. Laisser les voyeurs et son adversaire derrière elle. Laisser Taho seul. Grossière et égoïste. Moira traçait malgré sa douleur à la cheville. Elle se détestait d'aggraver sa blessure, elle qui ne jurait que par la danse. Alors qu'elle rêvait que Taho s'en aille lui aussi afin qu'elle puisse aller se coucher sans même pouvoir fermer l'oeil, il la rattrapa. Elle grimaça en sentant son meilleur ami poser sa main sur son épaule. Elle avait mal mais elle avait prit tellement moins de gros coups que la blonde. Au moins, la rousse n'avait pas le nez cassé. Rien qu'en repensant au bruit de son nez se cassant au contact de son poing la fit presque ricaner. Satisfaction. Elle qui ne s'était jamais bagarrée, elle ne s'en était pas si mal sortie. La jeune femme roula des épaules afin qu'il ôte sa main. « Je t'ai déjà raconté !! Depuis que je suis sortie du bar, cette salope me suit à la trace. Elle me filmait ! Elle me filmait Taho ! Pour qui elle se prend ?! », s'exclamait-elle en passant une main dans ses longs cheveux emmêlés. Elle reprit sa marche aux côtés de Taho, pressant le pas pour rentrer au plus vite chez elle, se sentant mal à l'aise en pleine rue « Toute ma vie j'ai été harcelée. Traitée comme un monstre, une moins que rien sans que je sache pourquoi... Et je devrais laisser une malade me suivre jusque chez moi en me filmant ?! Elle a été trop loin, et si je dois recommencer et péter des nez tous les jours, je le ferai ! J'ai pas à supporter ça ! J'ai PLUS à subir sans rien dire, et j'laisserai personne parler de Kyô comme elle l'a fait. ». Elle se retenait de pleurer, les sanglots nés de sa colère formaient une boule douloureuse dans sa gorge. Une fois en bas de l'immeuble, elle entra avec Taho et s'engouffra dans l'ascenseur. Elle regardait les étages défiler, le regard vitreux et vide. « C'est drôle. Pour une fois la douleur physique est aussi forte que celle que je ressens à l'intérieur. », elle esquissa un sourire amer en regardant Taho du coin de l'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
vice-président ◇ delta omega epsilon

avatar
vice-président ◇ delta omega epsilon
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 11/09/2015 sous la copie conforme de : André Hamann £ grâce à un total de : 1134 et je crédite : Sweet Disaster


Message
Re: Protecting against violence. Moira&Taho - Mer 4 Jan - 22:03


Protecting against violence.

Moira est encore à vif lorsque je m'approche d'elle. Son corps est crispé comme jamais et sa démarche tellement raide, ça se voit de l'autre bout de la rue. A peine ai-je posé ma main sur son épaule pour lui demander de me raconter qu'elle remue en se retournant pour éviter tout contact physique. Sa douceur et son pacifisme ont fuit pour laisser place à la rage et au démon. Je suis le moins bien placé -je pense- pour pouvoir jouer les moralisateurs quant à ce phénomène de colère violente, mais je veux savoir pourquoi.
- Je t'ai déjà raconté !! Depuis que je suis sortie du bar, cette salope me suit à la trace. Elle me filmait ! Elle me filmait Taho ! Pour qui elle se prend ?!
Je fronce les sourcils en entendant ces mots. Je ne sais même pas quoi en penser tellement c'est absurde et insensé de filmer les gens. La blondasse espérait-elle faire du chantage pour je ne sais quelle raison ? Et encore, c'est idiot comme jamais. Je continue d'écouter Moira dont la voix exprime la tension et le dégoût, et marche à côté d'elle dans une allure effreinée.
- Toute ma vie j'ai été harcelée. Traitée comme un monstre, une moins que rien sans que je sache pourquoi... Et je devrais laisser une malade me suivre jusque chez moi en me filmant ?! Elle a été trop loin, et si je dois recommencer et péter des nez tous les jours, je le ferai !
Ironiquement, je lâche un vieux rire amusé entre mes lèvres en repensant à la tête déconfite de la blonde lorsque j'ai débarqué. Son nez en sang, ses yeux rougeatres, sa bouche presque écorchée, etc.
- C'est vrai que tu l'as pas raté putain ! soufflai-je dans un sourire qui ne se voulait pas moqueur à l'égard de mon amie, mais bien par fierté.
Moira lui avait clairement refait le portrait.
- J'ai pas à supporter ça ! J'ai PLUS à subir sans rien dire, et j'laisserai personne parler de Kyô comme elle l'a fait.
- Kyô ?
Ce nom m'interpelle instantanément. Je sais de qui il s'agit, j'ai mon opinion sur ce personnage et il n'est pas des moindre. Qu'il soit le colocataire de Moira, je tolère, mais qu'elle en arrive à éclater le crâne d'une autre gonzesse pour prendre sa défense me fait me poser des questions.
- Qu'est-ce qu'elle a dit sur lui ?
En regardant mon amie de profil, je constate avec peine que des pleurs lui restent dans la gorge. L'adrénaline, la colère et le choc certainement. Je pourrais la prendre dans mes bras pour apaiser ses maux, mais ce n'est pas vraiment dans nos habitudes. Je suis plus doué pour l'écouter que pour la câliner. Notre relation est basé sur la confiance, l'écoute et la présence. Je sais Moira être une fille forte, elle n'a pas besoin de ça. Puis elle m'enverrait certainement chier pour penser que j'ai pitié d'elle. Et ça serait faux.
Déterminés et rapides, nous entrons dans l'immeuble et pénétrons dans l'ascenceur. Là elle s'immobilise, appuyée contre la parois métallique de la cage montante, son regard se fige, se glace. Elle reste muette un instant avant de siffler quelques mots.
- C'est drôle. Pour une fois la douleur physique est aussi forte que celle que je ressens à l'intérieur.
Puis ses yeux me trouvent, et je lui souris en retour. De compassion.
- Je sais.
C'est étrange de réaliser que l'une de mes proches puisse vivre cette expérience si intense. Je voudrais en parler un peu plus avec elle mais le souvenir est trop frais et tout ce que j'obtiendrai serait de la haine. Alors je continue de sourire en la regardant.
- Ça passera.
Bienvenu dans mon monde.
Revenir en haut Aller en bas
non-greek forever girl

avatar
non-greek forever girl
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 05/06/2016 sous la copie conforme de : Sophie Turner. £ grâce à un total de : 436 et je crédite : lux aeterna et neon demon.


Message
Re: Protecting against violence. Moira&Taho - Jeu 2 Fév - 0:36

Taho savait ce que Moira pouvait éprouver après cette bagarre. Ce qu'on ressent quand on fait ressortir sa haine, sa frustration ou sa tristesse. C'est pour cette raison qu'elle ne craignait ou ne s'attendait pas à ce qu'il lui fasse la morale. Combien de fois Moira avait-elle prit soin de son meilleur ami après ses règlements de comptes ? Il semblerait que les bruns qui entourent l'anglaise soient accros à l'adrénaline et à la violence, seul exutoire dans leur existence semée d'embuches et bercée par des souvenirs douloureux. Jamais la jeune femme n'avait jugée Taho, parce qu'à l'époque, son exutoire à elle n'était pas bien mieux. Si Taho était du genre bagarreur, Moira ne l'était pas pour un sou. C'était la première fois qu'elle faisait valser puis explosait le nez d'une idiote la harcelant. Il fallait bien qu'elle explose un jour. Se méfier de l'eau qui dort. Toujours. L'animal le plus inoffensif peut s'avérer être dangereux quand il s'agit de se défendre. Bande de cons. Moira fonçait jusque chez elle, ayant hâte de se couper du monde. Ce monde pourri jusqu'à la moelle et débordant de gens stupides. Alors qu'elle expliquait à Taho pourquoi elle avait agit de la sorte, un petit sourire étira les lèvres du brun avant que n'en sorte une réplique qui la fit elle aussi sourire. C'est vrai que tu l'as pas raté putain !. Était-ce une sorte de fierté pour Taho de voir que sa meilleure amie aussi avait une sacré droite ? Elle l'ignorait, mais elle se mit à sourire et lâcha un petit rire. Sourire qui quitta bien vite ses lèvres. Aïe. Sourire était bien douloureux ce soir. Après ce que Moira s'est prit, pas étonnant qu'elle souffre. Elle plaqua une main sur sa joue en grimaçant tout en continuant de marcher rapidement. La douleur avait fait cesser cette brève rigolade et elle reprit de plus belle, enragée. Elle prononça le nom de Kyô et immédiatement, même du coin de l’œil, la rousse vit Taho réagir. Moira ignorait ce qui pouvait rendre son ami aussi irritable lorsqu'elle évoquait le nom de son demi-frère. Peut-être était-ce mieux qu'elle n'en sache rien ? Vu son humeur massacrante et le fort caractère de Taho, il valait mieux éviter une éventuelle dispute. Il faut dire que même lorsque Moira était calme et capable de contrôler un minimum ses émotions, dire du mal de Kyô était quelque chose qu'elle ne laissait jamais passer. Moira serra les poings et reprit son souffle avant de répondre à la question de Taho. « Elle a parlé sans savoir, comme la plupart des cons dans cette fac. Une erreur judiciaire. Une ERREUR. Mais comme tous les crétins de ce bled, elle préfère croire les commérages et voulait voir la demeure du psychopathe en se demandant si nous étions de la même famille. Il semblerait que ça explique le fait je sois une sociopathe malsaine. Comment aimer les gens quand tu passes ta vie entourée de sous-merdes comme cette fille. », passant à côté d'une poubelle, Moira mit un énorme coup de pied dedans de toutes ses forces, pleine de rage, imaginant sans doute la suite de la bagarre si personne n'était intervenu. Elle lui aurait brisé les côtes une par une, à chaque coup de pied. Elle la dégagea du chemin en mettant un autre coup de pied dévastateur. Elle étouffa un petit cri de douleur. Mauvaise cheville. Décidément, elle allait finir par ne plus pouvoir poser ce foutu pied à terre. Elle était dans une telle rage que la violence semblait la seule solution ce soir. lls s'engouffraient enfin dans l'immeuble puis dans l'ascenseur où un silence pesant régnait. Elle brisa le silence pour faire part à Taho de ce qu'elle ressentait... Sa réponse la fit soupirer puis hocher la tête « Tu as surement raison. ». Quittant la boite mécanique qui avait tendance à angoisser Moira lorsqu'elle s'y trouvait seule, ils pénétraient dans l'appartement que Moira partageait avec Kyô. Laissant entrer son meilleur ami, elle balança son sac, son blouson et ses chaussures contre le mur, faisant au passage un bruit monstre. Depuis quelques temps déjà, Moira emmerdait les voisins. « Qu'est-ce que tu faisais dehors toi ? Je te pensais entrain de réviser très sérieusement tes partiels... On joue les justiciers la nuit ? », fit-elle en ricanant presque, cherchant à détendre comme elle pouvait, bien que la première chose qu'elle avait envie de faire en entrant ici et en constatant qu'il n'y avait toujours personne, c'était de pleurer. La rousse se dirigeait dans la cuisine pour attraper de l’essuie-tout, le mouiller et le frotter avec insistance sur les parties amochées de son visage en refoulant des sanglots « J'espère qu'il ne lui est rien arrivé... ». Elle soupirait et s'appuya contre l'évier, les mains couvrant son visage marqué par la fatigue, les larmes et la colère. Moira espérait que Taho allait l'aider à sortir la tête de l'eau et qu'il pourrait rester avec elle ce soir... Elle ne voulait pas être seule. Elle ne supportait plus ça.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Message
Re: Protecting against violence. Moira&Taho -

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MOIRA ◊ « L’oeuvre de la nature est bien plus difficile à comprendre que le livre d’un poète. »
» MARLENE MOIRA HAYWORTH ♦ I used to shine bright like that diamond until that day.
» Protecting myself, to protect my friends (pv) -Terminé-
» On apprend à hurler avec les loups. (Jean Racine) [Moira & Dagon]
» [Tampa] Moira & Marley❧ Next step to the future

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum