admin ❁ oxford sweet dream
admin ❁ oxford sweet dream
avatar

spring is in the air
GTPien depuis : : 09/02/2017postes : : 889

Message
You can kid the world, but not your sister.
Mar 12 Sep - 16:58


“You can kid the world, but not your sister.”
feat. skyler & olivia

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le rendez-vous était pris depuis quelques jours. Olivia n’avait pas été surprise de recevoir un sms de sa petite sœur. Certes, elles ne se parlaient pas toujours mais elles restaient en contact. Leur relation était assez particulière. A cause du comportement d’Olivia, les deux jeune filles étaient à la fois éloignées et proches. Skyler était sa petite princesse. Cette fille qu’elle protégerait contre tout et n’importe quoi. Même contre bien plus fort qu’elle. Une princesse qu’elle couvrait d’attention après s’être barrée pendant des mois, sans lui donner aucune nouvelle. Elle ressemblait à ce genre de père qui partait du jour au lendemain et revenait comme une fleur avec milliers de cadeaux. Celui qui se faisait pardonner pour quelques temps avant de recommencer. La chose était pratiquement la même avec les deux frangines.
Les cours avaient repris depuis quelques jours maintenant, à son plus grand désespoir. Elle n’aimait pas ça mais pour faire ce qu’elle voulait faire, elle était obligée de s’accrocher. Ce qu’elle aurait préféré faire pendant ce temps consacré à l’école était bricolé sur des voitures avant de les tester. Ca, ça la passionnait bien plus que de la théorie. La pratique était bien mieux. Les cours ayant repris, Olivia en était déjà fatiguée. Casquette enfoncée sur son crâne, elle s’était installée sur une table haute, près d’une fenêtre en attendant la jeune femme. Déposant son téléphone portable sur la table, elle regardait les gens présents dans le restaurant mais aussi dans la rue en ayant appuyé sa tête contre son poing. Elle guettait l’arrivée de Skyler. C’est pourquoi, elle perçut directement son arrivée. Elle la regarda chercher dans le restaurant avant de l’aperçoit. Olivia lui renvoya un sourire espiègle.
Une fois qu’elle fut arrivée à sa hauteur, la Penhallow se leva pour serrer dans ses bras sa petite-sœur. Toutes les deux sur le même campus, elles ne s’étaient malheureusement pas vues beaucoup. Juste quelques messages par ci par là via leur portable. Il est vrai qu’Olivia aurait pu faire un plus gros effort envers Skyler. Après tout, c’était elle qui était arrivée la dernière à Cambridge, notamment à cause du feu d’Oxford. « Je suis contente de te voir » Fit-elle en s’écartant de la petite brunette et en se réinstallant sur son haut tabouret.
♡ ♡ ♡
MACFLY

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
soeur ❁ alpha delta pi
soeur ❁ alpha delta pi
avatar

spring is in the air
GTPien depuis : : 14/07/2017postes : : 676

Message
Re: You can kid the world, but not your sister.
Mer 13 Sep - 21:58


Olivia est arrivée à Cambridge depuis sept mois et le moins qu’on puisse dire, c’est que même en étant sur le même campus, vous ne passez pas plus de temps ensemble. Tu ne vois ta grande sœur que très rarement, et ce depuis que tu es toute jeune. Tu es habituée mais ça te désole. On ne peut pas dire que vous soyez comme cul et chemise dans cette fratrie. Ca t’arrange, t’es pas du genre tactile et très famille. Les Penhallow ont tous un père différent et c’est ça qui fait que tu as du mal à t’attacher à eux, en plus de la différence d’âge. Chacun fait sa vie de son côté, et quand on voit la vie qu’ils mènent, c’est mieux ainsi. Chacun sa merde comme on dit. Les seuls pour qui tu as de l’affection, c’est Oli et ton frère jumeau. Tu es bien contente quand Oli te confirme qu’elle sera bel et bien là ce soir et que vous allez enfin pouvoir manger un morceau ensemble et discuter un peu. Vous discutez uniquement par sms et les conversations ne sont jamais bien longues. Mais cet enthousiasme a été fracassé par ce que tu as appris deux bonnes heures avant votre rendez-vous. Tu as appris d’une source proche et sure que ton ex, Edan, a embrassé Oli après lui avoir tourné autour. Tu as beau essayer de rester calme et de ne pas en faire toute une histoire, puisque, après tout, tu ne peux plus voir Edan qui est ton ex. Tu en veux aux deux, mais surtout à Edan en fin de compte. Il sait qu’Olivia est ta sœur et pourtant, ça ne lui a pas empêché de lui rouler une pelle. Tu laces tes baskets avec une hargne non dissimulée et claque la porte de la chambre. Tu mets tes écouteurs et profites de l’air frais pour souffler, te changer les idées. Tu n’as pas envie que cette nouvelle ruine un des rares moments que tu peux passer avec Oli. Tu ne veux pas tout gâcher, mais tu sens que tu vas devoir mettre tes talents de menteuse et de comédienne expérimentée en avant aujourd’hui. Après avoir longuement marché en faisant la gueule –comme souvent-, tu arrives sur les lieux du rendez-vous. Tu entres et ranges tes écouteurs, tout en cherchant Olivia du regard. Tu souris en croisant son regard, sourire qu’elle te renvoie, et tu la rejoins. Malgré ce qui s’apparente à de la colère, tu es réellement contente de la voir. Ta grande sœur te serre dans ses bras et tu frottes son dos en souriant. Tu n’as jamais été très tactile, du genre chaleureuse et tout le bazar, mais avec Oli, c’est différent. Elle a su te toucher, fissurer ta carapace, ton cœur qui semble de pierre lorsque tu es avec un Penhallow. Tu te retrouves un peu en elle. C’est la moins pourrie de la famille, la plus gentille. Elle est loin d’être parfaite, mais personne ne l’est. Elle t’a laissé seule trop souvent, trop longtemps. Oli revenait avec des cadeaux, comme le font les parents lorsqu’ils ont quelque chose à se reprocher. Tu as souvent été en colère contre elle, attristée de ne pas pouvoir faire partie de son monde, qu’elle ne veuille pas de toi dedans. Puis avec le temps, tu as appris à accepter cette facette de sa personnalité, à te dire que ce n’est pas contre toi, qu’elle est simplement comme ça. Tu ne peux pas vraiment lui en vouloir, tu n’es pas non plus irréprochable. Tu pourrais essayer de forcer, de la contacter, d’insister pour la voir plus souvent… mais tu ne le fais pas. Parce que toi aussi, tu as besoin de t’éloigner, de faire ta vie, te plonger dans ce qui te passionne, dans ton monde. Tu ne sais pas vraiment comment te comporter normalement avec ta grande sœur et ton frère jumeau. Tu finis par te détacher d’Olivia pour t’installer à côté d’elle « Moi aussi. Alors, qu'est-ce que tu racontes ? La rentrée, pas trop difficile ? Tu penses survivre ? ». Tu demandes parce que tu sais que les études, c’est pas vraiment sa tasse de thé. Tu appuies ta main sur ton poing pour observer ta grande soeur.
Revenir en haut Aller en bas
admin ❁ oxford sweet dream
admin ❁ oxford sweet dream
avatar

spring is in the air
GTPien depuis : : 09/02/2017postes : : 889

Message
Re: You can kid the world, but not your sister.
Lun 25 Sep - 17:18


“You can kid the world, but not your sister.”
feat. skyler & olivia

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elle ramenait ses chaussures sur la barre du tabouret en réajustant sa casquette noir sur ses cheveux corbeaux. Son regard se perdait sur les gens autour d'elle, sur les gens passant devant le café, sur Skyler qui venait d'entrer. Instinctivement, naturellement, un sourire se forma sur ses lèvres charnues. Ce même sourire qui apparaissait quand elle voyait sa petite-sœur. Celui qui exprimait tant de tendresse, tellement opposé à son comportement fuyant. A cette partie d'elle qui sans le vouloir l'avait abandonné tant de fois. Mais pour Olivia, Skyler était aussi entre de bonnes mains. Son jumeau était là pour veiller sur elle. Et l'homme qui était son père ne semblait pas mauvais. Bien moins que le sien ou celui de leurs frères. Un fois Skyler arrivait à sa hauteur et qu'elle l'ait prise dans ses bras, Olivia se rassoit. Exprimant son bonheur de la revoir. Bonheur réel. Bonheur non mensonger. « Moi aussi. Alors, qu'est-ce que tu racontes ? La rentrée, pas trop difficile ? Tu penses survivre ? » Même sa voix lui a manqué. Quelque peu changé depuis la dernière fois ? La petit gagne en maturité, chaque jour, chaque moment passé loin d'elle. Olivia grimace tandis qu'elle fait signe à un serveur qui dépose des cafés à une table plus loin. « Tu parles, je sais même pas pourquoi j'ai resigné pour une année... » Les yeux levés vers le ciel, elle continue tout de même de lui sourire. « J'aurais même pas besoin de ce diplôme si je le voulais... » Petit regard malicieux, évocateur de l'illégalité dans laquelle baigne les Penhallow, Olivia a d'ailleurs songé à arrêter la fac. Encore plus depuis la reprise. « Et toi alors ? » Fait-elle en regardant le serveur arrivait vers elles.
♡ ♡ ♡
MACFLY

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
soeur ❁ alpha delta pi
soeur ❁ alpha delta pi
avatar

spring is in the air
GTPien depuis : : 14/07/2017postes : : 676

Message
Re: You can kid the world, but not your sister.
Lun 25 Sep - 23:05


Sa réponse ne te surprend pas. Dans la famille, tout le monde fait sa petite vie de son côté et trouve un moyen de se faire de l'argent, et pas de la manière la plus honnête qui soit. Tu en sais quelque chose, tu ne fais pas exception à la règle, emportée par la spirale infernale du vol. Tu ne sais pas où tout ça va te mener et tu préfères ne pas savoir. Tu fais la sourde oreille, tu fais comme si tout allait bien, comme si ce n'était qu'un simple délire d'adolescente... Mais c'est loin d'être le cas. Tu laisses Oli poursuivre et tu fronces immédiatement les sourcils « Personne ne t'empêche de prendre une année sabbatique le temps de trouver quelque chose qui te plait réellement. ». Tu ne veux pas qu'elle quitte les bancs de la fac, car cela ne présagerait rien de bon pour elle. Les Penhallow baignent dans les mauvais coups, l'illégalité et en vivre, c'est la pire idée qui soit. Ca pourri, on s'enfonce dans la saloperie et on n'est pas certain d'en ressortir un jour. Son regard malicieux fait rouler le tien et tu soupires. Tu te redresses et détournes le regard un instant, irritée. Ce qu'elle dit ne te plait pas du tout, même si elle sort ça sur le ton de l'humour, comme il vous arrive de le faire. Aujourd’hui, ça ne passe pas et tu sais pourquoi. Déjà parce que ta soeur vaut mieux que ça et que tu ne veux pas qu'elle se fasse coincer, et parce que tu as encore cette histoire avec Edan en tête. Tu remets une mèche de cheveux derrière ton oreille et regardes le serveur s'approcher tout en répondant à Olivia « Moi je pense plutôt que si. Tu sais très bien que c'est pas une vie et que s'il se passe un truc, ça peut te coûter très cher. ». Elle met les mains dans ce qui permet aux imprudents de se livrer à ses courses folles et illégales. Si quelque chose arrive, elle peut être la coupable toute trouvée car tout le monde ne peut pas la jouer mécano. Tu racles ta gorge, les sourcils toujours légèrement haussés, preuve de ta mauvaise humeur. Tu forces un petit sourire pour dire un peu froidement « Moi ça va. Comme toujours. Le journalisme, c'est fait pour moi. J'ai plein de projets, donc c'est cool. Faut bien qu'on tente de s'en sortir. », et tu jettes un œil, l'air de rien, à la carte que vous tend le serveur.« Qu'est-ce que tu prends ? », tu finis par lui demander en tournant la tête vers ta grande soeur.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
admin ❁ oxford sweet dream
admin ❁ oxford sweet dream
avatar

spring is in the air
GTPien depuis : : 09/02/2017postes : : 889

Message
Re: You can kid the world, but not your sister.
Sam 14 Oct - 16:03


“You can kid the world, but not your sister.”
feat. skyler & olivia

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Une année sabbatique ? Ca sera plutôt plusieurs années ouais. » Elle se met à rire en venant appuyer son buste sur ses avants bras. Olivia voit bien que cette réponse ne fait pas rire du tout sa petite-sœur. Son rire s'arrête mais elle continue de lui sourire de manière amusée... « T'en fais pas pour moi Sky.. J'ai ce boulot au circuit qui me plaît bien. » Olivia y travaillait depuis son arrivée à Cambridge. Un travail pas difficile à trouver, en moins d'une semaine, elle avait été embauchée... Evidemment, Olivia savait qu'elle n'était pas intouchable. Jamais dans cette optique que ça ne lui arrivera jamais. Mais bon, son tempérament est comme ça. Une vraie Penhallow. Et puis, si quelque chose lui arrivait, le grand frère flic trouverait bien un moyen de régler tout ça, comme toujours... « Ne t'en fais pas, Sky, rien ne m'arrivera pas. » Avec tendresse, elle porte sa main sur celle de sa soeur, la serrant avec délicatesse. Skyler est l'une des seules personnes avec qui Olivia ne cache rien, sentimentalement parlant. Avec elle, elle s'ouvre, laissant exprimer toute l'affection qu'elle a pour sa petite sœur. Ironique vis-à-vis de sa manie à disparaître comme ça, à la laisser toujours derrière elle. Cependant, Olivia pense que Skyler est en sécurité, si on peut dire ça. Bien entouré avec son jumeau. Et le père qu'elle a semble être un bon père. Bien mieux que le sien, biker presque inconnu au bataillon. Biker qu'elle a rencontré une fois après l'avoir cherché. Une fois de trop. Olivia pourrait ressentir de la jalousie pour les jumeaux avec un père aimant. Ne parlons bien sûr pas de la mère qui aime ses rejetons une fois sur trente, quand elle a besoin d'eux...
Olivia s'efforce de garder son sourire amusé sur ses lèvres face à celui de sa sœur qui ressemble bien plus à une grimace qu'à un sourire. Face aussi à son visage et son expression... La mini Penhallow semble de mauvaise humeur. A cause de son cas à elle, les courses, tout ça ? C'est pourquoi Olivia préfère changer de sujet, passer à Skyler, toujours la main sur la sienne.  « Et bien, je suis contente pour toi. » Fait-elle à sa petite-sœur, faisant comme si elle n'avait pas entendu le reproche concernant leur famille, concernant leur vie merdique. Après tout, Olivia n'est pas responsable de tout ça... Cependant, ça lui fait tout de même quelque chose. Ca se voit notamment dans sa manière de lui répondre. Pour ça, elle secouerait bien leur mère. Mais elle comme n'importe qui sait très bien que c'est trop tard. Trop tard pour la changer. Ils ont déjà essayé par le passé. La venue du serveur l'empêche de poursuivre la conversation. Elle commande un chocolat chaud avant de rendre la carte au serveur qui s'éloigne après avoir pris celle de sa sœur. « Je suis sûre que tu deviendras une grande journaliste. » Skyler serait alors la deuxième de cette famille de folie à réussir dans la vie. Ou du moins, à se sortir de ce merdier. Un de leur grand frère avait réussi, enfin en apparence... « Ca me fait bizarre d'être à Cambridge. Je croise des personnes que je n'avais jamais pensé revoir. » Confit-elle. Par ça, la Penhallow pensait surtout à ce groupe qu'elle avait côtoyé pendant un moment en Irlande. N'incluant sans doute pas Skyler dans cette phrase. Elles se seraient bien revues un moment ou un autre, à un moment où Olivia aurait décidé de réapparaître dans sa vie.

♡ ♡ ♡
MACFLY

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
soeur ❁ alpha delta pi
soeur ❁ alpha delta pi
avatar

spring is in the air
GTPien depuis : : 14/07/2017postes : : 676

Message
Re: You can kid the world, but not your sister.
Dim 29 Oct - 22:24


Tu hausses les épaules en l’entendant dire que rien ne lui arrivera. Avec la chance des Penhallow, rien n’est moins sûr. Puis on ne peut pas dire que ce qu’elle fait soit vraiment safe. Si les Penhallow jouent avec le feu, c’est parce qu’en général, ils savent comment s’en sortir. Avec le temps et les combines, on ne s’en fait plus trop. Espérons que tu ne te trompes pas et que ta sœur saura gérer si quelqu’un lui fait une crasse ou si une merde lui tombe dessus. Il y a parfois des choses qu’on ne peut pas contrôler. Tu essaies de te dire que si tu étais à sa place, tu aimerais être soutenue, qu’on ne te fasse pas la leçon ou qu’on te fasse regretter tes choix, et encore moins qu’on te culpabilise. Mais tu ne peux pas t’empêcher de jouer la sœur rabat-joie, parce que tu te fais toujours du souci pour Oli, quoi qu’elle fasse. Parce que tu n’as qu’elle dans cette famille en bordel, sans compter ton jumeau et autrefois, Aedan.  Tu as tellement voulu avoir un semblant de famille que tu prends ça très au sérieux aujourd’hui, quitte à te prendre pour une mère donneuse de leçons (parce qu’il est clair que ce n’est pas la vôtre qui le ferait). Tu finis par esquisser un sourire lorsqu’elle pose sa main sur la sienne. Geste de grande sœur, geste qui se veut rassurant… Tu ne peux que te décrisper un court instant face à sa tendresse. Tu racontes que tout va bien pour toi, surtout au niveau des études. Tu es heureuse de faire ce que tu fais, et tu comptes bien en venir à bout pour vivre de ta passion.  « C’est gentil. », tu réponds à ta sœur qui se réjouit pour toi. Tu reprends, d’un air déterminé et très sérieux « Si jamais c’est pas le cas, je trouverais toujours un moyen d’emmerder le monde et de me faire entendre. Mon nom et celui des causes que je défends seront sur toutes les lèvres quoi qu’il arrive. Tu me connais. ». Tout le monde sait que tu es de toutes les manifestations, que tu n’as pas peur de rentrer dans le lard de la police, d’autres manifestants. Tu aimes les actions chocs, tu n’as peur de rien, ni de personne. Tu dénonces, tu protestes et ce depuis que tu es jeune. Si personne ne se bouge le cul, toi, tu le fais. C’est avec des gens comme toi que les choses bougeront. Tu te fous de passer pour une fille prétentieuse, c’est la vérité. Faire dans la dentelle quand on parle de viol, de torture d’animaux, de la faim dans le monde, des mariages forcés, de l’esclavage moderne, de la guerre… c’est ridicule. Montrer les choses telles qu’elles sont, proposer des solutions, interpeller les bonnes personnes et ne rien lâcher. C’est comme ça que tu vois les choses et rien ni personne ne changera ça. Penser à tout cela t’as foutu les nerfs, et tu n’as pas besoin de ça.  Tu commandes un milk-shake que tu ne pourras peut-être même pas finir. Tu sens que tu es entrain de bouillonner et que tenir ta langue devient de plus en plus difficile. Alors qu’elle te parle de ses retrouvailles avec de vieilles connaissances, tu te grattes la tempe, les sourcils haussés. Tu as l’air clairement agacée. Tu tapes du pied sur le cale-pied en métal. Tic tac, tic tac. Bombe à retardement. Tu réponds après t’être raclée la gorge, amère, « Tu m’étonnes. Certaines retrouvailles ont du te faire plus plaisir que d’autres, cela dit. ». Oli te regarde d’un air interrogateur. Tu reprends en te tournant vers elle, froide, le regard sombre « J’imagine que c’est pour ça que tu as été obligée de coller ta langue dans la bouche de mon ex petit-ami, Edan. ». Ambiance. Tu jettes tes cheveux en arrière avant de rouler des yeux pour détourner le regard un court instant. « Si j'avais su qu'un jour ma soeur me ferait un tel coup... Putain. Puis tu fais comme si de rien n'était, j'crois que c'est pire que tout ça. Tu m'expliques, Olivia ? ». Tu te tournes pour faire face à Olivia, les bras croisés, ton air désagréable et arrogant déformant ton visage d'ange.  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
admin ❁ oxford sweet dream
admin ❁ oxford sweet dream
avatar

spring is in the air
GTPien depuis : : 09/02/2017postes : : 889

Message
Re: You can kid the world, but not your sister.
Mer 15 Nov - 16:27

La main sur la sienne, elle ne peut s'empêcher de lui prédire sa réussite. Non, elle n'est pas voyante ou madame irma. Mais pas besoin d'avoir la science infuse pour le savoir. De tous les Penhallow, avec un de leur grand-frère, Skyler est celle qui a le plus de chance de réussir à se sortir de ce tourbillon Penhallow. Ou du moins, qui est bien parti. Olivia ne perçoit pas réellement la crispation de la jeune femme lorsqu'elle fait ce geste. Ne pensant pas que cela pourrait arriver. Après tout, Skyler a toujours été un amour. Skyler n'aurait pas un problème avec elle, si ? « Je te connais oui. Et en tant que Penhallow, je n'en doute pas que tu sauras te faire entendre. » Un petit clin d'oeil vers elle pour la soutenir. Les Penhallow arrivaient toujours au bout de leur objectif non ? Leur conversation dériva sur l'arrivée d'Olivia à Cambridge, sur le fait qu'elle retrouvait d'anciennes connaissances. Et c'était le cas. Surtout pour Evie. Sa meilleure amie. C'était d'ailleurs à elle qu'elle pensait lorsqu'elle avait dit ça. C'était dans ces moments-là que la Penhallow regrettait sa nécessité de devoir bouger. Au fond d'elle, même si elle se sentait bien, Olivia ressentait toujours le besoin de voir ailleurs. C'est d'ailleurs en pensant à Evie qu'elle a envie de répondre avec grand sourire après que le serveur ait déposé ses boissons sur leur table, mais l'intonation de sa petite-soeur lui fait hausser un sourcil. Elle s'apprête à ouvrir la bouche pour lui demander où elle veut en venir mais la mini Penhallow la prend de court. La main autour de sa tasse, elle se fige au prénom du blond irlandais qui vient à la notion d'ex-petit-ami. L'expression sur son visage doit devenir livide puis passer à la colère avant de reprendre son masque quand elle enchaîne sur sa possibilité cachotterie. La brune à la casquette se redresse sur sa fige, se tenant bien droite sur sa chaise, comme prête à l'affront. « Qu'est-ce que tu me fais là Skyler ? . » Ses yeux la fixe alors que ses lèvres se pincent. Elle la fixe faire la fille froide. Celle qui fait la parfaite Penhallow. Cette même fille qu'elle. Cette expression qui vient de leur mère commune. « Edan Miller est ton ex ? Comment veut tu que je le sache cocotte ?
. » Suite à cette phrase, elle cale son dos contre le dossier. « Et comment tu sais ça ? Ma soit-disant exploration de ses amygdales ?. » La tension entre les deux est électrique. Certainement une première entre les deux soeurs.
Revenir en haut Aller en bas
soeur ❁ alpha delta pi
soeur ❁ alpha delta pi
avatar

spring is in the air
GTPien depuis : : 14/07/2017postes : : 676

Message
Re: You can kid the world, but not your sister.
Sam 18 Nov - 23:27


Tu arques un sourcil en entendant la première réplique de ta grande sœur avant de répondre froidement « Quoi ? Faudrait que je te sois reconnaissante de ramasser mes miettes ? ». Tu fais bien entendu allusion à ton ex, d'une manière plus... imagée. « Comment vous vous connaissez ? », demandes-tu toujours aussi peu aimablement, agacée. Tu te fous royalement d'Edan. Tu ne ressens plus rien pour lui et tu as tourné la page. Il pourrait se taper la terre entière que tu ne broncherais pas. Ce qui te tape sur les nerfs, c'est que tu te sens trahie par ta propre sœur. On ne touche pas aux ex, c'est la règle d'or dans toutes familles et toutes amitiés. Sa réponse te fait la dévisager encore plus qu'un peu plus tôt « En même temps, quand j'ai osé te parler d'un certain Edan à l'époque, t'as pas cherché à en savoir plus. Sinon, tu l'aurais sans doute su. ». Tu marques une pause pour toiser le serveur qui essaie de ne pas rater une miette du spectacle. « Tu vas me dire qu'il a pas fait le rapprochement entre Olivia Penhallow, et Skyler, son ex ? Il a même pas prononcé mon nom une seule fois ? Il sait que j'ai une sœur qui s'appelle Olivia, y a pas de mystère. C'est vraiment du n'importe quoi, ça commence à me faire chier là. ». Tu ne comprends rien et ça te met encore plus en colère. Et la colère ne t'aide pas à y voir plus clair. Tu ignores lequel des deux se moque de toi. Tu n'imagines pas Olivia te faire un coup pareil en connaissant la relation entre Edan et toi, et malgré ta rancune envers ton ex, tu n'imagines pas Edan assez dégueulasse pour essayer de se faire la sœur de son ex petite amie. Quand la vérité éclatera, tu verras que si, il l'est bien assez pour faire ça. Oli te demande comment tu sais ça et tu fronces les sourcils retroussant un peu ta lèvre supérieure, tel un chien enragé. Tu réponds après avoir levé les yeux au ciel « Tu sais aussi bien que moi que les murs ont des yeux et des oreilles, et que tout fini toujours par se savoir. ». Tu ne parviens pas à cacher ton agacement, ton impatience et ton amertume. Tu te retiens d'exploser pour ne pas faire une scène et être virée d'un de tes spots favori. « Alors quoi, vous êtes déjà passés à l'étape supérieur, vous allez sortir ensemble un de ces quatre et j'vais le découvrir trois mois après, grâce aux bruits de couloirs ? Waw. », râles-tu sans même regarder ta soeur. Tu prends une gorgée de ta boisson, que tu manques de siffler d'un trait, déçue qu'il n'y ait pas d'alcool dedans. Tu ne tiens pas en place, tu tapes du pied, tu te frottes la tempe, nerveuse. Tu es prête à partir pour ne pas dérailler si les choses sont sérieuses entre eux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
admin ❁ oxford sweet dream
admin ❁ oxford sweet dream
avatar

spring is in the air
GTPien depuis : : 09/02/2017postes : : 889

Message
Re: You can kid the world, but not your sister.
Mar 12 Déc - 21:13

Ses lèvres se pincent alors qu'elle jauge sa petite soeur face à elle. Bon sang, c'est que le sang des Penhallow, c'est pas de l'eau. Et là est le grand problème. Deux Penhallow qui se font face, qui s'affront, c'est froid, c'est tout simplement pas bon. Pas pour eux, pas bon pour les gens autour. « Faudrait déjà que je sois au courant que ce sont tes "miettes". T'es à l'école primaire encore, Skyler ? » D'accord, elle attaque aussi pour le coup. Mais c'est son tempérament et la pique de sa soeur lui laisse un goût amer. Et puis, la plus grande des Penhallow ne ressent strictement rien pour le garçon dont elles parlent. Du moins sentimentalement parlant. Oh non jamais Olivia a pensé à une relation comme celle-ci avec le Miller irlandais. Certes, ça a toujours été le chaud et le froid entre eux, deux températures qui rapprochent et les éloignent. Mais c'est tout. Exaspérée par le ton condescend de la petite brunette, elle tire un peu trop fort sur l'emballage de la papillote lorsqu'elle veut en sortir le chocolat. Puis, un, deux, trois, elle respire calmement et reprend son masque. Le visage de la Penhallow. Celle qui ne laisse rien trahir de ses pensées, de son ressentiment. « Ca fait quelques années qu'on se connait. » Commence-t-elle en fourrant le chocolat dans sa bouche. « C'est quand j'ai séjourné un peu en Irlande. Tu te souviens quand j'ai demandé, enfin plutôt déclaré à maman que je partais dans une école, loin de tout son bordel ? » Continue-t-elle après avoir mâché la confiserie. « Ben c'est là que je l'ai rencontré, ce fils à papa. Il voulait jouer les caïds pour tester son papounet. » A cette phrase, Olivia se met à sourire de manière moqueuse. Parce que ça l'a fait toujours rire, qu'un fils de bonne famille se la joue rebelle comme ça. « Quel gâchis, en passant. » Petit clin d'oeil glissé lorsqu'elle porte sa tasse à ses lèvres, elle la repose après avoir bu une gorgée et entendu la nouvelle pique de sa soeur quand elle lui signale qu'elle n'a jamais entendu parler d'un Edan de la bouche de Skyler. Elle écoute sa soeur, et c'est vrai que c'est pas con ce qu'elle dit. Le blond a sans doute du faire le rapprochement. Deux Penhallow à la vie de merde, y a sans aucun doute un lien, non ? C'est trop gros pour ne pas le voir. « Jsais pas, Sky. Il a jamais parlé de toi ou n'a jamais rien insinué. Et puis on s'est côtoyés quoi, quelques temps parce qu'on avait des amis en commun et je suis repartie ensuite. » Fait-elle en regardant sa petite soeur levée les yeux au ciel avant d'insinuer qu'elle fait exprès de lui cacher tout ça. Et encore pire, qu'elle va sortir avec lui. « Moi ? Sortir avec le fils à papa rebelle ? Tu m'as bien regardé, Penhallow ? » Elle hésite entre sourire ironiquement et se contrarier réellement. En réalité, elle fait les deux. Sa moue est moqueuse, ses yeux lancent des éclairs, même si elle ne la regarde pas. « Jsavais même pas que tu connaissais ce mec, Skyler. Comme j'aurais pu le savoir ? Le mec a pratiquement toujours vécu en Irlande et toi c'est pas comme si t'avais beaucoup bougé. Si c'est ce qui te préoccupe le plus, je peux te le dire clairement, je sortirais jamais avec lui. C'était pas au programme, encore moins maintenant que je sais qu'il ment sans doute ou je sais pas quoi.   » termine-t-elle dans une voix qui gronde déjà, sans doute parce qu'elle pense déjà au meilleur moyen de lui faire regretter ça. Et ça va pas être beau à voir.



désolée pour le retard mon chat I love you
Revenir en haut Aller en bas
soeur ❁ alpha delta pi
soeur ❁ alpha delta pi
avatar

spring is in the air
GTPien depuis : : 14/07/2017postes : : 676

Message
Re: You can kid the world, but not your sister.
Mer 17 Jan - 4:20


Tu préfères ne rien lui répondre, ton visage étant bien assez expressif. Tu es si froide que la brune en face de toi pourrait presque attraper un rhume. Même si tu te fous éperdument d’Edan et que tu ne ressens plus rien pour lui, il te semble inimaginable que ta sœur puisse sortir avec lui. Tu ne te vois pas une seule seconde aller draguer ou sortir avec un ex d’Olivia. C’est dégueulasse. En plus, Edan ne mérite clairement pas de finir avec quelqu’un comme elle. En vérité, personne ne sera jamais assez bien pour ta sœur à tes yeux, mais disons que surtout pas ce blond là. Tu laisses Olivia t’expliquer quand et comment elle l’a rencontré. Un rire mauvais t’échappe « Lui, un caïd ? Décidément, il a toujours eu un goût très prononcé pour le ridicule. ». Tu la laisse poursuivre en buvant peu de thé en l’observant du coin de l’œil. L’arôme de ce thé a le don d’adoucir un peu ton amertume et de diluer le venin que t’avais prévu de cracher aujourd’hui. Muette comme une carpe, tu te contentes de hocher la tête pour lui montrer que tu suis. Difficile pour toi de ne pas répondre à chaque mot prononcé, de ne pas te montrer désagréable. « Moi ? Sortir avec le fils à papa rebelle ? Tu m'as bien regardé, Penhallow ? ». Tu ne peux pas t’empêcher d’être secouée d’un petit rire que tu refoules pour garder ce sourire qui fend tes lèvres pincées depuis tout à l’heure. Elle gomme ta rancœur en une fraction de secondes avec cette réplique. Tu te décrispes un peu et tu fais enfin entendre le son de ta voix pour glisser une petite plaisanterie « Qui sait. Tu pourrais me surprendre. ». T’as pas envie de continuer à t’embrouiller avec Oli à cause de l’irlandais. Il n’en vaut même pas la peine quand t’y réfléchis bien. « C’est bon, Oli. Laisse tomber. », dis-tu en secouant doucement la tête. « J’aurais pas du monter sur mes grands chevaux sans savoir. C’est juste que te voir avec lui, ce serait le pompon. Déjà parce que EW. Et en plus, un mec qui gâche tout avec une Penhallow, ne mérite même pas ne serait-ce qu’un regard de la seconde.  », tu balances ta crinière en arrière, très sérieuse, ton petit air de Queen Penhallow sur la tronche. Pas besoin de couronne, tu sais ce que tu es et ce que tu vaux. Tu offres un sourire à ta sœur en lui mettant un petit coup d’épaule. Avant de boire une nouvelle gorgée de ton thé, tu reprends toujours très sérieusement, comme l’éternelle pince-sans-rire que tu as toujours été « Il est bi, ça va pas arranger nos affaires. Il va vouloir lécher les amygdales de toute la fratrie, on va avoir pour mission de les prévenir de la menace qui plane sur les Penhallow. ». Qui sait ? Après tout, il n'est plus à ça près, faut croire qu'il veut donner un baiser à toute la famille celui-là. T’essaies d’en rire pour pas en faire toute une histoire, pour détendre l’atmosphère. Aucun homme ne mérite que tu sois en froid avec Olivia. Tu termines ton thé et proposes histoire de vous changer les idées et de passer du bon temps « Ca te dit qu’on se fasse une ciné ? J’t’invite. ». Tu lui fais un clin d’œil puis lui fais signe de se lever pour enfin sortir respirer l’air frais qui refroidit ta tête brûlante de t’être tant énervée pour si peu. C’est bras dessus, bras dessous que vous prenez la direction du cinéma, bavardant comme si vous veniez tout juste de vous rejoindre, comme si rien ne s’était passé…

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

spring is in the air

Message
Re: You can kid the world, but not your sister.

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum