non-greek forever
avatar
non-greek forever
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 22/03/2015 sous la copie conforme de : Niall Horan £ grâce à un total de : 3475 et je crédite : J. pour l'avatar, tumblr pour la signature


Message
I've been down in this hell ☾ Commun
Dim 27 Aoû - 22:45


21:16. Les sirènes de la police se faisaient entendre à l’extérieur du bar au sein duquel je m’étais encore échoué ce soir. La lumière des gyrophares de la voiture se reflétait si violemment que j’étais obligé de plisser les yeux. Ils allaient rentrer ici très rapidement. Ils allaient arrêter toutes les personnes impliquées dans la bagarre que j’avais déclenché. Damn it. Je ne pouvais pas me faire arrêter. J’avais trop d’alcool dans le sang. J’avais consommé beaucoup trop de drogue. Profitant de la distraction de la police, je m’échappais de la bagarre à reculons. Ne jamais tourner le dos à ses adversaires. Mes pieds se prirent dans le tabouret et je tombais à la renverse gémissant de douleur lorsque mon corps rencontra la sol. La porte s’ouvrit au même moment. Les personnes commençaient à s’agiter dans le bar. Je profitais de ma position et de tout ce remue-ménage pour ramper jusqu’à la porte de derrière que le barman m’avait montré une heure plus tôt lorsque j’avais couché avec lui. Je me retrouvais rapidement à l’air libre alors que je me mettais à rire comme le dernier des abrutis trop heureux d’échapper à l’enfer.  Il ne fallait pas que je reste là. Glissant un énième joint entre mes lèvres, j’avançais en boitillant dans la ruelle à la recherche d’un autre endroit où m’échouer. Il était hors de question que je rentre. Les pensées cauchemardesque ne cessaient de frapper dans ma tête. Ma vie n’était plus qu’un enfer emplit de péripéties constantes. Je devais m’échapper. Et ces bars, cet alcool, ces drogues, ces bagarres… C’était ça ma porte de sortie.

22:21. Le manège recommençait. La bagarre avait de nouveau éclaté dans un bar où j’avais fini par poser mes fesses. Après quelques verres, quelques consommations, quelques danses, ce n’était pas suffisant pour effacer le démon qui voulait me bouffer. Alors, j’avais lancé les hostilités et tout avait éclaté. Les coups s’étaient mis à pleuvoir. C’était loin d’être comme dans l’autre bar. Rien n’était loyal. J’étais tout seul contre une bande. Je me prenais beaucoup plus de coups que j’en donnais. Lorsque la porte s’ouvrait pour laisser place à la police, j’étais foutrement incapable de prendre la fuite. Je ne parvenais même pas à me relever du sol où on m’avait envoyé. Les yeux à moitié fermés à cause du sang qui coulait sur mon visage, je voyais certains des mecs se faire embarquer. Et, soudain, le policier était accroupi à mes côtés. Il me parlait et je ne comprenais rien. Il dû rapidement comprendre la situation car il se mit simplement à m’examiner. Je gémissais de douleur lorsqu’il posa sa main sur mon ventre. Je manquais de m’évanouir, mais je tenais le coup. Je ne voulais pas perdre le contrôle. Il m’aida à me relever en babillant tellement trop. Je n’entendais rien. Je ne savais même pas ce qui allait se passer. Oh, une ambulance… Mais non, je ne montais pas dedans pour être conduit à la cage blanche. On m’examina rapidement me poussant à m’allonger sur un brancard. Pourtant, je restais dans cette rue et je fus soigné sur place. Je perdais le décompte du temps. Et, soudain, j’étais de nouveau debout alors qu’on me passait les menottes et qu’on m’embarquait dans la voiture de police.

00:39. Assis sur l’espère de lit de la cellule dans laquelle on m’avait poussé, j’attendais patiemment un sourire aux lèvres comme si j’étais certain d’avoir quand même gagné la partie. Je me trouvais derrière les barreaux, mais je me comportais comme un vainqueur parce que j’en étais un. J’avais eu le droit de passer un coup de fil et je l’avais sagement utilisé. Il y avait cet étranger que j’avais aidé à se sortir d’une bagarre quelques semaines plus tôt. Il m’avait donné son numéro en me disant qu’il m’en devait une. Une que j’allais utiliser maintenant, en espérant qu’il ne foute pas tout en l’air. En même temps, ce n’était pas si simple d’expliquer une comédie à jouer alors que les personnes face à qui il devait les jouer étaient présentes dans la même pièce que moi alors que je babillais. Le message était passé pourtant et je croisais simplement les doigts pour qu’il ait tout compris et que tout se passe bien. Il suffisait que ce mec débarque se faisant passer pour un des gardes du corps de mon père et je pourrais sortir. Simple comme bonjour. La soirée était vague dans ma tête. Je me souvenais de l’alcool, de la baise, de la drogue. Je me souvenais des bagarres et de ma première fuite réussie. Je me souvenais des soins dans la rue rapidement effectué en me disant que je devrais retourner à l’hôpital après. Puis j’avais été arrêté pour déclenchement de plusieurs bagarres, consommation de drogues et fuite. On avait même refusé de me retirer les menottes de peur que j’attaque le détenu qui roupillait dans la même cellule que moi. Un soupir m’échappa. Je me redressais soudainement lorsque la porte s’ouvrit. C’était mon pion de sortie. Je m’approchais des barreaux. Je ne pouvais rien entendre de ce qui était dit. Je ne pouvais pas savoir si ça fonctionnait. Oh, attendez… On venait me chercher. La porte s’ouvrait. Les menottes quittaient mes poignets. L’étranger m’attrapa violemment par le bras et il me traîna à l’extérieur. L’air frais envahit mes poumons de façon délicieuse. Je faisais quelques pas avec l’étranger pour nous éloigner du commissariat. Et, après quelques paroles, l’étranger me laissa dans la nature.

01:00. Je consultais ma montre m’appuyant contre le lampadaire dans la rue adjacente au commissariat où il m’avait laissé. Une clope se glissa entre mes lèvres. Je renversais la tête en arrière soufflant la fumée dans les airs. Et, comme un idiot, je ne pus m’empêcher de rire. J’avais gagné encore une fois. N’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
kappa sigma
avatar
kappa sigma
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 21/08/2017 sous la copie conforme de : Dua Lipa £ grâce à un total de : 132 et je crédite : Lempika. (avatar) dark dreams (profil)


Message
Re: I've been down in this hell ☾ Commun
Lun 28 Aoû - 0:09
I've been down in this hell
Edan commun
••••

—Mon cœur battait au rythme des basses de la musique que le DJ passait pendant la soirée, assise sur les genoux d’un homme à l’embrasser langoureusement, je passais une très bonne soirée après une journée ennuyeuse à faire les boutiques. Mes amis dansait, moi je m’éclatais avec mon nouveau jouet de la soirée avant que l’un d’eux ne vienne me déranger. Je grogne légèrement avant d’aller me déplacer au bar pour aller boire un énième verre. Je n’arrivais plus à marcher droit, je bousculais quelques personne sur mon chemin avant de m’affaler sur le comptoir. « Comme d’hab’ s’il te plaît beau brun! » Dis-je tranquillement avant d’envoyer un baiser de loin à celui-ci.  Le verre vint glisser jusqu’à Moi tandis qu’un billet fraîchement sortit de mon sac glissa jusqu’au barman. Je vois rapidement mon verre avant de rejoindre ma petite bande pour prévenir que je partais. L’une de mes amie me rejoins et c’est alors que nous commencions à marcher en direction de son appartement pour passer la soirée. Il était hors de question que je rentre chez moi dans cet état là bonjour les remarques de mes parents ainsi que de Charles. Nous passions près du commissariat avant de voir qu’un peu plus loin se trouvait une silhouette masculine, près du lampadaire, qui lâchait de la fumée. Je regarde un instant mon amie avant de souffler longuement. « Je reviens… je vais juste demander une cigarette! » Plus je m’approchais plus il me semblait familier. C’est alors que quand je l’ai reconnu que je commence à rire bêtement avant de hurler pour l’appeler. « Hé blondinet! Tu m’files une cigarette? » Je m’avance près de lui avant de grimacer en voyant son état. Outch tout plein de sang, son visage n’était pas très beau à voir alors je grimace légèrement avant de continuer à rire bêtement. « Oh putain racontes-moi tout ! »

••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
kappa sigma
avatar
kappa sigma
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 06/07/2017 sous la copie conforme de : Daniel Snoeks £ grâce à un total de : 245 et je crédite : Nebula pour le vava ♥


Message
Re: I've been down in this hell ☾ Commun
Lun 28 Aoû - 11:45
I'VE BEEN DOWN IN THIS HELL
EXORDIUM.
Le front collé aux barreaux glacés de sa cellule, ses mains qui s’y accrochent de manière presque désespérée. La lèvre inférieure enflée, rouge écarlate, plusieurs plaies ouvertes et encore sanguinolentes, quelques bleus qui viennent décorer son visage ravagé. Adam est en piteux état. Et Adam ne se souvient plus très bien pourquoi. Il a des flashs, de temps en temps, lorsque sa tête cesse de tourner. Il revoit Edan et lui, buvant, consommant. Consommer, consumer toute la drogue qu’Adam avait sur lui. Des tâches de lumières colorées, des corps en sueur, de l’alcool, de la coke, de l’alcool, de l’héro, puis des tâches couleur sang. Plus d’alcool, plus de drogue et Adam se revoit gueuler des phrases incompréhensibles à Edan qui se fait mettre à terre. Il est là, il rigole et des coups partent. Des sirènes, des lumières bleues puis plus rien. Le trou noir. Le néant. Et lorsqu’il se réveille, Adam n’est plus dans un bar, ni dans une discothèque. Il ne danse plus, ne rit plus, n’embrasse plus, ne baise plus. Edan n’est plus là. Adam est seul et des barreaux le séparent du monde de la nuit dans lequel il se plait tant. Adam crie un nom. « Edan ». Mais pas de réponses. Il crie à nouveau. Rien. Juste un « ta gueule » de son voisin de cellule.

Une agent de police passe devant sa cellule. Il la reconnaît pour avoir passé un deal avec celle-ci en échange d’information. Il crie son nom à elle puisqu’il ne sert à rien de crier celui d’Edan. Et son nom lui suffit à le faire sortir. « Casse-toi » qu’elle lui dit. Adam ne se fait pas prier.

Adam est dehors. Le monde tourne, mais l’air est frais. Ça lui fait du bien. Il inspire, expire ; ferme les yeux, ouvre les yeux et aperçoit Edan en compagnie charmante. Edan, enfin ! Adam avance en titubant. Le monde tourne toujours. Il s’écroule à terre une fois à la hauteur des deux autres. « On a déconné » dit-il alors en lâchant un petit rire. Adam porte ensuite son regard vers la jeune femme aux côtés du blond. Le sourire d’Adam s’élargit. Il connaît cette jeune femme. Son ancien plan cul favoris « C’est cool, t’as trouvé de quoi nous réconforter. »


@Edan A. Miller @W. 'Waves' Windsor
Revenir en haut Aller en bas
non-greek forever
avatar
non-greek forever
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 22/03/2015 sous la copie conforme de : Niall Horan £ grâce à un total de : 3475 et je crédite : J. pour l'avatar, tumblr pour la signature


Message
Re: I've been down in this hell ☾ Commun
Lun 28 Aoû - 22:14
La brise fraîche caressait ma peau et c’était foutrement agréable. J’étais beaucoup mieux ici que coincé dans ma cellule. Je me sentais plus libre sans les menottes à mes poignets et les barreaux m’empêchant d’avancer. L’alcool et la drogue pulsaient encore suffisamment en moi pour éviter que les barreaux dans ma tête ne se remettent en place. Tirant sur ma cigarette, je cherchais à localiser mes douleurs. Les jointures de mes mains étaient douloureuses et je sentais le sang glisser ma main gauche. Mon visage était douloureux et j’avais l’impression d’être couvert de sang alors que je ne parvenais pas à localiser toutes les douleurs. Ma tête me faisait mal, mais je n’aurais su dire si c’était à cause d’un coup ou des substances. Mon ventre me heurtait, mais ça restait supportable puisque c’était ce qui avait été soigné. Je ne parvenais plus à poser correctement ma jambe à plat tant mon genou me lançait. Et, suite au rire qui glissa entre mes lèvres, je savais que rire était une mauvaise idée. J’avais une côte cassée. Putain, ça faisait chier. Alors que je jurais, un flash soudain cogna dans ma tête. Merde. Adam. Il avait été avec moi ce soir. Je ne saurais vous dire si j’avais passé toute la soirée avec lui ou si je l’avais simplement aperçu. Je savais juste qu’il avait été là et qu’il avait dit mon prénom. Merde, où était-il ? Avec un peu de chance, il serait encore en train de profiter de la nuit. Mais… Et s’il avait été arrêté lui aussi ? Mordillant ma lèvre, je m’apprêtais à faire demi-tour pour aller demander aux policiers si un certain Adam avait été arrêté. Je comptais bien le faire sortir de là s’il y était. Cependant, alors que je m’apprêtais à bouger, un hurlement m’interpella. Une voix féminine qui me toucha de plein fouet. Ce n’était pas une étrangère qui me demanda une cigarette. Effectivement, lorsqu’elle entra dans la lumière, je reconnaissais Waves qui grimaça à ma vue. Je m’attendais à recevoir un monologue d’inquiétude, mais elle se contenta de rire bêtement avant de me dire de tout lui raconter. J’haussais les épaules soufflant.

« Je… J’sais pas trop en fait… J’me souviens plus vraiment de tout… J’ai déclenché des bagarres dans des bars, la drogue, l’alcool, le barman, j’me suis pris des coups, l’ambulance, les flics… J’sais plus... »

Je m’emmêlais dans mes propres mots. Je me perdais dans mes propres pensées. Je venais frotter mon front quelques instants comme si j’espérais ainsi faire taire la douleur et renaître les souvenirs. Foutue illusion. Un soupir m’échappa. Je n’étais pas fichu de tout détailler à Waves parce que l’histoire se déroulait avec un voile beaucoup trop flou. J’étais perdu sur tout ce qui s’était passé. Je balançais les mots comme ça sans détailler, sans expliquer parce que j’en étais foutrement incapable. Je disais clairement avoir déclenché des bagarres et m’être pris des coups. Cependant, tout le reste demeurait une énumération. La drogue et l’alcool que j’avais consommé. Le barman avec qui j’avais couché. L’ambulance où j’avais passé trop de temps et où on m’avait dit d’y retourner. Les flics dont j’avais réussi à m’évader. J’aurais aimé que Waves puisse lire dans mes pensées comme ça les choses auraient été plus simples. J’allais lui demander ce qu’elle foutait ici et pourquoi elle semblait presque aussi pété que moi lorsque mes prunelles furent attiré par une silhouette titubant vers moi, vers nous. Un grand sourire éclaira mon visage lorsqu’Adam apparu. Il s’écroula à terre une fois à notre hauteur soufflant qu’on avait déconné avant de rire. Je le suivais dans son rire gémissant trop rapidement de douleur. Merde, ne pas rire. J’observais Adam comme pour évaluer les blessures qu’il avait et je le voyais regarder Waves avant de sourire et de me souffler que c’était cool, j’avais trouvé de quoi nous réconforter. Je me laissais glisser le long du lampadaire avec lenteur pour m’asseoir sur le sol. Le gémissement de douleur m’échappa lorsque je fus installé et je pris quelques secondes pour fumer en silence et respirer sans pleurer sous la douleur qui me perforait. Fixant Adam, je finissais par souffler.

« Parce que moi j’te suffis pas pour du réconfort Adam ? Puis, Waves voulait juste une clope, elle n’est pas là pour ça. J’crois que son amie l’attend là-bas... »

Je faisais un rapide signe de tête vers quelques mètres plus loin où une silhouette ne bougeait pas. Waves était arrivée par là alors j’en déduisais qu’elle n’était pas seule et qu’on l’attendait. Puis, zut, Waves était une fille sage. Elle n’étais pas là pour nous réconforter. Au mieux, elle nous conduirait à l’hôpital et nous ferait la moral. Mais, nous ne plongerions pas dans la fête avec elle. Si ? Rha. J’étais trop perdu. Je n’en savais rien. Elle semblait si différente ce soir. Ou peut-être que j’avais vraiment trop consommé. Mes prunelles bleues ne quittaient pas Adam alors que je sifflais ces quelques mots. Lentement je tendais la main vers le jeune homme pour venir toucher sa lèvre inférieure qui semblait en piteux état. Ma main glissa ensuite rapidement sur son visage comme si je cherchais à évaluer chaque blessure et à m’assurer qu’il allait bien. Et, soudainement, me rendant compte de ce que j’étais en train de faire à caresser ainsi le visage d’Adam, je retirais vivement ma main la ramenant contre mon torse. Je baissais les yeux et tirais de nouveau sur ma cigarette en silence.




@W. 'Waves' Windsor @Adam Brickley
Revenir en haut Aller en bas
kappa sigma
avatar
kappa sigma
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 21/08/2017 sous la copie conforme de : Dua Lipa £ grâce à un total de : 132 et je crédite : Lempika. (avatar) dark dreams (profil)


Message
Re: I've been down in this hell ☾ Commun
Mar 29 Aoû - 16:00
I've been down in this hell
Edan commun
••••

— Maman poule que j’étais avec Edan je devais lui gueuler dessus mais non j’avais trop bu et trop consommer de drogue pour, non j’étais d’humeur plus ou moins « je m’en fou de tout ». L’entendant parler je sifflote avant de rire, je lui donne une légère gifle avant de me moquer gentiment de lui. « Un dur à cuir hein! T’as de la chance que j’ai fais la fête sinon j’te jure que je t’aurais fichu à terre même avec tes blessures! » Je lui balançais ça comme ça sans raison et pourtant je riais. Le regard d’Edan se posa sur la silhouette et mon regard suivit le sien. Plus l’homme qui titubait vers nous. Plus la lumière l’éclairer plus il me devenait familier et une fois que sa voix retentit dans l’air, je souffle longuement avant de marmonner toute seule. « Putain il manquait plus que lui… » Au moment où il s’écroule devant nous tandis qu’Edan glisse sur le poteau en gémissant. J’étais la seule debout je laisse Edan et Adam parlait de Moi entre tandis que je lève mon regard vers mon amie qui était plus loin.

« Waves bouges ton cul je commence à avoir froid! »

Je pose mon regard sur les garçons avant de lui faire un geste et de parler plus fort pour qu’elle m’entende. « C’est bon m’attends pas Nelly, je me débrouillerai. Il doit sûrement avoir des hôtels qui peuvent prêter une chambre… du moins je l’espère… » Je la regarde partir avant de reprendre les choses sérieux, je le penche au-dessus d’Adam, ma tête devant la sienne avant de répliquer avec ironie. « Je me ferai un malin plaisir de te réconforter, Adam… » Plus je le voyais plus j’avais envie de lui foutre une bonne tarte dans la tronche mais bon si ce soir je ne veux pas me retrouver à dormir dans la rue, il va falloir que je joue les gentilles avec lui histoire de. Je tourne la tête en direction d’Edan avant de rendre ma main et de lui faire un large sourire. « D’ailleurs tu veux pas m’en passer une? »

••••

by Wiise

@Adam Brickley @Edan A. Miller
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Message
Re: I've been down in this hell ☾ Commun
Mer 30 Aoû - 1:21
I've been down in this hell
Edan commun
••••

¤ Cela doit faire quoi ? Peut être un peu plus d'une demi heure que tu es présent pas très loin du commissariat à observer la scène. Tu as reçu un texto expliquant un peu la situation d'Edan sans en savoir d'avantage juste qu'avec tout le grabuge qu'il a fini au poste de police. Et bien entendu, tu n'as pas attendu, quittant la petite fête dans laquelle tu étais pour te rendre sur place. Tu as attendu qu'il sorte, tu aurais pu attendre toute la nuit d'ailleurs, tu t'en foutais vu que c'était lui. Mais tu savais bien qu'il n'allait pas tarder à quitter le commissariat au vue des relations que possède son père. Tu t'es donc mis dans un coin sombre d'une des rues qui borde le poste de police. Et puis finalement tu l'as vu sortir, tu n'avais qu'une hâte c'était de lui courir après et de le prendre dans tes bras pour savoir comment il allait mais lorsque la lumière frappa son visage puis petit à petit le reste de son corps. Que tu pouvais voir dans quel état il s'est mis, ton corps s'est arrêté d'un seul coup et tu n'as fais que resté sur place à observer en silence, tant de pensées te traversant l'esprit. Tu t'es mis à soupirer avant d'essayer de comprendre pourquoi il se mettait dans de telles situations, ce qui te tue le plus est de savoir qu'il en souffre énormément, qu'au fond de lui il va hyper mal mais que tu es incapable de faire quoi que ce soit. Enfin c'est ce que tu penses puisqu'après tout s'il aurait réellement envie de trouver de l'aide, de parler, de se sortir de tous ces problèmes il t'aurait appelé, non ? Tu te mets donc à douter, à douter mais surtout à te rendre compte que les années de séparation entre vous n'a rien arrangé. Que le fait de penser que tu allais retrouver celui dont tu as toujours été amoureux est digne d'un gamin avec des rêves d'enfants. Les gens changent, tu en es la preuve vivante et c'est bien pour cela que les liens évoluent et changent également avec. Tu te mets donc à hésité à le rejoindre surtout lorsque tu vois débarquer une jeune femme à son chevet qui semble le connaître, s'ajoute à cela Adam que tu vois débarquer comme une fleur et qui a l'air de se réjouir de la situation. Cela par contre ça ne t'étonne guère, il y a aussi des personnes qui ne changent pas réellement et lui il fait partie de ceux là, à toujours aimé l'anarchie et la destruction. De vivre du chaos et de l'adrénaline pur, est-ce que c'est lui qui a entrainé Edan dans tout ça ou Edan qui l'a suivit indépendamment et par choix ? Plus tu te mets à retrouver Edan et plus tu as l'impression de le perdre petit à petit, peut être pas dans sa façon d'être avec toi mais dans l'idée que celui dont tu rêvais par moment n'est pas celui que tu as en face de toi. Tu ne vaux peut être pas mieux d'ailleurs, appréciant également les fêtes, ce genre d'ambiance mais pas à l'extrême vu que tu ne te drogues pas par exemple et que tu réussis à calmer tes excès de colère maintenant. Peut être est-ce ça dont Edan a besoin, de vivre ton voyage pour se rendre compte de son comportement et essayer de le changer. Mais es-tu seulement capable de le mener sur ce chemin là sans le braquer ou le faire s'éloigner davantage ? Un bruit de pas peu discret te fait repérer, tu sens leurs regards sur toi alors tu avances en quittant le lampadaire éteint sous lequel tu étais. Commençant à allumer une clope sur le chemin avant d'arriver à leur hauteur n'arrivant malheureusement pas à décrocher tes yeux du visage d'Edan, " Salut ... " , est la seule chose que tu réussis à dire avant de regarder tour à tour chacun d'entre eux, crachant un peu de fumée et venant à reprendre la parole, " Soirée mouvementée , et ça n'invite même pas ? " te mets-tu à dire en souriant un peu n'osant pas avoué ton inquiétude que tu laisses s'exprimer à travers ton regard. Parce que oui malgré tout tu aurais aimé être présent avec eux, il n'aurait sûrement pas été aussi amoché que ça, après tout tu étais un peu le garde du corps de la bande à l'époque.

••••

by Wiise

@Adam Brickley @Edan A. Miller @W. 'Waves' Windsor
Revenir en haut Aller en bas
kappa sigma
avatar
kappa sigma
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 06/07/2017 sous la copie conforme de : Daniel Snoeks £ grâce à un total de : 245 et je crédite : Nebula pour le vava ♥


Message
Re: I've been down in this hell ☾ Commun
Jeu 31 Aoû - 18:23
I'VE BEEN DOWN IN THIS HELL
EXORDIUM.
La fumée de la cigarette l’enveloppe d’un voile blanc. Sa vue est brouillée, il fait brouillard dans sa tête. Il tente toujours de se rappeler, mais Adam n’y arrive pas. Il a beau regarder Edan, les yeux bleus du garçon ne l’aide pas à retrouver la mémoire. Ses gémissements peut-être. Il a des flashs, encore, mais tout est flou. Flou comme le visage d’Edan qui se rapproche dangereusement. Ce visage qui prend forme petit à petit tandis que les doigts du blond effleurent les blessures d’Adam. Le toucher est doux, réconfortant et peut-être que pendant un moment, le cœur du tatoué s’emballe. Ou est-ce encore les effets de la drogue ?  Adam ne dit rien, le laisse faire, tandis qu’il admire le visage abîmé de son ami. Il admire les plaies qui saignent toujours, les coups bleus et son œil violet. Il admire ce qu’il n’a pas empêché. Adam n’a rien fait lorsque Edan s’est fait tabasser. Rien. Il a regardé, encouragé puis s’y est mêlé parce que c’était drôle. Et il ne s’en veut pas Adam, non, il y trouve même un charme au visage ravagé du blond. Un charme ravageur. Un charme qui ne le laisse pas insensible. Et si le blond n’avait pas retiré sa main, peut-être bien qu’Adam se serait jeté sur lui. Mais Edan l’a retiré, sa main si douce. Il est gêné le blond et ça fait sourire Adam.

« Tu me suffirais largement comme réconfort, crois-moi »
lance-t-il sur un ton joueur.

Wave revient et interrompt leur échange. C’est le visage de la jeune femme qui se trouve à présent presque trop près de celui d’Adam. « Je me ferai un malin plaisir de te réconforter, Adam… » dit-elle. Adam frisonne devant la proposition, ne décèle pas l’ironie de son ton. Adam est bien trop loin pour déceler quelconque subtilité. Et tandis que Wave se tourne vers Edan, Adam se relève, difficilement, les jambes tremblantes, affaiblies, et prend appui sur la jeune femme. Il lui glisse un baiser sur la joue et murmure - du moins pense murmurer - : « J’savais que j’te manquais princesse ». Adam s’apprête à tenter l’interdit, s’apprête à voler les lèvres de l’étudiante lorsqu’il est de nouveau interrompu. Une voix masculine, une voix grave, une voix familière. Ses prunelles chocolat se posent sur une silhouette elle aussi familière. Adam plisse les yeux et pense reconnaître Sean. Sean, ses mille tatouages et son air de bad boy. Sean, son air boudeur et sa clope aux lèvres. « Soirée mouvementée , et ça n'invite même pas ? » qu’il demande en arrivant. Adam le toise un instant, toujours appuyé à Wave pour ne pas retrouver le sol. « La soirée n’est pas terminée. On a encore toute la nuit, n’est-ce pas Edan ? ». Il lance cette dernière phrase au blond affalé à terre et à l’agonie. Il a ce sourire suffisant aux lèvres. Il est sérieux, ne réalise pas la situation, compte réellement retourner festoyer. « On fait juste une pause, t’as qu’à nous rejoindre ! »

@Edan A. Miller @W. 'Waves' Windsor @Sean B. Murphy
Revenir en haut Aller en bas
non-greek forever
avatar
non-greek forever
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 22/03/2015 sous la copie conforme de : Niall Horan £ grâce à un total de : 3475 et je crédite : J. pour l'avatar, tumblr pour la signature


Message
Re: I've been down in this hell ☾ Commun
Jeu 31 Aoû - 22:23
Je ne pus m’empêcher de rire lorsque Waves me donna une légère gifle. Un rire qui se transforma en gémissement suite à la douleur dans ma côte. Elle se moquait de moi en me qualifiant comme un dur à cuire. Bordel, j’aurais aimé lui répliquer que j’en étais un et que je savais parfaitement me battre. Après tout, si je ne savais pas, je n’aurais pas cherché à déclencher les bagarres ce soir et je ne serais pas cette ruelle, mais plutôt à l’hôpital ou pire encore à la morgue. Lorsque Waves souffla que j’avais de la chance qu’elle avait fait la fête parce que sinon elle m’aurait foutu à terre même avec mes blessures, je ne pus m’empêcher d’hausser un sourcil en direction de la demoiselle. C’était comme si je lui demandais silencieusement si elle pensait vraiment ce qu’elle était en train de dire. J’étais persuadé que ce n’était pas du tout le cas. Quand bien même Waves aurait été froide et violente dans ses propos, jamais elle n’aurait cherché à me faire du mal encore plus en voyant à quel point j’étais en piteux état. Elle m’aurait plutôt conduit à l’hôpital et peut-être qu’après elle m’aurait giflé ou quelque chose dans le même genre. Mais pas avant. Non. Alors, j’haussais ce sourcil me moquant clairement d’elle. Notre discussion aurait pu s’éterniser si mon attention n’avait pas été attirée ailleurs.

Adam apparaissait et un sourire éclaira mon visage parce que j’étais foutrement rassuré de savoir le jeune homme ici. Il s’écroula à terre riant et je le suivais dans ce rire avant de gémir de douleur. Damn it. Ne pas rire Edan. Je me laissais glisser le long du lampadaire retenant au maximum les gémissements de douleur qui voulait franchir mes lèvres. Pendant quelques secondes, le silence plana. Je fumais pour penser à autre chose. Je respirais pour ne pas pleurer. Je tendais ma main vers Adam laissant mes doigts glisser sur son visage pour estimer ses blessures et leurs gravités. Mais, en me rendant compte d’à quel point j’étais proche et doux, je retirais vivement ma main baissant les yeux comme un gosse trop timide. Et, finalement une question m’échappa. Une question qui trouva bien vite la réponse. D’un ton joueur, Adam ne laissait pas planer le suspens. Il venait souffler que je lui suffirais largement comme réconfort, je devais le croire. Malgré moi, malgré mon état, mes joues se colorèrent du rouge de la gêne. Je me perdais dans ma tête. Je me perdais dans mes contradictions entre la timidité qui me poussait à rester assis et la folie qui me donnait envie de me jeter sur Adam pour voir si je lui suffisait vraiment. Waves et Adam semblaient interagir entre eux pendant que j’étais perdu. Ce qu’ils échangeaient m’échappaient totalement. Des mots, un renvoi de l’amie de Waves, un baiser sur la joue, un rapprochement. Je n’y prêtais pas d’attention. Waves m’interpella pour réclamer de nouveau la cigarette que je ne lui avais guère donné. Je fouillais dans mes poches avant de marmonner.

« Voilà, voilà, ça vient… Tiens Waves. »

Je lui tendais la cigarette avec un sourire avant de porter de nouveau la mienne à mes lèvres. J’observais Waves et Adam tous deux debout même si Adam semblait ne pas très bien tenir tout seul. Ça me donnait la folle envie de me lever pour le bousculer un peu en espérant que nous basculerions tous les deux et que mes lèvres pourraient rencontrer celles d’Adam. Mais, alors que j’allais tenter de me relever pour mettre en place mon plan, un bruit de pas attira notre attention. Une silhouette de bad boy. Un corps empli de tatouages. Un être parfait. Sean avançait vers nous et je me ratatinais presque sur moi. Il me fixait en nous saluant et je marmonnais à peine un salut. Sean reprocha la non-invitation à notre soirée mouvementée en souriant. Mais, bordel, je le connaissais. Même en le regardant à moitié, je notais l’inquiétude dans son regard. Le sourire qui n’atteignait pas ses yeux. Je n’eus pas le temps de répliquer qu’Adam s’en chargeait déjà. Ô parfait maître du jeu. Il m’interpellait rapidement cependant comme pour me pousser à le suivre. La soirée n’était pas fini, nous avions toute la nuit. Mes prunelles bleues rencontrèrent Adam et son sourire suffisant qui me donnait envie de le frapper à présent. Il souffla que nous ne faisions qu’une pause et que Sean pouvait nous rejoindre. Je pouffais de rire un bref instant avant de gémir sous la douleur qui me frappa. Et, au lieu de contredire Adam, j’en venais à souffler.

« Ouep c’est cela… On fait juste… Une putain de pause… C’pas encore l’jour alors la soirée est pas fini… J’suis d’accord avec Adam »

Un sourire glissa sur mon visage alors que je posais mes yeux bleues sur Adam comme pour avoir un retour de sa part. C’était comme si une part de mon être avait envie d’être félicité par Adam pour le suivre sur ce chemin, pour glisser avec lui. C’était presque comme si j’étais là à attendre une récompense. Pourtant, j’aurais juste mérité de me faire engueuler et c’était sans doute pour ça que je n’osais pas regarder Sean à présent. J’étais fou. Je restais affalé au sol incapable de me lever à cause de mon genou, incapable de rire à cause de ma côte. Je devais avoir l’air pitoyable avec toutes ces blessures et ce sang sur mon visage. Je devais avoir l’air minable avec les jointures de mes mains en sang. Stupide gamin qui se plaisait à être corrompu.

@W. 'Waves' Windsor @Adam Brickley @Sean B. Murphy
Revenir en haut Aller en bas
kappa sigma
avatar
kappa sigma
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 21/08/2017 sous la copie conforme de : Dua Lipa £ grâce à un total de : 132 et je crédite : Lempika. (avatar) dark dreams (profil)


Message
Re: I've been down in this hell ☾ Commun
Jeu 31 Aoû - 23:42
I've been down in this hell
Edan commun
••••

—J’étais trop concentrée sur mon amie, que je n’avais pas vu l’échange que faisait Edan et Adam, mais ce soir là, si je voulais un lit pour dormir Adam sera pour moi. Hors de question que je retourne dans un lieu publique à la recherche d’un jouet du soir afin que je puisse trouver un toit pour la nuit. Quand je reporte mon attention sur les deux garçons qui m’entourait, je m’avance vers Adam et me penche vers lui pour lui chuchoter que je me ferais un malin plaisir de venir le réconforter. Je le regarde se lever avec difficulté et approcher son visage trop près du mien. Je reste figée sur place avant de reprendre la partie au moment où il me chuchote à l’oreille en dessinant un sourire sur le coin de mes lèvres. Je tourne ma tête pour être face à la sienne, prête à l’embrasser mais une personne vint nous interrompre. Merde, merde fait chier. Je regarde la silhouette s’avancer vers nous et hausse un sourcil en voyant qui il était avant qu’Edan ne me tend la cigarette que je lui avais demandé. Le visage de Sean apparaît au moment où il entre dans la zone de lumière, il vient nous saluer puis reprocher qu’il ne fut pas invité à la soirée mouvementé. Alors je souffle longuement avant de lancer un regard aux trois garçons. « J’vous jure… vous en avez pas marre de vous défigurer? Vous devenez moche après… » sur ma dernière phrase, je lance un regard suivit d’un sourire à Adam qui était appuyé sur moi.  Je place lentement là cigarette entre mes deux lèvres et ouvre ma main vers Adam pour lui demander son briquet. « Passes-moi ton briquet s’il te plaît, j’ai pas le mien. » Les garçons parlaient comme quoi la soirée mouvementée n’était pas terminée. Je roule légèrement des yeux en entendant cela. Il était hors de question que je me mêle à cela, je ne voulais pas de marque sur ma peau. Bon je l’avoues voir des mecs se battras c’est excitant mais bon j’ai pas envie de jouer non plus les infirmières.

••••

by Wiise

@Adam Brickley @Edan A. Miller @Sean B. Murphy ptit coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Message
Re: I've been down in this hell ☾ Commun
Ven 1 Sep - 0:28
I've been down in this hell
Edan commun
••••

¤ Sincèrement lorsque tu es face à ce tableau, observant maintenant avec plus de détails le corps d'Edan mais également les paroles qu'ils partagent avec Adam concernant cette soirée. Tu te demandes franchement ce que tu es venu foutre ici, pourquoi est-ce que tu t'es déplacé pour finalement constater que c'est lui qui réclame tout ça, tout ce chaos et qu'en réalité Adam n'est qu'une excuse pour pouvoir s'enfoncer davantage dans ces propres ténèbres. Tu ne sais plus trop quoi penser sur l'instant, tu ne sais plus parce que tes sentiments sont beaucoup trop perturbés à l'heure actuel, ce qui pose un énorme soucis puisque de voir le sourire satisfait d'Adam éveille en toi des sentiments pas très positif et qui risquerait de faire remonter à la surface tes anciennes crises de colère que tu as réussis à dompter jusque maintenant. Plus tu les écoutes et plus tu te rends compte que tu ne devrais pas être là, que tu n'aurais pas du rester plus longtemps, que de le voir encore en vie aurait dû te satisfaire. Tu aurais dû te barrer à la suite et ne pas t'approcher t'avantager, de t'exposer ainsi ce qui a pour conséquence de te frapper encore plus dans tes sentiments. Mais tu ne montres rien, tu gardes le sourire malgré qu'il soit légèrement faux, tu affiches une attitude non-chalante et tu marques ton envie de participer à tout ça alors qu'au fond de toi, tu ne veux que faire demi tour et ne plus avoir en face de toi cet Edan là , un Edan dans un piteux état presque ... lamentable et qui ne te rend que triste à l'idée d'un souvenir du passé qui s'évanouit dans l'oublie. Tu continues malgré tout à fumer en étant présent, détournant le regard d'Edan qui lui même ne te regarde même plus beaucoup trop concentrer sur Adam et ces idées noires. Tu as l'impression que ton visage va être marquer par la douleur, par la blessure interne de ton cœur qui se serre à l'idée qu'Edan se fiche royalement de ta présence. Tu préfères alors te concentrer sur Waves ici présente, cette beauté de nature qui a l'avantage de te faire oublier tout ce qui se passe autour de toi pour ne la voir qu'elle et apprécier sa présence. Ton sourire se redessine alors, plus appuyé et enjoué lorsque tu entends sa voix et que tu croises son regard. Mais même là tu sens le regard de cette belle créature venir s'appuyer sur celui d'Adam, décidément ce n'est pas du tout ta soirée, tu aurais mieux fait de rester à ta petite fête de ce soir. Tu te mets alors à soupirer avant de finir ta clope et jeté le mégot au sol pour l'écraser avant d'enfiler les mains dans ta poche et avouer sans plus de tact que ça beaucoup trop lassé de l'ambiance pesante que tu t'es crée tout seul. " Non merci ... je n'en ai pas envie. Je passais par là par hasard et vu que j'avais envie d'une clope avant de reprendre mon chemin. Du coup je pense que je vais vous laisser. " , oui malgré qu'une partie de toi se met à crier de ne pas partir, de ne pas le laisser seul surtout en compagnie d'Adam car il risque de finir dans un pire état qu'il ne l'est déjà. Mais une autre partie de toi te pousse à t'éloigner pour ne plus continuer à souffrir de cette image que tu as en face de toi et de l'idée que tu n'es qu'un point mort pour lui. Tu les observes tour à tour lentement avant de lancer un clin d'œil à Adam, " Tu as intérêt à faire attention à lui. " , ça semble passer comme une menace mais le ton de voix ne l'est pas même si la phrase veut bien tout dire. Tu ne portes pas de regard à Edan, t'approchant de Waves pour te coller un peu à elle en souriant, " Et toi, tu vas faire quoi de ta soirée ? Je vais rejoindre une petite fête sympathique si ça te branche, on va chillé tranquillement toute la soirée. Tu aurais peut être le droit à une danse privée. " , ris-tu un peu pour la provoquer attendant sa réponse.

••••

by Wiise

@Adam Brickley @Edan A. Miller @W. 'Waves' Windsor
Revenir en haut Aller en bas
kappa sigma
avatar
kappa sigma
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 06/07/2017 sous la copie conforme de : Daniel Snoeks £ grâce à un total de : 245 et je crédite : Nebula pour le vava ♥


Message
Re: I've been down in this hell ☾ Commun
Lun 4 Sep - 13:07
I'VE BEEN DOWN IN THIS HELL
EXORDIUM.
Adam n’entend plus rien. Il est perdu, a le regard qui se perd dans les traits du visage de Waves, qui se perd sur la forme de sa bouche pulpeuse. Il n’y a plus que ça à présent, Waves et ses lèvres gourmandes. Adam se rappelle de leur goût sucré, de la saveur cerise laissé par son gloss lors de leurs soirées où ils passaient des heures à s’embrasser. Ah ! Qu’il aimerait retrouver ce goût-là ! Et voilà qu’elle approche sa cigarette de ses lèvres roses et charnues. Adam est hypnotisé. La drogue prise un peu plus tôt amplifie cette hypnose. Il ne la lâche pas des yeux, ne s’en lasse pas. Adam se penche, petit à petit, pour lui retirer cette cigarette et la remplacer par ses lèvres à lui, sa langue peut-être. Mais Waves ne lui laisse pas le temps, le sort de sa torpeur en lui demandant un briquet. Adam cligne des yeux plusieurs fois, comme si cela l’aiderait à reprendre ses esprits. Peut-être un peu, mais Adam est bien trop sous l’emprise de la drogue et l’alcool pour complètement revenir à lui-même. Il sort son briquet de sa poche et allume la cigarette de la jeune femme, sans la lâcher des yeux. « Tiens, princesses. » Adam, ses prunelles dans celles de l’étudiante, affiche un sourire carnassier, lui fait comprendre qu’elle lui donne toujours envie.

Edan répond à son invitation ; son invitation à continuer la soirée malgré ses blessures. Adam lâche Waves, lui laisse enfin fumer sa cigarette en paix. Il se précipite vers Edan, comme un gamin trop content et se pose près de lui avant de passer un bras autour de ses épaules. « Ah, je savais que tu refuserais pas ! C’pour ça que j’t’aime ! C’pour ça que t’étais mon préféré de la bande ! Et que t'es toujours celui que je préfère ». Il dépose un baiser sur la joue du blond, telle une marque d’approbation, tout en riant, trop heureux de pouvoir continuer à faire la fête. Contrairement au blond, Sean refuse l’invitation d’Adam. L’envie n’y est pas. Adam prend un air faussement offusqué avant de répondre « Donc tu te plains quand on t’invite pas, mais quand on t’invite, tu refuses. J’avais oublié à quel point t’étais un gars chelou ». Mais Sean ne répond pas à cette provocation, demande plutôt à Adam de faire attention au blond. Adam se tourne vers ce dernier et adresse à Edan un regard plein de sous-entendu, passe une main dans ses cheveux d’or. « T’inquiète », dit-il plus à Edan qu’à Sean, « Je prendrai soin de lui ». Mais Sean n’écoute rien, a jeté son dévolu sur Waves. Adam et Edan n’existent plus. Mais Adam et Edan sont toujours là et Adam écoutent avec la plus grande des attentions ce qui se dit. Et Adam, il n’aime pas ce qui se dit. Sean qui tente de s’accaparer son trophée royal. Adam fulmine. Il n’aime pas qu’on lui prenne ce qui, selon lui, lui appartient. « Tu aurais peut-être le droit à une danse privée » répète alors Adam d’une voix moqueuse et provocante. Il se lève et commence à danser de la manière la plus ridicule, tente une grossière imitation de Sean dansant pour Waves. Puis Adam s’arrête, devient tout à coup plus sérieux. « Laisse tomber, ça sert à rien de tente de la draguer elle ou même Edan. J’étais là en premier, ils sont à moi donc va falloir te trouver autre chose. »


@Edan A. Miller @W. 'Waves' Windsor @Sean B. Murphy


Ouvre ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
non-greek forever
avatar
non-greek forever
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 22/03/2015 sous la copie conforme de : Niall Horan £ grâce à un total de : 3475 et je crédite : J. pour l'avatar, tumblr pour la signature


Message
Re: I've been down in this hell ☾ Commun
Mar 5 Sep - 0:08
Personne n’avait répondu à Waves concernant le fait d’en avoir marre de nous défigurer. Il n’y avait aucune réponse à offrir. Tout se lisait déjà là dans notre comportement. Non, nous n’en avions pas marre. Non, nous n’en aurions sans doute jamais marre. Sombrer dans ces bagarres qui nous abîmaient nous aidait à vivre, aussi incompréhensible soit cette vérité. La demoiselle avait ajouté que nous devenions moche suite aux bagarres. Malgré moi, ça avait déclenché un rire moquer de ma part. Je n’avais pas besoin d’une bagarre pour être moche. J’étais déjà une totale horreur et ma tête ne cessait jamais de me le rappeler. J’étais si horrible que je me sentais toujours obligé de me cacher, de m’effacer. Je le faisais même à cet instant alors que Waves et Adam interagissaient entre eux. Si proche l’un de l’autre. Même assis au sol, je ressentais la putain de tension existant entre eux et je détestais ça. Merde, qu’ils aillent ailleurs et me laisser crever ici en paix finalement. Cependant, les choses s’étaient mises à aller à une vitesse folle. Sean apparaissait avec ses reproches. Au moins, il avait le mérite d’interrompre Waves et Adam poussant l’attention sur moi lorsqu’Adam me questionna. Adam voulait continuer la soirée et je plongeais avec lui dans cette offre malgré l’état pitoyable dans lequel je me trouvais. Il aurait été plus raisonnable de faire un tour à l’hôpital et d’aller dormir quelques heures. Malheureusement pour tout le monde, je ne pouvais m’y résoudre. Ce n’était qu’une pause. La soirée n’était pas finie. Adam avait raison. Je le suivais… Mentalement en tout cas.

Parce que je demeurais cloué au sol à cause de mon genou douloureux et de ma côte cassé. Mon retour sembla plaire à Adam qui se rapprochait trop rapidement de moi. Il s’installait à mes côtés passant un bras autour de mes épaules et j’aimais ça. Je fronçais les sourcils quand il me parla faisant un effort surhumain pour tout comprendre. Il savait que je ne refuserais pas… Oh bien sûr qu’il le savait. Adam était le roi de tout ce jeu où je n’étais que son pion. C’était pour ça qu’il m’aimait… Attendez, quoi ? Qu’il m’aimait ? Est-ce que j’avais bien entendu ? Même si ça sonnait comme des mots en l’air qui seraient trop vite oublié, mes joues se coloraient de rouge alors qu’il continuait avançant mon statut de préféré dans la bande. Il déposa un baiser sur ma joue et j’étais prêt à utiliser ma mine boudeuse pour quémander plus qu’un petit bisou aussi simple et éloigné de mes lèvres. Cependant, mon attention fut attiré par la voix de Sean qui refusait de continuer la soirée avec nous. Mes sourcils se fronçaient d’incompréhension. Il rejetait notre invitation. Pourquoi ? Est-ce que j’avais fait quelque chose de mal ? Je mordillais nerveusement ma lèvre tentant de trouver une réponse. J’entendais à peine Adam provoquer Sean. Je sentais le regard de mon Honey sur moi et je l’entendais demander à Adam de faire attention à moi. Hein quoi ? Non mais, je marmonnais dans ma barbe

« J’sais prendre soin d’moi quand même »

Je pouvais prendre soin de moi tout seul. Je n’avais pas besoin qu’on veille sur moi. Cependant, je stoppais tout mouvement lorsqu’Adam m’adressa un regard plein de sous-entendu qui remua quelque chose en moi. Je baissais les yeux alors que mes joues devenaient rouge et que j’entendais le sombre tatoué souffler qu’il prendrait soin de moi. Damn it, est-ce que ce n’était qu’à mes oreilles que ça avait une connotation sexuelle ? Je n’en savais rien. Je n’eus même le temps de réellement me questionner parce que, soudainement, Sean et Waves retenaient toute mon attention. Sean s’était approché de la demoiselle. Il l’interrogeait. Il la provoquait. Putain, il la draguait même. La rage commençait à monter en moi. Je me redressais grâce à l’adrénaline pulsant dans mon corps. La douleur traversa tout mon corps, mais je n’en montrais rien. Je me tenais debout aussi droit que possible, énormément aidé par le lampadaire derrière mon dos. Je soufflais me préparant à bouger lorsqu’Adam réagissait avant moi. Il se moquait de Sean et ça ne me plaisait plus vraiment ça. Lorsqu’Adam osa dire à Sean de ne pas draguer Waves ou de ne pas me draguer car il était là en premier et que nous étions à lui, j’étais paumé sur la manière dont je devais réagir. Une partie de mon être avait envie de crier à Sean qu’il n’avait pas le droit de draguer Waves comme ça devant moi. J’avais envie d’aller le bousculer. Mais, une autre partie de mon être désirait provoquer Sean en attirant toute l’attention d’Adam pour qu’il vienne s’emparer de mes lèvres comme si j’étais vraiment à lui. Pourtant, je ne fis rien de tout ça et je murmurais juste à l’attention d’Adam.

« Sois gentil mon chou voyons »

Je lui offrais un doux sourire comme si j’étais en train de lui dire de me laisser faire parce que j’avais un plan en tête. Et, c’était la vérité. J’en avais un. Coinçant ma cigarette entre mes lèvres, je m’approchais de Waves et Sean. Sans la moindre gêne, je me glissais entre leurs deux corps présentant mon dos à Waves comme pour lui faire comprendre de reculer et de ne pas se mettre sur le chemin de Sean. Ma main se posa un instant sur la hanche de la demoiselle comme pour lui dire que je n’étais pas fâché contre elle. Mes prunelles bleues capturèrent le regard de Sean et je souriais doucement. Mes mains se posèrent sur le torse du jeune homme autant pour le provoquer que pour me maintenir en équilibre. Mon genou me tuait. Ma côte me heurtait. Mes doigts glissèrent le long du torse de Sean s’arrêtant sur son bas ventre, juste au dessus de sa ceinture. Et, haussant un sourcil, je lui demandais soudainement provoquant comme jamais, usant de mon charme, usant de ce terrain allumeur que je maîtrisais.

« Peut-être que nous pourrions tous te suivre dans cette soirée tranquille Honey… À moins bien sûr que tu ne veuilles pas de moi près de toi... »

@W. 'Waves' Windsor @Adam Brickley @Sean B. Murphy
Revenir en haut Aller en bas
kappa sigma
avatar
kappa sigma
J'ai cédé à Greek Tea Party le : 21/08/2017 sous la copie conforme de : Dua Lipa £ grâce à un total de : 132 et je crédite : Lempika. (avatar) dark dreams (profil)


Message
Re: I've been down in this hell ☾ Commun
Mar 5 Sep - 11:11
I've been down in this hell
Edan commun
••••

— Il était là, il s’appuyait sur moi. Son visage n’était plus très loin du mien. Je voulais l’embrasser afin qu’il n’aille pas continuer à se battre et histoire qu’il puisse m’inviter à passer la nuit avec lui, chez lui. Je le vois qui rapproche de plus en plus sa tête de la mienne, je sentais qu’il voulait m’embrasser du moins c’est ce que je pensais. Léger sourire sur mes lèvres rosées, je vins tendre la main pour lui demander son briquet. J’aime tellement quand il m’appelle princesse, j’aime tellement son regard et son sourire qu’il laisse après avoir allumé ma cigarette. J’aimais lui donner envie. Je riais tellement fort dans ma tête que je n’avais pas vu qu’il venait de me lâcher pour aller voir Edan.
Je tire longuement sur ma clope pour relâcher un fumée pendant que les garçons s’aboyaient en quelque sorte dessus. Sean demande à Adam de prendre soin d’Edan. C’est mignon de sa part. Je vois que le jeune homme ne portait plus attention aux garçons mais à moi, je lui laisse un large sourire avant qu’il ne s’avance vers moi. Il était à quelques centimètres de moi afin de me proposer de venir avec lui et qu’il me fasse une danse privé. Une danse privé hein? Je ris légèrement avant de prendre un air plus ou moins sérieux pour lui répondre sauf qu’Adam vint nous interrompre en répétant la dernière phrase de Sean puis de faire une sorte d’imitation. Je me tourne vers celui-ci en roulant des yeux avant de laisser un large sourire en entendant sa parole plus sérieuse. D’après lui il était arrivé en premier, que Sean n’avait pas besoin de draguer le blondinet ou moi-même. Il disait qu’on lui appartenait. Voyant cela j’avais tellement envie de le provoquer en acceptant l’invitation de Sean mais Edan s’interpose entre nous après avoir poser sa main sur ma hanche afin de me prévenir qu’il ne m’en voulait pas. Je recule légèrement, jeune voulais pas voir ce que les deux allaient faire alors je retourne près d’Adam avec un large sourire et tirant longuement sur ma cigarette. Je me pose là, face à lui avant de rire légèrement. Je m’avance afin de coller mon corps contre le sien, mon regard dans le sien pour une seconde fois. Je reste planté là, mon regard perdu dans le sien, ma cigarette coincée entre mes lèvres et ma qui venait glisser sur son épaule. « Comme c’est mignon! J’appartiens au petit Adam.. » ma main vint tapoter légèrement sa joue avant que je ne rigole comme une imbécile pendant quelques secondes. Je prends mon air plus ou moins sérieux m’approche mon visage du sien, ma cigarette prise entre mes deux doigts. J’étais presque à l’embrasser sauf que finalement je reste à une distance extrêmement courte, entre nous avant de murmurer quelques mots. «Et si je te dis que j'appartiens à personne et que si je voulais je pourrais très bien partir avec Sean. D'ailleurs j’avoue que son invitation n’est pas une mauvaise idée, j’aurais bien aimé avoir ma petite danse privé, moi… » Je laisse un sourire afin de provoquer celui-ci et me recule légèrement pour voir sa réaction.

••••

by Wiise

@Adam Brickley @Edan A. Miller @Sean B. Murphy ptit coeur
Revenir en haut Aller en bas


Message
Re: I've been down in this hell ☾ Commun
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell
» Gates Of hell " La porte des Enfers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum