AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

student ◇ moondust

avatar
student ◇ moondust
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 22/03/2015 sous la copie conforme de : Niall Horan £ grâce à un total de : 3106 et je crédite : J. pour l'avatar, tumblr pour la signature


Message
The return of the band ♣ Irish Toxicity - Ven 14 Juil - 18:27


L’idée folle avait germé dans mes pensées pendant un long moment. J’y avais réfléchi pendant des semaines. J’y avais pensé pendant des jours. Tout me poussait à accomplir cette folie même si je n’en mesurais pas toutes les conséquences. Depuis quelques mois, la majorité de notre bande irlandaise se trouvait à Cambridge. Neuf membres d’Irish Toxicity étaient présents au même endroit et ça m’avait donné le désir de replonger dans ce passé si parfait que nous avions. Ce passé où nous étions encore plus soudés qu’une famille et où nous pouvions compter les uns. Je savais que tout avait changé depuis les meilleures années de ma vie. Chacun d’entre nous était différent et cela changeait la totalité de la bande, la totalité de l’ambiance. Pourtant, même en tentant d’effacer la folle idée de mon crâne, je n’avais pas pu m’y résoudre. J’avais fini par me tourner vers notre chef, Tomàs afin de quémander son avis sur ce que je désirais faire. J’avais envie de nous organiser une semaine de vacances juste pour nous. Je voulais de cette semaine au camping pour nous retrouver presque comme avant. Alors lorsque Tomàs m’avait soufflé qu’il s’agissait d’une bonne idée, je n’avais plus aucune raison de reculer. J’avais réservé un emplacement isolé du reste des campeurs au Camping Gullivers à Milton Keynes, à une heure de Cambridge. Le lieu était parfait nous permettant de rester dans la nature, d’accéder à de multiples magasins ou de partir au parc d’attraction Gulliver’s Land situé très proche du camping. J’avais loué une caravane pour l’occasion et je m’étais chargé de lancer toutes les invitations. Enfin… J’en avais lancé huit puisqu’au vu de ma situation conflictuelle avec Olivia ces derniers temps, je n’avais pas osé l’inviter.

Pourtant, malgré mes huit invitations, nous n’étions que six dans la caravane en direction de nos vacances. Le volant avait été laissé à Oswin qui semblait être mieux à avoir le contrôle sur la conduite. Mila était aux côtés de mon Row Nours à l’avant de la caravane l’aidant à se repérer pour atteindre notre destination. À l’arrière de la caravane, nous étions quatre : Tomàs, Evelyn, Sean et moi. Personnellement, j’étais en train de somnoler beaucoup trop collé à Sean, ma tête reposant sur son épaule. La fatigue me rattrapait tellement que je ne faisais attention à rien de ce qui se passait dans la caravane pendant le trajet. La main de Sean dans mes cheveux me poussait d’ailleurs toujours plus dans le sommeil. Les absents étaient foutrement visibles ici. Makena m’avait soufflé qu’elle avait quelque chose à faire et qu’elle nous rejoindrait en voiture plus tard alors je savais que nous la comptions parmi nous quand même. Olivia n’était pas censée venir puisque je ne l’avais pas invitée. Cependant, j’étais loin de me douter que Makena allait débarquer sur les lieux avec Olivia et que c’était ça sa « petite chose à faire ». Quant à Adam, il avait clairement refusé ma proposition de vacances avec la bande. Mais, le connaissant, nous pouvions nous douter qu’il finirait peut-être par débarquer ici lui aussi.

Lorsque les voix d’Oswin et Mila résonnèrent pour souffler que nous étions bientôt arrivé à destination, je sentais Sean qui tentait de me réveiller. Un soupir m’échappa et je baillais bruyamment. J’étais bien installé là moi. Je finissais par me redresser lentement laissant mes prunelles bleues endormies parcourir la caravane puis se perdre sur le paysage. Oswin tournait lentement et la panneau de bienvenue au camping se dessinait. Mécaniquement, je soufflais l’endroit de notre emplacement. Plus loin, plus éloigné. Effectivement, nous nous retrouvions sur un espace plus coupé du reste du camping comme si tout ce long terrain était juste à nous. Entouré d’arbres de presque tous les côtés, l’endroit me semblait parfait pour nos retrouvailles. Je nous voyais déjà autour d’un feu de camp à rattraper ces années perdues. Un sourire glissa sur mon visage lorsque le véhicule s’immobilisa. Et, comme le gamin que j’étais, je me précipitais à l’extérieur criant.

Que les vacances commenceeeeeeeeeeeeeent !


@Olivia Penhallow @Makena Ailani @Evelyn Bolton @Mila D. Davenport @Oswin R. Mathewsen @F. Tomàs O'Callaghan @Sean B. Murphy @Adam Brickley

Citation :
♣ Toutes les petites règles sont dans vos MP mes irish favoris
Let's have some funlovers
Revenir en haut Aller en bas
citizen ◇ thunderstorm

avatar
citizen ◇ thunderstorm
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 06/07/2017 sous la copie conforme de : Chloé Norgaard £ grâce à un total de : 29 et je crédite : inconnu


Message
Re: The return of the band ♣ Irish Toxicity - Sam 15 Juil - 17:05

« – Et alors ? qu'est-ce que je suis sensé comprendre ? Ce qui m'alarme c'est que tu m'en parle comme si je te le devais. »
« – Ce qui est drôle c'est que moi je trouve alarmant que vous pensiez que ce n'est pas le cas. Ne m'excusez pas Monsieur O'Leary, je ne me suis pas plongée dans le code du travail récemment mais il me semble que les congés payés font partie des prérogatives des employés. »

Stevan O'Leary avait fait une grimace qui en disait long sur ce qu'il pensait de la situation, de sa demande ou, pire : ce qu'il pensait d'elle et de son comportement. Mila l’appréciait pour cela. Enfin au temps qu'on pouvait apprécier son directeur de département. Vraiment ce qui était bien avec O'Leary c'était qu'il ne faisait jamais semblant de vous appréciait, ne prenait jamais un air moralisateur et il affichait clairement son air "rien à foutre" lorsqu'on avait le malheur de venir lui parler d'un sujet qui l'ennuyais. Comme les congés payés de ses employés par exemple.

« – Qu'est-ce qui te prend aussi de demander des vacances ? Depuis quand tu t'intéresse aux prérogatives des salariés ? est-ce que tu t'es syndiquée récemment ? Saloperies de syndicalistes radic- ... »
« – Je l'ai pas fait ...rho et puis la ferme, j'ai dis que je m'en allais toute une semaine et je le ferais avec ou sans votre accord ! »

Stevan avait croisé les bras et claqué la langue dans un espèce de grondement mécontent et marqué un silence prolongé. Finalement il s'était levé avait fait le tour de son bureau comme s'il cherchait un moyen de fuir cette réalité et finalement avait cédé.

« – Okay, voilà ce que je te propose : je te laisse deux semaines mais tu emmène le manuscrit. »
« – Allez crever en enfer, c'est clair ? »

Il avait fait mine de s'offusquer mais en général leurs échanges, s'ils avaient l'air tendus, témoignaient d'une certaine liberté que tout le monde savait apprécier dans les locaux. En suite il lui avait fallut affronter le jugement de Charles mais elle avait rapidement sus comment le faire plier et le contraindre au silence.

Quand Edan lui avait parlé de son projet, elle lui avait rit au nez dans un premier temps, répondant que : " Tout le monde n'a pas le luxe d'être encore étudiant mon biquet. Ton idée est bonne mais une semaine de vacances, tu sais la dose de travail à rattraper que ça fait ?". Et selon bien des gens elle aurait du s'arrêter à cette constatation. Ne pas revenir sur cet instant de rare maturité et ne pas renouer avec ses vieux démons.

Mais que pouvait-elle faire contre ça ? réellement ? elle avait observé ses mains et observé son majeur gauche avec attention pour déchiffrer le tatouage en cursive inscrit sur la tranche intérieur de ce dernier : «IRISH TOXICITY ». Elle les avait dans la peau. Elle les avait toujours eu et on ne guérissait jamais vraiment de l'amitié, même si on la cataloguait comme nocive. Pas elle directement, son entourage directe, tout ceux en fait qui se pensaient le droit d'avoir un avis ou une influence sur sa vie alors qu'elle avait vingt-six ans.

Finalement elle avait accepté.
Une fois ses vacances posées et obtenues elle s'était même proposée comme quo-pilote. Lire des cartes ne l'avait jamais vraiment vraiment dérangée, elle avais appris très jeune avec sa mère en Afrique. Ça avait été de bons moments. peut- êtres les meilleurs avait sa rencontre avec les membres de la bande. Bon elle ne pouvait pas nier le fait qu'elle était ravie qu'Adam se soit refusé à les rejoindre, même après toutes ces années, elle refusait de l'encadrer et la colère et l'agressivité qu'il faisait naître en elle refusait de partir.

La route s'était déroulée sans encombres. A part un léger embouteillage à la sortie de Cambridge mais ils s'y étaient préparés. En plus d'Adam deux autres personnes manquaient à l'appel et la seule qu'elle espérait réellement voir était sur la route d'après les dires d'Edan. Elle pouvait donc se détendre. D'une certaine façon.

Après de longues minutes quand ils avaient passé la barrière du camping pour rejoindre leur emplacement réservé, elle avait rit en entendant Edan sortir et savourer avec emphase le début des vacances.

« – Vous je sais pas mais moi, je m'en roulerai bien un petit en attendant que Makena nous rejoigne ! »

Elle avait finalement proposé en sortant pour se dégourdir vaguement les jambes avant de retourner vers la voiture pour fouiller dans son sac et sortir son attirail , s'asseyant à même le sol un peu plus loin pour rouler le joint.

« – J'ai une copine qui deale pas mal et ...oh, et puis je vous laisserai découvrir le moment venu. »

Elle avait conclut dans un rire alors qu'elle allumait son joint et désignant d'un geste de la tête son sac à main en tissus , jeté au sol sans aucune préoccupation et dans lequel se devinait la silhouette d'une pipe à crack. tirant une taffe avec satisfaction elle avait laisser sortir un soupire sonore.

« – Ben merde les copains, c'est quand même pas si mal de revoir vos têtes de bébés. Certains sont devenu des hommes maintenant et certaines sont des bombes, désormais. Je me sentirais presque foutrement émotive avec tout ça ! »
Revenir en haut Aller en bas
student ◇ moondust

avatar
student ◇ moondust
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 11/08/2015 sous la copie conforme de : Dylan O'Brien £ grâce à un total de : 1671 et je crédite : @kawaiinekoj pour l'avatar ; @tumblr pour les gifs


Message
Re: The return of the band ♣ Irish Toxicity - Dim 16 Juil - 19:39

Oswin se souvient encore du jour où Edan avait omit l'idée de ce fameux camping. Oswin, après un message envoyé par son ami, s'était rendu chez le blondinet et ils avaient parlés. L'envie de s'évader et de quitter la ville, l'idée de s'envoler et de se libérer. Edan avait mentionné le camping et bien que cela n'était pas l'activité d'Oswin, il avait sourit. Edan et l'aventure, Edan et ses idées folles. Edan et son imagination débordante. Oswin ne pensait pas que cela allait réellement se faire et en plus, en compagnie de la bande qu'il avait créé en compagnie de Tomàs. Surpris par l'invitation lancé par le blondinet, il avait terminé par accepter. Seulement, il avait du faire quelques visites à l'hôpital avant de partir au milieu de nulle part, prenant les médicaments nécessaires et plus (si quelque chose d'anormal lui arrivait - mais Oswin priait pour que rien ne lui arrive pendant cette fameuse semaine.) Le gamin avait aussi ordonné d'avoir la place du conducteur, ne laissant le choix à personne. Oswin devait avoir le volant entre ses mains, autrement, il aurait passé les heures de trajet en boules, sur les sièges arrière ou ne serait pas venu, tout simplement. C'était un besoin, même pas une envie. Il n'avait même pas expliqué la raison pour laquelle il voulait autant conduire, ne s'exprimant pas à ce sujet. Il gardait cette peur et ses problèmes pour lui-même, concluant que les autres n'avaient pas à savoir absolument tout sur sa vie. En cas de problèmes, il saurait se gérer tout seul ou, au pire des cas, demanderait de l'aide à Edan. Une liste était disposée dans sa trousse de soins, expliquant les manoeuvres à prendre en cas d'urgence - mais appeler une ambulance aurait pu aussi être intelligent. Bien qu'il fallait être rapide en cas de problèmes, donc l'option "appeler les secours" n'était pas à envisager.

Oswin ralentissait légèrement, soulagé d'être arrivé au camping en un seul morceau. Le gamin gara la voiture sur le terrain - beaucoup trop grand, cela dit - et n'eut pas le temps de réaliser qu'Edan était déjà dehors à crier comme un enfant. Le brun souriait, se moquant gentiment du blondinet qui avait l'air beaucoup plus qu'heureux d'être ici avec ses anciens acolytes. Ils n'avaient plus qu'à attendre les deux autres demoiselles et le groupe serait au complet. Sans Adam, qui n'avait pas daigné se montrer. Oswin, nonchalant, n'avait pas relevé. Alors qu'il se détachait, il sortit et respira un bon coup. Edan courant dans l'herbe, Mila sortant la sienne sur leur terrain, il roula des yeux. Il ne s'autorisait pas à fumer, son système déjà bien trop fragile, les conneries étaient dangereuses et nocives pour l'irlandais. Il devait faire attention. - C'est le charme irlandais qui fait ça. Qu'il répond à la jeune fille qui avait faire office de quo-pilote plus tôt. Il s'installa à même le sol, tout près de ses amis, s'adossant à la voiture. - C'est vrai qu'on a bien changé. Autant physiquement que mentalement. Observation inutile, bien trop évidente aux yeux du jeune Mathewsen.
Revenir en haut Aller en bas
royalty ◇ sunshine

avatar
royalty ◇ sunshine
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 14/04/2017 sous la copie conforme de : scarlett leithold £ grâce à un total de : 309 et je crédite : MUDBLOØD. (avatar) et beerus (sign)


Message
Re: The return of the band ♣ Irish Toxicity - Ven 21 Juil - 4:13


The return of the Band
Irish Toxcity
Les nuits furent longues, mes pensées furent vides et mon amusement fût relativement mort pour l’instant. Je n’arrivais plus à m’amuser comme si il me manquer quelque chose, comme si je me lassais de ses nuits qui se ressemblaient toutes. J’avais pour projet de retourner à Hawaii pour les vacances mais j’avais la flemme d’affronter tous ces vacanciers dans l’aéroport, surtout qu’on a l’impression d’être dans une fourmilière quand c’est la période des vacances. J’étais donc bloquée ici à Cambridge, chaque matin je courais, l’après-midi je m’entraînais au Basket et le soir je dansais au beau milieu de personnes dont la plus part je ne connaissais pas. Edan m’avais annoncé qu’il avait un super projet pour les vacances et Jessa devait sûrement être occupée. Et c’est au bout de quelques jours que le blondinet vint m’annoncer son projet. Un camping avec la bande d’Irish Toxcity. Je trouve ça génial! En plus j’ai gardé beaucoup de contact avec certains et il n’y avait pas longtemps de ça j’avais croisé Adam. Quand je lui demande qui viendrait, le nom d’Olivia n’apparaissait pas sur la liste qu’il me disait alors je fis la moue puis j’eu une idée. Ensuite il me proposa de monter dans une caravane avec eux mais je déclina et lui mentit sur le fait que j’avais « Une histoire à réglée ». Je dépose un sourire avant d’appeler Olivia pour lui proposer de venir au camping avec moi en voiture. Ce qu’elle accepta avec hésitation.

Le jour J est maintenant arrivé, tout était prêt il ne me manquait plus qu’à aller chercher la sublime Olivia. Alors je me prépare rapidement avant de monter dans la voiture pour aller jusqu’à chez elle je klaxonne deux coups avant de la voir arrivé avec sa valise vers moi. Je sors de la bagnole puis vint l’aider à mettre ses affaires dans le coffre avant que nous mentions sur les sièges avant de la voiture blanche.

« C’est partiiiiiie ! » Criais-je comme une enfant.

J’espéré une chose c’est que les autres membres de la bande ne prenne pas mal la présence de la jeune brunette sinon je ne sais pas comment je me sentirais. C’est après beaucoup trop de kilomètres que nous arrivions devant la pancarte du camping puis je laisse un large sourire à la jeune femme avant de continuer ma trajectoire pour chercher le caravane ainsi que tout le monde. Je vous avouerez que le stresse commençait à monter en moi sachant qu’il ne pouvait pas nous voir à cause des vitres teintées. Je lance un regard peu confiant vers Olivia suivit d’un beau sourire avant de sortir de la voiture et de crier un coup.

« Makena is heeeeere! »
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
partyguy ◇ sunshine

avatar
partyguy ◇ sunshine
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 06/07/2017 sous la copie conforme de : Daniel Snoeks £ grâce à un total de : 45 et je crédite : Moi lel


Message
Re: The return of the band ♣ Irish Toxicity - Aujourd'hui à 13:56


The return of the band
Irish toxicity.

 


“J’y vais… j’y vais pas… j’y vais… j’y vais pas”.

La voix d’Adam résonne contre les murs blancs de la petite chambre sombre. Seule la lueur d’un écran d’ordinateur éclaire la pièce et dévoile un bordel sans nom. Des canettes de bière et des bouteilles en verre vides jonchent sur le sol et le bureau. Des mégots de cigarette, une seringue sale et des paquets de nourriture entamés viennent compléter le décor. Trois jours qu’Adam n’est pas sorti de sa chambre. Il s’ennuie, déprime et replonge tout doucement. Tous ses « jouets » sont partis. Il ne sait pas quoi faire. Il lui faut à tout prix une distraction.

Adam fixe son écran sur lequel s’affiche le site du camping Gulliver. « J’y vais, j’y vais pas » répète-t-il mécaniquement. Il regarde son téléphone et relit l’invitation d’Edan qu’il avait refusée. Il avait longtemps hésité avant d’y répondre et avait fini par trancher ça aux pile ou face. Pile « j’y vais », face « j’y vais pas ». La pièce avait montré face. Adam, aujourd’hui, regrette le résultat. La virée camping aurait été son seul moyen de trouver distraction et il l’avait refusé. Il soupire. « Quel con ». Adam attrape une nouvelle pièce traînant sur son bureau. Elle est sale, grasse et enduite d’une curieuse poudre blanche. « Pile j’y vais, face, j’y vais pas » murmure-t-il à lui-même. Il souffle sur la pièce et la lance. Lorsqu’elle retombe, il la retourne sur sa main : face. Encore.

« Oh et puis merde ! ».

Adam se lève brusquement de sa chaise et attrape les quelques vêtements propres qu’il lui reste avant de les fourrer dans un sac. Trousse de toilette, herbe et pilules d’ecstasy, déodorant et sous- vêtements, champi et cocaïne. Adam décide malgré tout de partir rejoindre les autres au camping.

•••

« Putain enfin !! » s’écrie Adam lorsqu’il arrive finalement au camping, après s’être perdu à plusieurs reprises. Il avait failli rebrousser chemin lorsqu’il s’était trompé pour la énième fois de chemin et s’était retrouvé au beau milieu de nulle part. Adam et son sens inexistant de l’orientation. Il se gare et sort rejoindre la bande. Devant lui, il aperçoit Olivia et Makena, surexcitée, qui annonce son arrivée. « Makena is here » crie-t-elle. « Adam is also here » hurle-t-il à la suite. Au bout de quelques mètres, une odeur vient chatouiller les narines d’Adam. Une odeur de nature. Une odeur familière. Une odeur d’herbe –pas n’importe laquelle- qui brûle. Adam accélère le pas et arrive à la hauteur de Mila. Ignore le reste du groupe. Un sourire espiègle gravé sur son visage, sans rien demander, il lui prend son joint des mains et avant de tirer un coup, lance sur un ton ironique à la jeune femme : « Tiens, mon irlandaise préféré. » « C’est bien tu sers à quelque chose » dit-il en montrant le joint volé coincé entre ses doigts.
Adam, après avoir tiré une nouvelle fois, se tourne enfin vers le reste de la bande. « Au fait, surprise les gars, je me suis ramené au final ».


Revenir en haut Aller en bas


Message
Re: The return of the band ♣ Irish Toxicity -

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aristide Says He Is Ready to Return to Haiti, Too
» Aristide Peaceful Return: The ball is Now in South Africa’s Court!
» Coco Country Band
» 05. return to me
» Jump Smokers vs Coco Country Band

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum