AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

macho ◇ thunderstorm

avatar
macho ◇ thunderstorm
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 11/09/2015 sous la copie conforme de : André Hamann £ grâce à un total de : 1141 et je crédite : Sweet Disaster


Message
Summer's confessions - Blue&Taho - Mer 5 Avr - 21:06

Le feu de camp trône au milieu de l'immense plage et quasiment tout le campus s'est réuni autour. Un verre de gin à la main, je vagabonde entre les étudiants complètement ivres et défoncés, un sourire niais aux lèvres et une soif folle de ne jamais finir cette soirée. J'ai perdu Estevan, Scar, Samuel et le reste des mecs depuis que j'ai décidé d'aller me chercher un nouveau verre qui maintenant est presque vide. Je n'ai plus la notion du temps et je m'égare autour de ce feu, l'oreille tendue vers des conversations puériles ou philosophiques. Puis au loin, mon regard est attiré par une silhouette familière. Littéralement. J’aperçois entre deux têtes Blue qui s'en va marcher seule, un peu à l'écart de la foule. Pendant un moment j'hésite à la rejoindre ; je me demande si elle n'a pas prévu de s'isoler avec quelqu'un (auquel cas je guette, c'est certain). C'est lorsque je la vois s'asseoir tranquillement dans le sable, les pieds dans l'eau, que je marche dans sa direction. Parler avec ma soeur est mille fois préférable à écouter indéfiniment ce camé qui me parlait déjà de déforestation depuis trente bonnes minutes.
J'attrape une bouteille de vin rosé encore fraîchement pleine qui était planté dans le sable humide, puis accours comme un dératé vers Blue. Le bruit de mes pas dans le sable attire son attention et un sourire illumine son visage de princesse quand elle me voit.
- Qu'est-ce que tu fous ici toute seule hein ? Ca se passe là bas la fête non ? demandai-je avant de m'asseoir à côté d'elle.
J'avais enfilé un vieux marcel bleu marine qui avait plusieurs fois pris l'eau durant la journée. Maintenant du sable y est resté collé et mon dos me gratte. Je me tords un peu pour remédier au problème avant de me refocaliser sur ma soeur. Étrangement, je ne la sens pas festive ce soir, elle qui est toujours enthousiaste à l'idée de sortir prendre l'air, d'autant plus s'il s'agit de faire un feu de camp sur une plage déserte. J'enfonce mes orteils dans le sable froid avant de brandir la bouteille de vin devant son visage.
- J'ai volé ça à une bande de gars déjà ivres pour qu'on en profite. T'en veux ?
La seconde suivante, j'ouvre le bouchon de la bouteille en tirant sur le liège de toutes mes forces. Lorsqu'il lâche, une petite dose de rosé se retrouve bêtement sur mon maillot de bain et j'en sors un "Zut..." niais. A côté de moi, Blue n'est clairement pas en forme et malgré mes amorces de conversations amusantes, elle ne décroche pas une once de joie.
- Y a un truc qui n'va pas ?
Je repose mes yeux sur elle tandis que les siens me fuient. Sa petite mine déconfite me fend le coeur. Ce n'est vraiment pas le jour pour céder à la morosité.
Revenir en haut Aller en bas
... Maître Yodasse ...

avatar
... Maître Yodasse ...
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 08/02/2017 sous la copie conforme de : Bryden Jenkins £ grâce à un total de : 365 et je crédite : Rhumanesque (Ava) - Exordium (sign) - kimhyunjung (gif)


Message
Re: Summer's confessions - Blue&Taho - Jeu 6 Avr - 16:06

Spring Break où le moment de dépravation ultime, le moment où tout jeune adulte et étudiant se lance dans deux semaines de folie et d’abus pour retarder au maximum le moment où il faudra prendre ces responsabilité. Une déconnexion totale de la réalité où quasiment tout es permis dans le seul but de se changer les idées et de se libéré de la pression du quotidien. Pour te changer les idées ça te l’ai changer, il fallait dire ce qu’il est entre alcool et drogue rien de mieux pour t’embrouiller l’esprit le court d’un instant mais, le problème dans tout cela, c’est que la retombé était souvent violente. Comme on dit si bien, le retour à la réalité fait mal et là c’était le cas de le dire ! Tu revenais sans cesse à la réalité, un rien te rappeler à quel point tu avais mal. Ce soir, par exemple, tout se passer bien en compagnie de quelque frère et sœur KGP quand un mec un peu trop collant n’avais pas apprécié que tu l’envoie balader et avait cru bon de te foutre la main aux fesses ! Trop surprise pour réagir tu avais pu compter sur tes frère de confrérie pour lui en coller une bonne mais, cette afflux de violence t’avais complétement mis à plat et gâcher l’envie de tenter de t’amuser un peu. Alors, tout en te couvrant les épaules du petit pull que tu avais mis pour agrémenter ta TENUE du soir, tu décidas de t’éloigner un peu de l’amas d’étudiant tous déjà bien entamé afin de t’isoler un peu. Broyer du noir oui mais, pas accompagné de personnes qui t’assaillirais de question ce n’était très certainement pas le moment.  Pieds nue dans le sable, tu t’éloignas du brouhaha en marchant les pieds dans l’eau par le doux bruit qu’elle provoquer en s’échouant sur le sable. Même si tu entendais au loin la musique et les cries tu pouvais te laisser envahir par cette environnement paisible. Après un petit moment à marcher, tu t’assis dans le sable, les jambes allongées et le regard rivé sur l’horizon. Le cœur gros, la gorge serrée tu étais au bord du craquage, tu étais épuisé moralement et ton cœur était loin d’être à la fête. Tu soupiras légèrement quand des pas lourd en approche attirèrent ton attention tu espérais que ce n’étais pas l’autre lourdaud qui n’avait pas eu son compte mais, en tournant la tête tu vue ton frère, ton Taho arrivé l’air bête en courant, une bouteille à la main. Un sourire éclatant apparue sur ton visage, rien que sa présence te mettait du baume au cœur. Sa joie et surtout le fait qu’il avait surement un peu bu était communicative mais, hélas, pas assez pour te faire oublier tes maux. Une fois installé à tes côté, ton sourire se fane bien vite te ramenant à la réalité, ta réalité… En temps normale tu donnerais le change jusqu’au bout mais, là, tu pliais tout simplement sous le poids de la pression que tu t’infliger, s’en étais trop. « J’avais pas remarqué !! » Lui dit tu d’une voix lasse, sans énergie alors qu’il te présente une bouteille de rosé qu’il a piqué et même ces mimiques pour ouvrir la bouteille ne réussissent pas à te décrocher un sourire.  Tu préfères replonger ton regard au loin plutôt que d’affronter son regard inquiet car, il l’es, tu le sens. Voilà, qu’il finit par te poser la question que tu attends depuis toujours et pourtant, tu n’as pas la force d’y répondre, tu n’as pas le force de mettre ton cœur à nue… Toi, qui a toujours peur d’embêter avec tes problèmes. Tu préfères attraper la bouteille de rosé et en boire une longue gorgé « Beurk… » Lances-tu instinctivement quand le liquide aigre entre en contact avec ton palais. Tu reposes la bouteille dans le sable, sourire timide aux lèvres, tu es malheureusement peu convaincante. « Je suis juste un peu fatigué Tata, t’en fait pas tout va bien !! » Dis-tu dans une tentative pour le rassurer mais, une petite voix au fond de toi te dit que tu lui as trop souvent sortie cette excuse pour qu’il y crois aujourd’hui encore.  
Revenir en haut Aller en bas
macho ◇ thunderstorm

avatar
macho ◇ thunderstorm
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 11/09/2015 sous la copie conforme de : André Hamann £ grâce à un total de : 1141 et je crédite : Sweet Disaster


Message
Re: Summer's confessions - Blue&Taho - Dim 9 Avr - 17:39

Malgré le contexte et l'alcool que j'ai apporté, les traits de Blue restent monotone. Elle s'ennuie. Elle est ailleurs. Quand mes questions l'irritent, elle chope la bouteille que j'ai piqué pour en boire une gorgée, comme pour faire passer une mauvaise pilule.
- Beurk.
Je la regarde grimacer sans rien dire puis me sortir une vieille excuse dont la crédibilité est risible. Son sourire timide se veut rassurant mais je n'en crois pas un brin. Je suis peut-être soûl mais pas con. A mon tour, je saisis la bouteille enfoncée dans le sable pour en boire plusieurs gorgées. J'essaie silencieusement de me mettre à sa place et de tenter de comprendre son mal. Est-ce Hawaï ? La distance avec la maison peut-être ? En tout cas, si ça concerne un fait que j'ignore et qu'elle a envie de se confier, je suis ouvert à ses confessions.
Je m'abreuve une nouvelle fois avant de lui retendre la bouteille et de lui demander :
- C'est l'Australie qui te manque, c'est ça ?
J'essaie de capter une réaction sur son visage.
- C'est Milo, hein ? Je comprends tu sais.
J'allonge mes jambes droit devant moi et m'appuie un moment sur mes bras, vers l'arrière.
- Si ça te manque vraiment, on pourrait essayer d'y retourner pour les vacances.
Souriant, je pose ma main dans son dos que je caresse doucement pour la rassurer. Mais le Spring Break n'est vraiment pas l'endroit adapté pour avoir ces pensées et se mettre à déprimer subitement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
... Maître Yodasse ...

avatar
... Maître Yodasse ...
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 08/02/2017 sous la copie conforme de : Bryden Jenkins £ grâce à un total de : 365 et je crédite : Rhumanesque (Ava) - Exordium (sign) - kimhyunjung (gif)


Message
Re: Summer's confessions - Blue&Taho - Lun 10 Avr - 16:07

Tu n’as pas la tête à la fête alors, tu t’es éloigné de tout ce beau monde tous sois bourré, sois défoncé et parfois même les deux… Tu ne supporté pas la vue des couples éphémères où non, des paries stupides et des tentatives de drague lourdingue. Tu ne supporté rien en fait, tout avez un sale goût amer ce soir et la solitude te permettrais de te remettre les idées en place, craquer en silence et repartir sur le pied de guerre jusqu’à la prochaine fois où tes démons referaient surface pour te tourmenter. Assise dans le sable, le regard planté vers l’horizon ce n’est sans compter sur ton frère pour te rejoindre, ce joyeux luron qui en temps normal arrive à te faire décocher un sourire dans toutes les situations possibles et imaginables mais, pas ce soir !! Ce n’est pas faute d’essayer mais, tu es épuisée et las du mensonge qu’es ta vie et tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même dans le fond. Tu tentes désespérément d’éviter ces questions, tu bois ce vin piquant et tu en décoche une grimace, tu tentes une excuse mais, pour une fois, tu sens que ça ne prend pas. Taho ne croit pas à ta fatigue, à ton petit sourire timide et à tes yeux qui te trahisse d’eux même. Il se saisie de la bouteille et tu te sens soulagé toi qui pense qu’il lâche l’affaire, qu’il ne relèves pas et voilà qu’il met les pieds dans le plat, frappe sans savoir là où ça fait mal. Ne craque pas, ne craque pas, ne craque pas… te répètes tu en boucle dans ta tête alors, que tu sens ta gorge ce serré, tes yeux qui pique à vouloir retenir ce flots de larmes que tu retiens. Tu refermes machinalement tes poings dans le sable quand il prononce le prénom maudit, celui que tu as bannit de ton langage, celui qui te fait souffrir, t’arraches le cœur… « NON !! » Lâches tu sans réfléchir une seconde, sous le coup de la peur, de la colère, de la souffrance. Plus agressif que tu ne l’aurais voulue le regard un instant rivé sur Taho pour le détourné aussitôt tentant de te concentrer sur la douceur de sa main dans ton dos… en vain. Tu as envie de crier, hurler ta douleur au monde entier, à ton frère mais, tu te bloque, toi qui as toujours peur de le dérangé avec tes problèmes, tes blessures que tu traines depuis ton arrivé à Cambridge. Dire que c’était censé être ton nouveau départ ce n’était sans compter sur tes vieux démons pour t’accompagner. « Je veux pas y retourner… » Dis-tu la voix plus douce, pleine de détresse malgré toi. L’Australie quand bien même tu l’aimais, c’était au-dessus de tes forces, c’était trop tôt. Retourner là-bas, risquer de la revoir, de le revoir… tu ne voulais pas, jamais !! Sans crier garde, sans aucun contrôle de ta part tu éclatas en sanglot, tu craquas, sans était trop. Repliant tes jambes contre toi, cachant ton visage dans tes genoux, tu pleuras comme jamais tu n’avais pleuré devant ton frère depuis des années. « Jamais… jamais je veux y retourner… »  Sanglotas-tu, te libérant ainsi de tant de chose que tu avais accumulée et qui ne pouvais plus rester à l’intérieur.   
Revenir en haut Aller en bas
macho ◇ thunderstorm

avatar
macho ◇ thunderstorm
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 11/09/2015 sous la copie conforme de : André Hamann £ grâce à un total de : 1141 et je crédite : Sweet Disaster


Message
Re: Summer's confessions - Blue&Taho - Jeu 4 Mai - 20:04

Gentiment, je propose à Blue qu'on retourne prochainement en Australie, supposant que c'est ça qui lui manque. Je peux clairement lire une certaine nostalgie sur ses traits, et ça me rend con. Mais sa réaction quant à ma proposition n'est pas vraiment celle à laquelle je m'attendais. Pensant jouer le rôle du grand frère rassurant, je tombe des nues subitement alors qu'elle se met à crier un "NON." franc. Sa voix s'écorche et me touche. Je me redresse brusquement pour me rapproche d'elle.
- Blue... dis-je avec la plus grande incompréhension du monde.
Ma main toujours posée sur son dos, je regarde son visage se crisper et grimacer. Ses yeux perdus dans le vide... J'ai rarement vu ma soeur comme ça et quand c'était le cas, mon père était tout le temps dans les parages. De vieux souvenirs viennent perturber mes pensées pendant quelques fractions de secondes, et le simple fait d'imaginer que Blue puisse revivre quelque chose comme ça me fend le coeur. S'il y a bien une personne qu'on a toujours voulu protéger mon frère et moi, c'est bien elle.
Soudain, elle se met à sangloter. Je reste bouche-bée à l'écouter me dire qu'elle ne veut plus jamais remettre un pied là bas. Comme si elle détestait cette île magique sur laquelle nous avons grandis. Jusqu'ici j'ai toujours pensé que nous y partagions des souvenirs géniaux et à la fois intenses. Imaginer que tout ça ait si radicalement changé me fait du mal. Je divine qu'elle en souffre d'autant plus. Alors, je me rapproche d'elle, alors qu'elle se recroqueville sur elle-même, dégageant ses cheveux de devant son regard humide et triste.
- Merde Blue... Qu'est-ce qu'il se passe ?
Je cherche la moindre réponse mais sa détresse me fait paniquer. J’attrape son menton pour capter son regard fuyant. Je tourne sa tête vers moi avant de la perdre définitivement dans ce tourment de chagrin.
- Qu'est-ce qui ne va pas ? Pourquoi tu pleures ?
Je replace une mèche de ses cheveux derrière son oreille, puis essuie ses mauvaises larmes qui salissent ses paumettes douces. Ça me tue de la voir ainsi, qu'est-ce qu'il se passe ?
Revenir en haut Aller en bas
... Maître Yodasse ...

avatar
... Maître Yodasse ...
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 08/02/2017 sous la copie conforme de : Bryden Jenkins £ grâce à un total de : 365 et je crédite : Rhumanesque (Ava) - Exordium (sign) - kimhyunjung (gif)


Message
Re: Summer's confessions - Blue&Taho - Ven 5 Mai - 11:12

Tes émotions en vrac, ton cœur qui souffre et les larmes qui ne cesse de couler, alors que tu as tenté de les retenir depuis le début du Springs Break. Tu ne sais pas trop à quel moment tu en as eu trop sur le cœur pour ne plus supporter le flot d’étudiant bourré et de mec en chasse. T’éloignant sur la plage tu penses pouvoir passer un moment seule avec toi-même pour te reprendre, mais ce n’est sans compter sur Taho, ton frère pour venir te rejoindre. Ce n’est sans compter sur lui pour sortir les mots qui piquent malgré eux là où ça fait mal. Tu t’emportes sans contrôle, tu ne veux pas remettre les pieds sur votre île, tu ne veux pas risquer de souffrir encore plus, tu ne veux pas passer pour l’idiote de service une fois de plus. Tu laisses ton frère dans l’incompréhension et en guise de réponse tu te mets à pleurer toutes les larmes de ton corps. Cela te fais autant de bien que de mal, cela te libère, mais ressasse tout ce que tu nies depuis des années, ce que tu tentes d’oublier sans grand succès. Taho est perdue tu le sens et tu t’en veux de lui infliger ça. Il veut comprendre et toi tu n’as pas la force de lui dire, tu ne veux pas lui faire perdre ton temps avec un truc qui date de deux ans, mais qui pourtant fait mal comme si c’était hier. Tu sens l’inquiétude et la panique dans sa voix alors qu’il te demande ce que tu as. Tu te laisses faire quand il attrape délicatement ton menton afin de tourner ton visage vers lui. Tu le regard dans les yeux, mais cela ne fait que te faire sombrer un peu plus ne contrôlant plus ce flot de larme qui perle sur tes joues. Les gestes tendre de ton grand frère te fond chaud au cœur et tu sais qu’il ne te laissera pas sans explication… Tu t’en veux de lui faire perdre son temps. « Tu… devrais être à la fête… » Sanglotes-tu cherchant par tous les moyens de le faire détourner de toi. Tu cherchais tes mots, tu voulais lui dire, mais tu savais que cela changerais tout. Passant tes mains sur tes yeux, tentant de reprendre une respiration normale, tu y parviens… pendant une demi-seconde. Il te suffit de recroiser un cours instant le regard de ton frère pour finir par t’effondrer dans ces bras. « Je suis qu’une pauvre idiote… tout es de ma faute de toute façon… » Tu te mets en boule, la tête posé sur les jambes de ton frère, le regard baigné de larmes et perdu dans l’horizon. « J’aurais dû partir avec vous quand vous avez quitté l’Australie… J’aurais dû… » Ta voix écorché par le chagrin, tu n’avais pas la force de finir ta phrase, alors que la seule chose que tu repasser en boucle dans ton esprit c’était ce moment qui avait tourné ta vie en un enfer, aucune comparaison avec ton père, lui ils ne vous avez jamais aimé ! Se faire trahir par un être que l’on aime, il n’y a rien de pire….    
Revenir en haut Aller en bas
macho ◇ thunderstorm

avatar
macho ◇ thunderstorm
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 11/09/2015 sous la copie conforme de : André Hamann £ grâce à un total de : 1141 et je crédite : Sweet Disaster


Message
Re: Summer's confessions - Blue&Taho - Dim 28 Mai - 18:13

Complètement décontenancé, je regarde ma sœur fondre en larmes sans pouvoir rien faire. Je tente de caresser son dos pour la calmer tandis qu'elle me parle de la fête pour détendre l'atmosphère. Mais comment peut-elle fermer les yeux sur ça ? Je suis totalement bouche-bée. Pointant le visage de Blue vers moi, elle s'écroule dans mes bras désespérément.
- Je suis qu’une pauvre idiote… tout es de ma faute de toute façon… dit-elle en se recroquevillant sur elle-même.
- Qu'est-ce que tu racontes ? Putain, Blue ?
Je la serre dans mes bras avec la même force dont je peux l'aimer. Qui aurait pu penser que cette gueule d'ange admirée de tous sur les réseaux sociaux pourrait être aussi blessée ? Ça me tue d'ignorer pourquoi. Je commence à accuser tous les visages familiers que l'île me rappelle et à sentir la gêne et la colère me chatouiller les tripes. Le regard de Blue se perd dans le vide et j'imagine son égarement. Ou en tout cas une forme d'égarement. De mon point de vue, une forme d'impuissance et de tristesse. Serrant le visage de ma sœur contre ma poitrine, j'espère qu'elle puisse se calmer pour pouvoir s'expliquer.
- J’aurais dû partir avec vous quand vous avez quitté l’Australie… J’aurais dû…
Je me fige presque à ses mots.
- C'est papa, il est revenu ? Il vous a emmerdé ?
La simple image du visage de mon père pourrait me faire exploser instantanément. Je n'ai jamais oublié ses élans de colère et son agressivité effrayante qui nous ont fait vivre un enfer pendant l'enfance. Toutes ces fois où Alexis et moi allions se réfugier auprès d'une Blue pétrifiée dans son lit, pendant qu'il hurlait sans vergogne et maltraitait ma mère. Il faut croire que sa haine et contagieuse, mais la mienne lui reviendra dans la figure si j'apprends qu'il est retourné chez maman.
- Dis le moi.
Je ne veux pas qu'elle et Blue revivent le même cauchemar qu'auparavant. J'embrasse le haut du crâne de ma sœur pour lui manifester mon amour et mon soutien. Peu importe ce qu'elle m'annoncera.
Revenir en haut Aller en bas
... Maître Yodasse ...

avatar
... Maître Yodasse ...
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 08/02/2017 sous la copie conforme de : Bryden Jenkins £ grâce à un total de : 365 et je crédite : Rhumanesque (Ava) - Exordium (sign) - kimhyunjung (gif)


Message
Re: Summer's confessions - Blue&Taho - Dim 4 Juin - 6:03

Tu t’étais toujours efforcé de ne pas craquer en public, encore moins devant Taho. Tes problèmes, tu ne voulais pas qu’ils embêtent qui que ce soit, c’était des histoires stupide, de ta faute et tu devais être la seul à t’en mordre les doigts. Tu avais surtout honte de ce qui t’étais arrivé et c’est la culpabilité qui t’avais rongé ces dernières années. Alors, que le Srping Break était censé être un moment de choix de célébration… Toi, tu n’avais pas eu le cœur à la fête, pas ce soir. Un mot de trop d’un étudiant un peu lourdeau, la vue d’un couple se roulant dans le sable, la joie trop exagéré de tes camarade de confrérie. Tu n’avais pas supporté voilà tout. Le vase était plein, depuis trop longtemps tu essayais de tasser tout tes soucies au fin fond de ton être, mais ce soir, s’en était trop, trop d’accumulation. C’est un Taho inquiet de te voir seul qui t’avait rejoint, un Taho inquiet qui avait réussie à te faire sortir les larmes que tu garder emprisonner depuis un petit moment. Il chercher à comprendre, assumer que votre père avait quelque chose à voir dans tout cela, tu sentais sa colère pointer le bout de son nez. Il tentait de te rassurer, de te calmer au creux de ces bras, sa main te caressant le dos. Il t’apaisait, mais la blessure était bien trop grande pour que cela suffisse. Tu n’arrivais pas à lui expliquer, tu n’en avais jamais rien dit à personne, surement que cela t’avais permis de nier la réalité des faits. Les larmes coulé, tu avais du mal à respirer, tu tentais de te calmer suivant le doux rythme du clapotis des vagues sur le sable humide. Tu n’y arrivais pas. Lui dire quoi, comment ?! Tout étais finit et cela faisais bien longtemps, il y avait prescription certains dirais. Un doux baisé de Taho sur ton front, ton cœur se réchauffe un peu, l’amour de tes frères ta toujours fait tenir. Ton moteur depuis te naissance. « On croit connaitre les gens… c’est de ma faute j’ai cru que moi aussi j’avais le droit au bonheur… » Sanglote tu toujours dans les bras de ton frère. « J’aurais dû m’en doutais  Bev’ étais beaucoup plus jolie que moi, beaucoup plus intéressante ! » Ajoutes tu reprise de plus belle par les larmes, une envie de vomir au fond de l’estomac en pensant à celle que tu considéré comme une sœur et qui avait pourtant était se glisser dans le lit de celui que tu pensais être l’homme de ta vie. « Le temps à passer… je pensais quand vous rejoignant en Angleterre me ferait oublier, guérirais les blessures, me ferait oublier la douleur… » Continue tu, brisé, à bout de force, mais comme soulager d’enfin en parler, de laisser sortir ces démons qui te hante depuis deux années. Tu lèves le regard plein de larme vers ton frère « Pourquoi j’ai toujours aussi mal Taho… pourquoi j’ai pas le droit au bonheur moi aussi…. » Tu étais en pleine détresse, te passant les mains sur ton visages, essuyant tes yeux… tu étais vidé, épuisé, tu voulais rentrer…    
Revenir en haut Aller en bas
macho ◇ thunderstorm

avatar
macho ◇ thunderstorm
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 11/09/2015 sous la copie conforme de : André Hamann £ grâce à un total de : 1141 et je crédite : Sweet Disaster


Message
Re: Summer's confessions - Blue&Taho - Mer 7 Juin - 12:25

Sa douleur est contagieuse et me pince le cœur d'une telle force que je ne me sens plus assez bien dans mon propre corps. Je la regarde fondre en larmes entre mes bras pour une raison qui m'est inconnue, et je suis tout simplement impuissant face à ces faits. Je ne peux rien faire, rien dire, sans savoir si cela engendrera un sourire ou encore plus de larmes. Ma mâchoire se serre tandis que j'étreins ma sœur, désireux de la protéger de tout de ce qui l'entoure. Mais que puis-je faire si son mal lui vient du cœur ? C'est toujours difficile quand on est blessé, encore plus quand ce sont nos proches. Je crois à un instant qu'il s'agit de mon père qui serait retourné auprès de ma mère et qui leur aurait fait du mal. Mais elle ne parle même pas de lui. Dans ses sanglots, elle parle de confiance, de bonheur, de Bev'.. ? Ce que j'entends me fait tilter.
- T'es sérieuse ? Comment peux-tu penser que ta pote Bev' est plus jolie que toi ?
Je ne comprends pas pourquoi elle se met dans des états pareils pour un crise de confiance en soir, jusqu'à ce qu'une révélation vienne à moi.
- Est-ce que c'est Milo ? Il est allé voir ailleurs ?
Mon étonnement grandit pendant que j'ose dire ces phrases à voix hautes. Moi qui ai toujours eu de la considération pour ce type, voilà qu'il me dégoûte à la simple idée qu'il ait pu blesser à ce point ma soeur. Blue continue de parler malgré les larmes qui coulent le long de son visage et la force de mouvoir qui l'a abandonné, et lorsque je croise son regard humide, plein de détresse et de peine, mon visage de crispe de peine.
- Pourquoi j'ai toujours aussi mal Taho... Pourquoi j'ai pas le droit au bonheur moi aussi ?
Ses paroles me frappent en plein corps. Elles sont encore plus violentes qu'un combo de droites qui mitraille ton visage et ta poitrine. La voir ainsi est étouffant et je me mets à pleurer à mon tour, le visage crispé sous son regard de détresse. Mais j'ignore mes pleurs et essuie les siens en continuant d'embrasser son front.
- Arrête de dire ça, arrête ! J'ordonne. T'es la personne la plus méritante que je connaisse Blue. Si quelqu'un te fait du mal, je ruinerai sa vie, c'est promis. Je ne te laisserai jamais tomber, t'entends ?
Je l’étreins une nouvelle fois de toutes mes forces avant qu'elle ne se prenne le visage entre les mains pour tenter de chasser la torture de son être. Si c'est Milo cette fois-ci qui a brisé son cœur, je vais me faire un grand plaisir de lui brisé le squelette. Peu importe que j'ai pu l'apprécier jadis ou non.
Revenir en haut Aller en bas
... Maître Yodasse ...

avatar
... Maître Yodasse ...
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 08/02/2017 sous la copie conforme de : Bryden Jenkins £ grâce à un total de : 365 et je crédite : Rhumanesque (Ava) - Exordium (sign) - kimhyunjung (gif)


Message
Re: Summer's confessions - Blue&Taho - Jeu 8 Juin - 16:36

En plein craquage, toi, qui t’étais fait la promesse de laisser tout de côté durant le Spring break. Surement que ça en avait était trop, une petite chose en avait entrainé une autre et te voilà dans un état lamentable à l’intérieur comme à l’extérieur. Tu allais mal mais depuis des années tu t’appliquer à bien le cacher. Tu ne voulais pas embêter où passer pour la gamine capricieuse, jamais heureuse… Pourtant, ce soir, il avait fallu que Taho croise ton chemin, coïncidence ou non, tu n’avais pu retenir ta souffrance, tes larmes, ta peine. Il était finalement grand temps que ton mal être sorte de sa coquille et les force de la nature avait fait en sorte que ça arrives avec ton grand frère. Dans les bras d’un Taho perdu qui tenté par tous les moyens de comprendre tout en atténuant ta peine tu avais grand mal à t’exprimer. Tu n’avais pas les mots ou bien c’est que tu avais peur de les dire à voix haute, toi qui avait nié l’évidence pendant deux longues années. Toi, qui t’étais voilà la face dans le seul but d’atténuer la douleur de ton cœur brisé. Au final, cela n’avait était que pire, le cumul des années, de la trahison et de cette impression continue que tout étais de ta faute. Tu sens ton frère dans le doute puis tu le voie se crisper à croire qu’il a compris. Bien sûr qu’il a compris, mais il veut te l’entendre dire. Tu dois le lui dire, tu dois le laisser sortir. La vérité fait mal mais tu te mentir à toi-même ta encore plus brisé. Puis, les larmes de ton frère te font pleurer de plus belle, il tient à toi, il ferait tout pour toi et sa te blesse autant que ça te touche. Sans son amour tu ne serais pas grand-chose à l’heure d’aujourd’hui. Il essuie tes larmes, t’embrasses le front, mais c’est trop dur, toute force ta quitter, toute volonté de lutter contre le chagrin c’est envolé. Alors, il te secoue par ces mots… Il à raison tu dois arrêter, tu dois affronter le tout si tu veux espérer guérir un jour. Tu n’es pas seule te rappel-t-il et pourtant, même si tu le sais tu n’as jamais voulue aller demander de l’aide. Jamais, tu aurais du… Tu soupire un grand coup, alors que toute trace d’eau semble avoir disparue de ton corps. Tu te redresse et te décolle un peu de ton frère et plonge tes mains dans le sable humide comme pour te donner du courage. Il était grand temps que tu racontes ton histoire à quelqu’un. La réaction de Taho tu l’appréhender un peu, mais tu savais qu’il te protégera à tout prix et que son soutien à ton égard n’a aucune limite. « Quitter l’Australie pour les études c’était qu’une stupide excuse. Le seul moyens que j’ai trouvé pour fuir mes problèmes, pour fuir la douleur… mais, elle m’a suivie. » Dis-tu ton calme quelque peu retrouver le regard rivé sur tes mains jouant dans le sable mouillé «  J’ai fui lâchement, comme une idiote, honteuse… mais j’avais tellement peur de ce qui aurais pu m’attendre en restant là-bas. Je prétends être forte, mais je ne le suis pas. Je suis tellement faible Taho…. Je n’aurais pas eu la force d’affronter la situation, de les affronter !! » Les larmes recommence à couler de plus belle mais, tu ne lâche pas l’affaire, tu ne fui pas… pas cette fois. «  J’ai étais tellement aveugle que ça en es ridicule… Il y a un peu plus de deux ans, j’allais rejoindre Milo chez lui et…. » Ta voix se brise avec la scène que tu revoies en boucle dans ton esprits. Tu t’enroule de nouveau sur toi-même, mécanisme de sécurité, de réconfort aussi… « et… Bev’… et lui…. Je… Ils m’ont tromp… tahie… Pourquoi ?!... » Tout n’es dit qu’à moitié, mais la douleur et bien trop forte, bien trop réelle, tu n’as plus les mots, tu n’as plus que ta peine immense et tes larmes.
Revenir en haut Aller en bas
macho ◇ thunderstorm

avatar
macho ◇ thunderstorm
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 11/09/2015 sous la copie conforme de : André Hamann £ grâce à un total de : 1141 et je crédite : Sweet Disaster


Message
Re: Summer's confessions - Blue&Taho - Sam 8 Juil - 0:20

Blue tente de se reprendre en mains et je l'encourage. La voir aussi mal pouvait me rendre fou et la frustration de l'ignorance ne ferait qu’aggraver les choses. Tout comme l'alcool qui circule dans nos veines, nous voilà à fleur de peau comme jamais. J'arrive à peu près à la calmer pour qu'elle me raconte son histoire. Et je sais que c'est le moment où je dois être attentif. Mon regard perdu sur ses traits marqués, j'avale chacun de ses mots saccadés. J'ai le sentiment d'avoir à faire à une toute autre Blue. Une qui a l'Australie comme hantise, qui craint que le passé ne la rattrape et qui masque sa peur derrière le silence. Aux premiers abords, je me vois décontenancé et ne comprends pas ce revirement de situation. C'est comme si tout ce que j'avais cru savoir sur ma sœur était faussé. Silencieusement, ça me blesse, mais j'oublie vite ma douleur face à la sienne.
Puis elle fait enfin le lien entre sa copine Bev' et Milo. Quand elle parle de trahison, alors je comprends. Un vieux goût amer me revient dans la bouche. Celui du désespoir lorsqu'on est trompé. Une détresse sans faille. Même si Ambra m'a sauvé du gouffre une première fois après la trahison que j'ai vécu, ce n'est pas le cas de ma soeur. J'aurai aimé être son sauveur, si j'avais su... Ses poings se serrent dans le sable lors du souvenir douloureux ; je reconnais le sang chaud des Coleman.
- Attends... t'as vu Milo et Bev, ensemble ? Je demande, incrédule.
Mes mots sont explicites et secs. J'ai conscience de la blesser une fois les mots sortis de ma bouche seulement. Mais j'hallucine. Jamais je n'ai osé imaginer qu'un homme pourrait faire ce mal à ma sœur. Comment peut-on la tromper ? Le concept même ne me serait même pas venu à l'esprit, et voilà que je me mets à l'imaginer ressentir cette même douleur qui m'a longtemps rongé et traîner vers le bas. C'est inenvisageable ! Je sens déjà la rage bouillir dans mes tripes. Bêtement je pense à mon psychiatre et essaie de me calmer. A part battre le sable, je ne peux rien y faire pour le moment. Ça me rend dingue ! Le visage du jeune Milo que j'ai connu il y a quatre ans me revient en mémoire. Et bordel, je rêve de le fracasser. Qui aurait pu croire que ce type-ci serait son bourreau ? Je l'ai toujours bien considéré pourtant, attentionné, poli et même drôle. Si j'avais su que son cœur était recouvert de marbre, je ne l'aurai jamais laissé approcher Blue.
- Ce petit bâtard... Ma mâchoire se serre quand mes yeux se perdent dans le sable froid. C'était quand ?
Je culpabilise de plus belle en l'obligeant à mettre les pieds dans le plat. Je sais que ça fait mal, mais ma haine et ma curiosité ont raison de moi.
Revenir en haut Aller en bas
... Maître Yodasse ...

avatar
... Maître Yodasse ...
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 08/02/2017 sous la copie conforme de : Bryden Jenkins £ grâce à un total de : 365 et je crédite : Rhumanesque (Ava) - Exordium (sign) - kimhyunjung (gif)


Message
Re: Summer's confessions - Blue&Taho - Sam 8 Juil - 11:06

Goût amer au fond de la bouche, l’estomac qui se resserre à t’en tordre de douleur et le cœur brisé en mille morceaux que tu penses perdue à jamais. Tu cherches désespérément du courage, tu puise au fin fond de toi, tu puises dans la force paisible du clapotis de l’eau, tu puises dans la présence réconfortante de Taho. Histoire passée qui te fais pourtant toujours autant de mal, un fantôme qui viens te hanté inlassablement chaque jours depuis des années. Des années à prétendre ce qui n’étais pas, à faire semblant que rien ne t’atteints, que tout va bien… Surement que les choses ont changé ce soir, l’alccool, le monde, ton frère… Toutes conditions réunies pour finir par réaliser que cette douleur n’était plus bonne à garder. Ce poids sur ces épaules que tu traines est devenue trop lourd à supporter seule. Tu craques complet, tu te brises sous le regard incrédule de ton grand frère impuissant et perdue par la situation. Tu te retiens de tout déballé et pourtant il a les bons mots pour te faire ouvrir la porte que tu avais fermée à double tour dans ton esprit. Souvenirs douloureux à demi-oublier. Tu tentes de te reprendre un peux, tu dévoiles le peux que ta force te permet avant que ta voix ne se brise à nouveau. Tant d’image qui repasse  en boucle dans ta tête, un cauchemar infini. Tu paierais cher pour éradiquer tout soupçon de Milo, de Bev’ et de ce jour où tu as réalisé à qu’elle point on ne pouvait pas faire confiance même à ceux que l’on aime profondément. Triste réalité, depuis tu avais l’impression que tu ne pouvais compter sur toi-même. Les gens n’avaient surement que faire de tes problèmes de gamine salement trompé. Raisonnement égoïste, stupide. Tu en as oublié ta propre famille et voir cette tension dans le visage de Taho t’ouvres enfin les yeux. La réaction de ton frère te secoue un peu, la colère en lui tu l’as sens comme si c’était la tienne. En colère tu l’as étais pendant un bon moment mais, elle s’est vite transformer en culpabilité, en question sans réponse, en honte. Il remue là où le bât blesse, il n’y passe pas par quatre chemin. Comment aurais-tu réagie à sa place ? Pareil surement. La détresse de ton frère tu n’aurais pas supporté. Il ne pensait pas à mal, il voulait comprendre surement, te réveiller au passage. Néanmoins, reparler de tout cela te coûter énormément. Le visage tiré par la douleur, les pleurs sans larme déjà toute coulé. Tu as presque envie de hurler. « Chez Milo… dans son lit… Bev’ sur lui… » Racontes-tu difficilement serrant un peu plus tes jambes contre toi, t’agrippant à elle comme si c’était la seule chose qui te maintenais en vie. « Un après-midi… je devais le rejoindre chez lui… Je… je ne comprends pas… pourquoi ! » Continues-tu, te posant inlassablement la même question, pourquoi ?! « Quand… quelques mois avant que je parte de Australie… ça faisais deux ans qu’on était ensemble… j’ai tellement mal Taho… » Ajoutes –tu tombant dans les bras de ton frère, t’agrippant à lui comme à une bouée de sauvetage.  
Revenir en haut Aller en bas


Message
Re: Summer's confessions - Blue&Taho -

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Une petite idee de qui est Larry Summer/Mondialisation.ca
» San Jose Sharks && Columbus Blue Jackets (2)
» DSC : De Summer à Constantinople.
» Blue max

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum