Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
❁ castor spartiate ❁
❁ castor spartiate ❁
personnage
postes : 193
informations
postes : 193

Les étincelles des Frères Penhallow :: Mer 24 Jan 2018 - 7:26




Aujourd’hui, ma mère m’avait invité à un brunch en famille. J’avais évidemment répondu présent pour faire plaisir à ma mère et pour voir mes frères et soeurs. Ils étaient très importants pour moi même si je ne le montrais pas forcément. S’ils avaient le moindre problème, je serais le premier à accourir et les aider. Pourtant, de nature, j’étais assez froid et distant. J’avançais seul mais ma famille était prioritaire avant tout. Du coup, ce dimanche matin, j’avais répondu présent. J’étais arrivé un peu plus tôt pour aider ma mère à tout préparer. Les filles n’étaient pas encore là, elles devaient dormir et arriver un peu plus tard. Et là, mon petit frère Aedan pointa le bout de son nez. Salut Aedan ! Bien dormi ? J’adorais mon petit frère mais je ne savais pas trop si c’était le cas pour lui. A chaque fois qu’on se voyait, il me balançait des piques sur ma vie « parfaite ». Si seulement il venait faire une journée avec moi, il verrait que ma vie n’était pas si parfaite que ça. J’avais la pression des chiffres, j’avais une équipe sous ma supervision qui devait assurer aussi, notre mère me foutait également une pression pour que je lui donne de l’argent et par conséquent, j’en piquais à l’entreprise de mon père, je n’étais pas accepté dans la nouvelle famille de mon père… Bref, tout ça était bien compliqué. Aedan ne voyait que le côté où j’étais responsable d’une agence immobilière, que je gagnais beaucoup d’argent, j’avais toutes les dernières nouveautés et un super duplex. Donc forcément, s’il ne voyait que cela, j’avais une vie parfaite. Alors que je préparais les dernières petites sucreries, j’entamais de nouveau la conversation avec Aedan. Les études se passent bien ? Je prenais des nouvelles, comme ça, parce que je m’intéressais à lui. C’était réellement sincère. En plus, nous étions que tous les deux, les filles et notre frère n’étaient pas encore là.

Tenue.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin ❁ l'escroc
admin ❁ l'escroc
personnage
postes : 242
informations
postes : 242

Re: Les étincelles des Frères Penhallow :: Mer 31 Jan 2018 - 12:09




Brunch en famille ou le summum du ridicule chez les Penhallow. Si ta mère vous avez convié tous à un repas en famille c’est qu’elle avait surement quelque chose derrière la tête. Tout avait un intérêt pour ta mère et ce n’était pas anodin qu’elle vous réunisse ce n’était très certainement pas pour parler de la pluie et du beau temps ni même pour rattraper le temps perdu. D’ailleurs tu ne te rappelais pas de la dernière fois où toutes la famille avait été réunie dans une même pièce, autour d’une table. Tu avais fui assez jeunes la maison pour éviter ce genre de conneries et les conquêtes à répétition de ta mère. Puis on ne pouvait pas dire que tu étais le plus proche qu’il soit de tes frère et sœur si ce n’est d’Olivia mais ça c’est une toute autre histoire. Oui, s’ils avaient besoin de toi tu serais là mais de là à passer du temps avec eux. Il ne fallait pas trop t’en demander. Tu te tiras du lit à six heures et demi histoire de faire un jogging, prendre une douche et des recherches qui incomber à ton contrat avant d’enfiler un jean noir et un t-shirt blanc. Tu y allais presque à reculons, ta veste en cuir sur le dos tu pris ta voiture pour te rendre dans la luxueuse baraque du marie actuel de la mère Penhallow. Arrivé à destination tu te garas dans la grande allée et ne prenant pas la peine de frapper à la porte tu entras. Ne trouvant pas le besoin de signifier ta présence tu te diriges vers le bruit que tu entends dans la cuisine pour tomber nez à nez avec Liam. Génial. Pure ironie alors que tu ne supportais pas le blondinet prétentieux qui clamer une vie pseudo parfaite. Aucune confiance en lui, ton sourire Colgate tu ne l’achetais pas. Visage fermé comme à ton habitude tu t’adossas à la cloison ouverte regardant ton grand-frère en train de jouer l’enfant parfait. Une blague. « Oui. Et toi ? » te contente tu de répondre dans ce début de conversation qui sonnait plus comme une grosse mascarade. Tu aurais surement éclaté de rire si tu ne contrôlais pas autant tes émotions à l’autre question de ton frère « Tu ne vas pas me dire que tu achètes le fait que je sois là pour les études !! Pas besoin de diplôme pour vivre !! » Lances-tu n’en revenant pas de la question de l’homme. Soit il s’intéressais vraiment chose que tu trouvais étrange soit il en faisait exprès et il n’avait rien d’autre à dire. « Et toi ? Toujours à la botte de père et mère ?! » Lances-tu. Oui ce n’étais pas très agréable mais tu ne savais pas quoi lui dire d’autre.


@Liam Penhallow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❁ castor spartiate ❁
❁ castor spartiate ❁
personnage
postes : 193
informations
postes : 193

Re: Les étincelles des Frères Penhallow :: Dim 18 Fév 2018 - 10:34




J’aidais ma mère à préparer les dernières choses pour le bruns tandis que mon frère Aedan venait d’arriver. Il fut assez distant et me toisait du regard. Bon, il était en confrontation. Je savais qu’il allait jouer avec moi, je le connaissais à force. Il pouvait bien me balancer les piques qu’il voulait, j’allais lui répondre du tac o tac. J’étais peut être le grand frère gentil mais il ne me connaissait pas en dehors. Il fallait qu’il redescende de sa tour le petit Penhallow. Je n’allais pas me laisser marcher dessus comme cela, je n’étais pas notre mère. En tout cas, ça avait l’air d’aller pour lui, tant mieux. Ca va aussi. J’apportais le dernier plat sur la table et tout était prêt pour le brunch. Les filles n’étaient pas encore arrivées et notre mère devait se préparer. Je demandais, pour m’intéresser un peu à lui, comment se passaient ses études. Il me balança une pique et j’encaissais mais je n’allais pas fermer ma gueule bien longtemps. Le diplôme sert toujours, Aedan. Bref, je m’intéresse un peu à toi mais si tu veux te braquer, je m’en fous. Je levais les yeux au ciel. Ce mec me déprimait, il ne faisait aucun effort avec moi et je commençais à en avoir marre de me battre face à lui. Il ne cherchait pas à développer une relation fraternelle durable et aimante. Certes, notre relation était sincère, au moins, je savais ce qu’il pensait de moi mais j’aurais aimé qu’on soit un peu plus proche tous les deux. Aedan, à son tour, me posa une question. Je levais les yeux au ciel et je soufflais un bon coup pour tenter de garder mon calme face à lui et son arrogance. C’est quoi ton problème au juste ? T’es jaloux, en fait ? Je ne préférais même pas répondre à sa question qui était futile et inutile. Il cherchait juste une énième dispute et c’était ce qu’il allait avoir. Je ne pouvais pas rester là sans rien faire. J’étais son punching ball. Il se défoulait sur moi en m’envoyant constamment des piques. Peut être était il jaloux de ma situation après tout j’avais un travail qui payait bien, mes parents et mes frères et soeurs m’appréciaient, j’étais plus ou moins heureux. J’avais une vie plutôt confortable donc c’était peut être pour ça…

Tenue.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin ❁ l'escroc
admin ❁ l'escroc
personnage
postes : 242
informations
postes : 242

Re: Les étincelles des Frères Penhallow :: Dim 18 Fév 2018 - 20:02




C’était une blague ce brunch, cette réunion familiale. Ce petit rendez-vous en famille te sortait déjà par les yeux alors qu’il n’avait même pas encore commencer. Te retrouver autour d’une table avec tes frères et sœur et votre mère en tant que chef de table : ridicule. La situation était absurde et tu étais persuadé que les raisons l’étaient tout autant. Alors, oui, retrouver Liam dans la cuisine à jouer les fils parfait en aidant votre mère pendant qu’elle se ravaler la façade, tu en rigolais. Tu n’avais rien contre lui si ce n’est sa façon de tout calculer, de s’évertuer à monter une certaine perfection mais, il n’était pas mieux que vous autre. Tu n’en démordais pas, il finirait par montrer sa vraie nature de Penhallow. Il se voulait toujours rassembleur mais à quoi bon, vous n’avez rien d’une famille. Tu serais certes toujours là pour eux, jamais tu ne te considérerais comme membre d’une vraie famille. Tu lui parle et voilà qu’il te répond avec son ton supérieur comme toujours, voulant se montrer meilleur. Voulant se montrer sur son meilleur jour. Tu lui rigoler au nez. Tu aurais aimais être proche de ton frère, partager des choses mais tu n’avais rien en commun avec lui si ce n’est ton nom de famille. « Je te rappel que je suis déjà diplômé, Stanford… tu te souviens, tu n’as pas pu venir à la remise de diplôme !! » Tu lui lances dans les dents. C’était à celui qui aurait les derniers mots et se serait toi. Liam était comme doué à ce jeux bien que ces remarque ne t’attendais que peu, pour cela il aurait fallu que ce soit baser sur de la réalité. Mais, il semblait ne rien connaitre de toi. « Mais je n’ai aucun problème, si ce n’est le fait que tu te voile la face sur qui tu es vraiment. Arrête de faire comme si tu étais parfait, tu ne l’es pas ! Tu n’es pas mieux que nous Liam !! » Lui lances-tu alors en t’avançant un peu dans la cuisine piquant une tomate cerise dans le bol en face de toi. « Et jaloux, ne sois pas ridicule sérieux !! Jaloux de quoi… je ne dépends de personne moi, j’ai eu besoin de personne encore moins d’une mère qui ne pense qu’à elle et au fric et à un père qui se soucie plus de sa nouvelle femme que de toi !! Sérieux garde ta jalousie pour toi !! » Ajoutes-tu avant de tourner les talons pour aller au salon. Tu avais hâte que les filles passes la porte bien que tu redoutais de voir Skyler après tout ce temps. Sans parler des tensions en toi que provoquer Olivia. Dieu que ce brunch s’annoncer interminable.

@Liam Penhallow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❁ castor spartiate ❁
❁ castor spartiate ❁
personnage
postes : 193
informations
postes : 193

Re: Les étincelles des Frères Penhallow :: Dim 4 Mar 2018 - 10:06




Avec Aedan, il y avait toujours des étincelles. On se disputait toujours pour un oui ou pour un non. On n’arrivait pas à discuter tranquillement, à prendre des nouvelles l’un de l’autre en toute sincérité, il y avait toujours un truc qui clochait, un truc qu’on se reprochait… C’était toujours comme ça ! Le brunch familial ne loupait pas une nouvelle fois. Aedan n’avait pas envie d’être là, ça se voyait. Pour ma part, je faisais comme si tout allait bien, pour faire plaisir à ma mère qui voulait que tous ses enfants soient réunis. Elle avait peut être une annonce à nous faire, ce rendez vous était tout de même bizarre et inhabituel. J’avais hâte de savoir ce qu’il se tramait. En attendant, je me prenais la tête avec Aedan, comme d’habitude. Il osait me reprocher que je n’avais pas été présent à sa remise de diplôme lorsqu’il l’avait eu à Stanford. Je levais les yeux au ciel, il était doué pour les reproches mais il ne se regardait pas en premier. Il était loin d’être tout rose lui aussi. Excuse moi de travailler ! Tu fais des reproches mais tu n’es pas mieux !! A l’entendre, c’était lui, l’homme parfait. Il fallait quand même qu’il regarde un peu plus loin que le bout de son nez. J’adorais mon petit frère mais par moment qu’est ce qu’il m’énervait ! Là, en ce moment, il me soulait énormément. Je ne pus m’empêcher de lui demander s’il avait un problème et s’il était jaloux de moi. Aedan me fit remarquer que je n’étais pas parfait. Ah ça, je le savais très bien que je n’étais pas parfait et s’il savait ce que je faisais dans l’entreprise de mon père, il aurait une toute autre vision de moi. Cependant, je gardais ça pour moi et je n’en parlais à personne pour ne pas être grillé justement. Ensuite, sur la partie jalousie, il ne m’enviait pas du tout pensant que je dépendais encore de mes parents. Je riais à ses remarques. Il ne me connaissait vraiment pas, c’était dingue ! Je n’ai jamais dit que j’étais parfait, loin de là, c’est toi qui l’imagine tout seul. Et arrête de dire que je dépends des autres, si j’en suis là, c’est parce que j’ai bossé pour ! Tu ne me connais pas Aedan, arrête de voir que le paraitre. Notre soucis c’était qu’on ne se connaissait pas et qu’on arrivait pas à apprendre à se connaitre. Aedan changea de pièce comme ça, en plein milieu de la discussion. C’est ça, défile toi ! C’est ce que tu fais toujours. Dis je assez fort pour qu’il m’entende alors que j’étais toujours dans la cuisine.

Tenue.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin ❁ l'escroc
admin ❁ l'escroc
personnage
postes : 242
informations
postes : 242

Re: Les étincelles des Frères Penhallow :: Dim 18 Mar 2018 - 16:30




On ne pouvait pas dire qu’entre Liam est toi il y avait la fibre fraternel. Oui, c’était ta famille et dans le besoin tu serais là pour lui comme pour les autres mais il y avait cette chose que tu ne pouvais pas expliquer chez lui. Cette chose qui t’ennuyer. Tant dans ces manière que dans sa façon d’être et cette constante façon qu’il avait de nié la vérité. L’hypocrisie de la situation par exemple, faire la popote dans la cuisine pour un brunch dont le fondement n’avait probablement aucun sens. Toujours une raison derrière ces réunion familiale, raison qui tourner souvent autour de vote égoïste de mère. Alors, oui, voir Liam faire comme si tout allait bien te laisser la même sensation qu’une épine qui aurait était coincé sous ton pied. Tu n’étais pas de ceux qui arrivaient à mentir. Manipuler la vérité, la tordre à ton avantage, jouer un rôle pour un but précis, financier la plus part du temps, ça c’était dans tes cordes.  Mais, jouer les hypocrites avec ta pseudo famille tu ne pouvais pas tout comme jouer les lèches botte avec ta mère. Alors, oui, tu lui en fais voir de toutes les couleurs car c’est le seul devant toi et qu’il le cherche aussi. « Une blague comme je dis… au moins tu reconnait que tu n’es pas parfait, c’est un début Penhallow… Cela n’empêche pas que tu te voiles la face !» Lances-tu en toute animosité, oui il te mettait les nerfs et tu n’avais qu’une hâte, que tes sœurs arrivent et que vous en finissez avec ce calvaire qui avait à peine commencer. « En même temps qu’es ce que tu veux que je connaisse que toi quand la seule chose que tu montres c’est ton sourire parfait et l’image du fils parfait toujours à ciré les bottes de ces parents !! » Ajoutes-tu avant de quitter la cuisine ne voulant pas à avoir à supporter une seconde de plus cette conversation en plus tu avais les crocs. Pourquoi personne ne semblait respecter la ponctualité dans cette famille aussi et voilà que ton frère en rajouter une couche. Il te chercher. « On peut savoir ce que tu cherches à faire !! Me défiler et on peut savoir quand-es ce que je me suis défilés ? S’il y en a bien un dans la famille qui est là c’est moi ! Ok à ma manière mais je suis là alors me parles pas de me défilé Liam ! » Énervé, non tu ne l’es pas tu as cette tendance à garder le contrôle en toute situation sauf avec Olivia peut-être mais ça c’était une autre histoire, une histoire que tu tentais d’enfouir au fin fond de toi. Tu es tout simplement à bout de patience contre ces attaques sans fondement. « Bon elles arrivent quand sérieux ?! »

@Liam Penhallow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❁ vache ninja ❁
❁ vache ninja ❁
personnage
postes : 703
informations
postes : 703

Re: Les étincelles des Frères Penhallow :: Lun 2 Avr 2018 - 23:23




T'en reviens pas de devoir aller à la maison pour un brunch en famille. Rien que quand t'as lu le mot 'famille' sur le message de ta mère, t'as failli t'étouffer. La nana copule avec tout ce qui a un service trois pièces entre les jambes, éparpille des gamins un peu partout, fait son business dans son coin sans essayer de prendre soin d'eux... Et du jour au lendemain, elle décide d'inviter tout le monde pour passer du temps ensemble ? Vous vous êtes tous concertés pour savoir qui venait et qui ne venait pas, histoire de vous serrer les coudes au moins une fois dans l'année, quoi. Vous avez enfin des réactions de frères et sœurs. Tu arrives sur place pile à l'heure, sans être très enthousiaste. Déjà que t'es toujours blasée de base, c'est certainement pas cette journée qui va arranger ça. Tu laisses ton père te serrer dans ses bras et tu grimaces quand il dépose un baiser sur tes cheveux. Tu détestes ça mais il peut pas s'en empêcher. Et tu te vois pas envoyer promener ton père parce que t'es proche de lui et il est super cool. Tu fais un signe à ta mère sans même aller la voir et tu vas rejoindre ceux déjà présents. Tu reconnais la voix de Liam et d'Aedan. Et vu le ton sur lequel ils se parlent, ils sont pas entrain de se réciter des poèmes. Tout ça a un comme un air de déjà vu. Tu entends le sujet de leur dispute totalement pétée et tu lèves les yeux au ciel. Tu entres dans la pièce et tu agites tes mains doucement, comme si tu humais l'air et que tu attirais l'odeur vers toi. Un petit sourire forcé étire tes lèvres « Ah. La douce odeur des réunions de la pseudo-famille Penhallow. Comment ça va, losers ? », tu demandes en les pointant avec tes finger guns, avant de piquer un truc à manger sur la table de la cuisine. « Je vois que vous êtes déjà dans l'ambiance. Vous avez eu le temps de vous échauffer, c'est cool. », tu reprends en effaçant ton petit sourire. Tu fais un signe de tête à Aedan puis un clin d'oeil à Liam, pour les saluer de manière un peu plus claire. « Quel est le sujet de la discorde ? Qui a la plus grosse ?  », tu pouffes de rire, moqueuse, avant de croiser les bras en t'appuyant contre le mur derrière toi. « Elle est pas encore arrivée Olivia ? Ou vous l'avez assommée en vous disputant pour des conneries et vous l'avez planqué dans le tapis du salon ? ». Tiens, toi aussi t'es en forme aujourd'hui. Ca va swinguer. Et le plus beau, c'est que vous savez même pas pourquoi vous êtes là. Parce que oui, vous le savez, ce brunch n'a rien d'anodin.


@Liam Penhallow @K. Aedan Penhallow @Olivia Penhallow 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin ❁ oxford sweet dream
admin ❁ oxford sweet dream
personnage
postes : 894
informations
postes : 894

Re: Les étincelles des Frères Penhallow :: Mer 4 Avr 2018 - 14:01



La puissance te faisait du bien. La vitesse encore plus. Ces deux-là te permettaient de penser à rien. T'avais envie de ressentir autre chose, de penser à autre chose. T'avais appréhendé ce jour, depuis que tu avais reçu le message de ta mère. Jusqu'au dernier moment, tu avais rejeté cette idée. Ouais, le repas parfait des Penhallow, ça allait être sans toi. T'avais pas envie de faire ce cadeau à ta mère. Elle méritait pas ton attention. Elle ne l'avait jamais mérité d'ailleurs. La plupart du temps quand tu venais c'était pour tes demi-frères et ta demi-sœur. Parce que qu'envers et contre tout, vous vous souteniez. Et ces jours là, ça te permettait d'enfoncer ta mère avec tes petits commentaires pas très sympathiques. C'était aussi un de ces jours où tu pouvais prendre des nouvelles des autres ou encore te moquais d'eux. Ca dépendait. Mais aujourd'hui, c'était compliqué. A cause d'Aedan. Puis finalement, tu t'étais laissée convaincre par les autres membres de la famille. T'allais savoir ce que ta mère vous voulait et te foutre d'elle, encore une fois, avant de tourner les talons. C'est comme ça que tu te motivais à descendre de ta moto, ta nouvelle acquisition depuis ton coup avec Aedan. Tu t'étais "consolée" comme ça, en achetant un nouveau joujou rapide. Un rapide coup d’œil aux voitures présentes, tu voyais que t'étais pas la première mais pas non plus la dernière. Sans doute que d'autres de tes demi-frères ne se présenteraient pas aujourd'hui. La chance. Tu salues le mari numéro quatre de ta mère, ouais tu pouvais pas compter ton père là-dedans. T'aurais bien aimé dire qu'il avait senti le coup venir et s'était barré rapidement mais c'était même pas ça, c'était plutôt qu'il avait tiré son coup rapidement et qu'il avait ensuite repris la route. Tu l'aimais bien lui, le père de Skyler et du jumeau, ça passait. Ta mère arrive vers toi en ouvrant ses bras pour t'enlacer, c'est nouveau ça et tu crains le pire sur ce qu'elle va vous annoncer, tu l'esquives à la dernière seconde, ouf. Et tu te rends dans le salon, ton casque sous le bras. "Tu devrais plutôt t'inquiéter pour eux que pour moi." Dis-tu après avoir entendu Skyler, ton petit sourire en coin habituel, celui légèrement moqueur. Tu la regardes, tu regardes les deux garçons, enfin t'esquives plutôt du regard Aedan et tu poses tes affaires sur un des meubles.

@skyler h. penhallow @k. aedan penhallow @liam penhallow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❁ castor spartiate ❁
❁ castor spartiate ❁
personnage
postes : 193
informations
postes : 193

Re: Les étincelles des Frères Penhallow :: Mer 4 Avr 2018 - 16:33




Le brunch familial commençait bien. Je me disputais avec Aedan pour rien. On se prenait régulièrement la tête mais là, ça commençait à partir loin. Monsieur Anti Parfait avait toujours raison et il cherchait par n’importe quel moyen de me mettre plus bas que terre. Il voulait me faire sortir de mes gonds et qu’on voit la noirceur de mon âme alors qu’à la base, j’aidais juste notre mère à faire les derniers préparatifs. Aedan m’envoya des piques sur le fait que j’étais le fils parfait et que je faisais tout pour satisfaire mes parents. En même temps, je n’allais pas faire l’enfant rebelle, j’avais grandi et mûri, contrairement à lui. Grandis un peu. Tu es toujours contre tout, ce n’est pas de ma faute si je passe du temps avec mes parents. Je ne suis pas toi ! Mais accepte aussi qui je suis comme je le fais avec toi ! Il voulait que je lui ressemble ou quoi ? Chacun était différent à sa façon. Je me caractérisais de sale caractère mais lui, il est bien pire que moi ! Aedan avait quitté la cuisine et je lui disais qu’il se défilait. Je cherchais plutôt à dire ça par rapport à notre discussion pas par rapport à ce brunch. Tu comprends rien, je ne parle pas de ce brunch mais de notre discussion. Alors qu’Aedan se mit à gueuler, Sklyer fit son apparition. Un silence s’était installé jusqu’à qu’elle envoie des piques à son tour. J’avais le visage fermé et j’étais très énervé de ma discussion avec mon petit frère. Elle trouvait ça drôle cet énervement entre Aedan et moi. Elle ajouta même que c’était un échauffement vis à vis du brunch. Pour rien, des conneries, comme d’habitude. Je ne saurais même pas expliqué d’où est partie notre dispute. Ca ne servait à rien de s’étendre là dessus de toute façon. Olivia arriva juste après. Je terminais tout juste de couper la charcuterie, il n’y avait plus qu’à tout apporter sur la table. Faites pas les malignes vous deux ! En un rien de temps, Aedan et moi saurions les maitriser mais là n’était pas la question. Je pris deux plats et je les apportais sur la table de la salle à manger, bousculant par la même occasion Aedan. Je m’installais ensuite sur une chaise en attendant l’arrivée de notre mère qui devait bien nous annoncer quelque chose pour nous réunir tous ensemble.

Tenue.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin ❁ l'escroc
admin ❁ l'escroc
personnage
postes : 242
informations
postes : 242

Re: Les étincelles des Frères Penhallow :: Mer 4 Avr 2018 - 23:00




Il avait fini par t’énervé et il en fallait pourtant pour y parvenir. A croire qu’il chercher à te pousser à bout. C’était ça ou l’anxiété qui monté en toi à mesure que tu te répété que tu allais devoir affronter Olivia. Tu gardais à l’intérieur tout un tas d’émotions et de sentiments depuis la dernière fois. En même temps ce n’est pas comme si tu pouvais te confié à qui que ce soit sur le fait que tu avais embrassé ta sœur et que tu avais envie de recommencer. Tordu que tu étais. Non, tu préférais rejeter la faute sur Liam, c’était plus simple ainsi. Il te tendait des perche facile et il y avait du vraie dans ce qu’il disait dans un certain sens. Mais toi et ta fierté et lui à ne pas ouvrir les yeux sur sa vraie nature. Il le ferait un jour et tu serais là pour lui rappeler toutes les fois où il a démentie la chose. Tu le regarde finir de préparer je ne sais quoi dans la cuisine, tu reviens même sur sa dernière parole pour finir par ne pas relever alors que Skyler finis par débarquer. Skyler que tu n’as pas vue depuis… Tu ne comptes plus le temps et tu sais que les liens qui on était brisé par tes ombreux départs ne seront jamais réparer. Tu la salue simplement car tu n’as rien à dire. Tu t’efforce de garder ce masque impassible alors que tu bouillonne de l’intérieur. Tu sais que ce repas va être long et tu te rassures sur le fait que se seras pour tout le monde pareil. Que tu ne seras pas le seul et que pour une fois entre frère et sœurs vous serrerez les coudes. Tu restes dans ton coin, sur le pas de la porte qui séparer la cuisine de la salle à manger à observer sans mots gardant ton énergie pour toi alors qu’Olivia choisie le bon moment pour entre en scène. Non de dieu que l’atmosphère sembla lourde tout d’un coup, pour toi du moins. Pour elle aussi à mesure que tu l’as sentais t’éviter du regard comme toi tu le faisais. « Si je devais assommer quelqu’un se serais surement notre mère pour nous avoir traîné ici un dimanche !! Elle a intérêt d’avoir une bonne raison ! Les paris sont lancés je vous rappelle !! » Lances-tu tentant un brin de légèreté en te contentant d’ignorer Liam. « C’est parti… » Marmonnes-tu dans ta barbe en allant t’asseoir à la table dressé pour l’occasion.

@Liam Penhallow @Skyler H. Penhallow @Olivia Penhallow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❁ vache ninja ❁
❁ vache ninja ❁
personnage
postes : 703
informations
postes : 703

Re: Les étincelles des Frères Penhallow :: Jeu 5 Avr 2018 - 17:40




Tu salues les Penhallow à ta manière et Liam confirme qu'ils se disputent pour des conneries. La base, quoi. T'as tout juste le temps d'ouvrir la bouche pour te moquer d'eux à nouveau que ta soeur Olivia débarque. Tu te tournes pour la regarder par dessus ton épaule et tu secoues la tête « M'inquiéter ? Oh, j'suis plutôt là pour compter les points. ». Tu souris à la brune avant de plisser les yeux quand Liam dit ça. « Des menaces, Penhallow ?! », tu t'exclames avant de lui mettre un coup de coude en passant, juste pour le taquiner avant de te rendre dans le salon avec tout le monde. Ta mère a le sourire aux lèvres mais ton père a l'air contrarié. « Celui qui arrive à esquiver tout ce qui risque de voler pendant le repas échappe au ménage. May the odds be ever in your favor. », tu lances avant de cogner ton poing contre celui des autres Penhallow avant d'aller t'installer à ta place. Oui, vous êtes une famille en carton mais vous avez chacun votre place désignée à table les rares fois où vous vous retrouvez tous ensemble. T'es juste à côté de ton père qui est en bout de table tandis que sur ta droite, il y a Liam. La reine mère est entourée d'Olivia et Aedan. Bande de veinards. Ton jumeau n'est pas là et il a bien de la chance d'être à l'étranger. Vous commencez à manger et la seule chose que t'entends, c'est le bruit des couverts dans les assiettes. Vous vous passez les plats en vous regardant, mal à l'aise. Vous attendez que les parents brisent le silence. Votre mère ouvre enfin la bouche en souriant « Alors, Skyler. Les études ? Et toi Aedan ? Comment ça se passe ? Vous me rendez fière, j'espère. ». Tu te retiens de rire, moqueuse, tandis que tu te planques derrière ton verre que tu vides rapidement sans quitter Aedan du regard. Tu réponds après t'être raclée la gorge « Ca s'passe. Et toi, chère mère, est-ce que t'as prévu de nous rendre fiers un de ces quatre ? ». Tu hausses les sourcils avec un petit air de peste et tu sens Liam te mettre un petit coup de genou. Tu t'ajustes sur ta chaise après avoir rendu le coup de genou à ton frère. « Et toi, Olivia ? C'est rare de te voir. Heureusement que Liam, lui, prend le temps de venir voir sa mère. », reprend la mère Penhallow en faisant un beau et grand sourire à Liam. Tes doigts tapotent bruyamment la table, sentant la tension monter d'un cran. Tu détournes le regard pour le poser sur ton père, qui fixe le contenu de son assiette depuis tout à l'heure. « Hé, 'pa, t'es sûr que ça va ? », tu chuchotes en te penchant un peu pour espérer capter son regard. « Ursula et moi allons divorcer. », répond Harry à haute voix, stoppant net les conversations de l'autre côté de la table. Tu t'éloignes un peu de ton père, sonnée par la nouvelle. Putain, elle a réussi à venir à bout de ton père, cet homme si patient et cool. Est-ce qu'il va partir ? Comment ça va se passer ? Tu te contentes de jeter un oeil à Aedan, Olivia et Liam, abasourdie qu'il lance ça comme ça alors que votre mère a osé jouer la comédie depuis tout à l'heure.


@Liam Penhallow @K. Aedan Penhallow @Olivia Penhallow 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin ❁ oxford sweet dream
admin ❁ oxford sweet dream
personnage
postes : 894
informations
postes : 894

Re: Les étincelles des Frères Penhallow :: Jeu 5 Avr 2018 - 18:20



Tu répliques pas à ce que dit Liam. Ni ne renchéris sur ce que dis Skyler ou Aedan. Tu suis le mouvement de troupe, jusqu'à la table. T'es pas dans ton état habituel. Tu t'installes à ta place, t'es comme toujours -enfin rarement sont les repas de familles quand même..- entre ta mère -youpi- et ce bon vieux Harry. Et dans le silence entrecoupé par le bruit des couverts et des plats, votre mère commence son manège. Sa petite comédie, celle que vous ne croyiez plus. Elle fait la mère qui s'inquiète de la vie de ses enfants. Conneries. C'est limite si elle venait de se souvenir qu'on existait avant de nous envoyer un message... Elle venait de commencer par Skyler et Aedan avant de se faire rembarrer. Tu savais bien ce qui allait suivre, elle allait tenter avec toi. Tu sentais ton regard sur toi. Tu t'obstinais à regarder devant toi, tu regardais Skyler, d'un air blasé. Tu sentais que ça allait venir. Trois, deux, un. Pas manqué. Elle fait toujours ça. Elle te reproche de pas venir la voir avant de te comparer à Skyler ou Liam. Skyler, tu comprends, parce que son père est marié avec elle. Mais Liam, sérieux ? Tu te demandais bien ce qu'il pouvait venir foutre ici. Henry était intéressant mais... elle ? C'était sans doute pour l'argent. T'avais aucun point commun avec elle. Sauf peut-être ta manière d'opérée. T'aurais pu être bb Ursula toi. Mais toi, tu t'en servais pas de la même manière qu'elle. Heureusement. Tu te tapais pas toute l'Angleterre. T'avais personne même. Tu lui grognais une réponse. Tu savais pas trop ce que ça donnait à l'oral mais sans aucune doute un truc incompréhensible. T'étais pas d'humeur. Habituellement, tu lui aurais répondu un truc mauvais, comme Sky. Tu jetais même pas ton regard noir au chouchou de la famille. Parce que si t'allais dans cette direction, tu savais que verrais Aedan du coin de l’œil. Tu piquais dans ton assiette, t'obstinant à rester dans ton silence. Alors t'observes ta soeur, t'es bien contente de voir que ses bleus ont disparu. Même si elle les avait caché sous du fond de teint, c'était pas trop son genre à la mini Penhallow. « Ursula et moi allons divorcer. » tu vois et t'entends Harry lâchait ça, là comme ça. Il lâchait sa bombe et tu te fichais. T'étais pas la seule d'ailleurs. Même votre fameuse mère, enfin elle, elle gigotait comme un vers, comme si elle savait pas trop faire ou où se mettre. Elle devait bien sentir le vent tourné. Que ça allait partir en cacahuète. Tu guettais la réaction de la brunette en face de toi, parce que bon, c'était plus elle qui était concernée que vous. Tu la vois regarder les autres membres de la famille et toi tu reportes ton attention vers Harry. Bon sang, cette nouvelle venait de te réveiller. Comme si elle venait de t'illuminer ta triste journée. T'attrapais ton verre de vin avant de venir cogner contre celui d'Harry posé, comme si tu trinquais avec lui. "A la tienne ex-beau-papa, les tentacules, c'est toujours difficile à s'en défaire. Bien joué." dis-tu entre le chuchotement et une voix haute, clin-d’œil dans sa direction, tu bois cul sec ce qui te reste de ton verre. Ah mais... attendez, ça voulait dire que t'avais perdu le pari ?


@skyler h. penhallow @k. aedan penhallow @liam penhallow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❁ castor spartiate ❁
❁ castor spartiate ❁
personnage
postes : 193
informations
postes : 193

Re: Les étincelles des Frères Penhallow :: Ven 6 Avr 2018 - 15:38




Je m’étais assis à ma place, autour de cette table. Cela faisait un moment que je n’avais pas connu un repas heureux autour de cette table. Je sentais que ça n’allait pas en s’arrangeant. Notre mère nous avait convié ici pour une bonne raison, ce n’était pas pour rien qu’elle faisait tout ce cinéma. A mes côtés se trouvait Skyler, ma petite soeur, qui tentait de glisser quelques remarques drôles par ci par là mais je me demandais si ce n’était surtout pas parce qu’elle était stressée de la nouvelle. Personnellement, je me tus tandis que notre mère posait des questions aux uns, aux autres. Elle faisait tout un cinéma pour éviter le sujet qui allait arriver d’un moment à l’autre. Skyler répondit à notre mère d’une drôle de manière, je lui donnais un coup de genou sous la table, ce qu’elle me rendit automatiquement. Je lui fis les gros yeux pour qu’elle arrête de chercher la merde mais c’était comme parler à un mur. Ensuite, la remarque de notre chère mère à mon sujet n’allait qu’envenimer la chose auprès d’Olivia ou bien d’Aedan qui me voyaient comme le bon fils à ses parents. S’ils savaient pourquoi j’étais souvent là, ils ne me verraient pas de la même façon. Arrête maman et dis nous ce qu’il se passe. Je regardais mes frère et soeurs qui s’impatientaient de connaitre la nouvelle, tout comme moi qui faisait bouger ma jambe à un rythme effréné. Finalement, ce fut Harry qui prit la parole pour nous annoncer qu’ils divorçaient. Again pour ma mère. Elle n’arrivait pas à garder un seul mari. Je posais ma main sur celle de Skyler et je la caressais, d’un geste réconfortant. Ca ne devait pas être facile pour elle de voir son père se détacher de cette famille. Harry était un type bien pourtant mais ma mère n’avait pas réussi à le garder. Olivia lâcha une remarque à propos de notre mère. Je souris même si ça ne devait pas être très drôle pour la concernée. Je tentais d’apaiser l’atmosphère comme je pouvais. C’est peut être mieux comme ça… Ca faisait un moment que j’étais témoin de disputes quand je venais ici ou que ma mère me disait que ça n’allait pas dans son couple. Il valait peut être mieux arrêter, comme ils le décidaient à ce jour.

Tenue.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin ❁ l'escroc
admin ❁ l'escroc
personnage
postes : 242
informations
postes : 242

Re: Les étincelles des Frères Penhallow :: Lun 16 Avr 2018 - 22:40




La tablé des Penhallow une bonne grosse blague à ton humble avis. Voir tout le monde réunie sous les souhaits de ta mère n‘avait jamais rien de bon. Non, ce n’étais pas dans ces habitude de vous réunir tous juste par plaisir. Cela cacher toujours quelques choses ou bien même un intérêt. Toujours une idée derrière la tête qu’elle avait cette femme que vous pouviez appeler mère. Elle avait certes subvenue à tes besoins pendant un petit moment jusqu’à ce que tu sois en âge de te débrouiller. L’amour maternelle tu avais pu observer ce que c’était et e n’était très certainement pas ça. Assis à la table avec  toute la fratrie ou du moins ce qui n’avait pas été assez chanceux pour avoir une bonne excuse de ne pas être là… Tu observais la scène sans vraiment y prendre part. Attendant patiemment le moment ou la bombe en question serait lâché. Grossesses, divorces… chacun avez parié sur ce qui avez poussé cette petite réunion familiale. Elle jouer son rôle comme toujours, le rôle de la mère qui se soucié de ces enfants et pour une fois tu étais ravi de voir Liam dérobé sa question suivie de tous les autre. Toi, et bien toi tu ne daignas même pas ouvrir la bouche jusqu’à La Révélations tant attendue. Tu manquas de t’étouffer avec ton jus de fruit. Pour le coup tu te retiens de ne pas rigoler encore plus face à la réaction d’Olivia. Tu t’attardas un sentant sur elle, sur sa beauté, sur sa spontanéité et te voilà repartie dans un chemin auquel tu tentais de tourné le dos avec grande difficulté. A chacun sa réaction mais tu ne pouvais pas masquer ton petit sourire victorieux sur le coin des lèvres. « C’est qui, qui avais raison !! Je ne veux pas dire mais maman t’aurez pu nous épargné tout cette mascarade et nous envoyer un message ! Harry je vous apprécies mais ce n’étais qu’une question de temps ! » Lances-tu alors que tu te ferais surement réprimandé tes paroles tu n’en avais que faire bien qu’un petit pincement au cœur pour la petite Skyler. Vous n’étiez plus aussi proche qu’avant, voir plus du tout tu savais qu’elle t’en voulait pour tes abandons à répétition, pour la vie que tu menais en sois… mais tu tenais à elle bien que tu ne le montrais pas et tu savais que ce serait-elle la plus affecté par la nouvelle. « Vue que la discrétion ce n’est pas le fort de la famille on peut savoir pourquoi ?! » Ajoutes-tu plantant ton regard droit dans celui de ta mère. Vous attendiez tous des réponses après tout. A chacun vos question et il fallait bien commencer quelques part après tout.

@Liam Penhallow @Skyler H. Penhallow @Olivia Penhallow sorry de vous avoir bloquer mes petits chats  TT
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❁ vache ninja ❁
❁ vache ninja ❁
personnage
postes : 703
informations
postes : 703

Re: Les étincelles des Frères Penhallow :: Jeu 17 Mai 2018 - 21:35



La raison de ce déjeuner en famille tombe et personne n’a l’air réellement étonné d’apprendre que votre mère et ton père divorcent. C’est plutôt la manière dont ton père a balancé ça qui surprend, mais pas la nouvelle en elle-même. Il y a un tas de répliques cinglantes qui te viennent à l’esprit mais t’es incapable de dire quoi que ce soit. Tu baisses les yeux un instant pour les poser sur la main de Liam qui se pose sur la tienne pour la caresser. Tu regardes ton demi-frère du coin de l’œil en bougeant doucement les doigts par réflexe, un peu gênée par ce contact. Mais tu finis par laisser ta main immobile. Quelque part, t’as besoin de ce contact. Sa main posée sur la tienne fait office d’ancre. Elle te permet de pas te perdre totalement dans tes pensées... Ou du moins, d’en sortir à un moment. T’arrives pas à te réjouir suite à l’annonce de leur divorce parce que tu te fais les pires scénarios. Tu imagines déjà ton père déménager au Canada comme il en rêve depuis quelques années déjà. Toi, tu te vois pas quitter les Penhallow quand bien même vos rapports sont complexes et étranges, partir si loin d’Asriel et de ton jumeau. Tes repères sont ici et t’es pas du genre à aimer que tes petites habitudes soient chamboulées du jour au lendemain. Donc ça veut dire que ton père risque de partir très loin et que tu vas le voir très rarement. Tout ça parce que cette maquerelle qui te sert de mère détruit tout ce qu’elle touche. Alors non, même si ton père va être beaucoup plus heureux sans elle et sans doute refaire sa vie avec une femme que le traitera comme le type formidable qu’il est, t’arrives pas à te réjouir.

La réaction d’Olivia est exactement celle que tu aurais eue s’il n’était pas question de tes géniteurs. Tu lèves les yeux au ciel à la réplique d’Aedan. « Aedan… », tu soupires en secouant doucement la tête comme pour lui demander de se calmer. Les regards se posent sur toi et tu dévisages les Penhallow présents. Putain, si seulement Oliver était là… On dirait qu’ils attendent que tu balances quelque chose. Tu lances donc, très froidement, tournée vers ton père « C’est un secret pour personne que tu mérites mieux, donc  les raisons du divorce sont claires il me semble. J’encourage la démarche.». Tu ignores l’air dépité de ta mère et alors que tu vas ouvrir la bouche pour continuer d’enfoncer ta mère, ton père pousse sa chaise. « Tu leur dit ou je m’en charge ? ». Ursula ne répond rien. C’est bien la première fois qu’elle la ferme, tiens. C’est un jour bénit ou quoi. Voyant que sa future ex-femme reste silencieuse, ton père prend la parole. « Lorsqu’on s’est mariés, il était question de rester fidèles jusqu’à ce que la mort nous sépare. », il termine en se raclant la gorge, apparemment touché par l’infidélité d’Ursula. « Quelle femme et mère exemplaire tu fais. Tu te surpasses à chaque fois, bravo. », tu lances froidement en fusillant du regard ta mère, l’applaudissant lentement. Tu dis ça pour ne pas la traiter ouvertement de grosse p… manipulatrice. « Skyler. Est-ce que je peux te parler ? », tu fronces les sourcils et hausses les épaules pour te lever et suivre ton père dans une autre pièce en regardant tes frères et sœurs par-dessus ton épaule. Tu crains le pire, là. S’il se barre de Cambridge, tu vas péter une durite.

Vous vous absentez de la table pendant vingt longues minutes durant lesquelles tu apprends la pire crasse de ta mère. T’aurais jamais cru entendre une telle chose un jour et ta vie vient d’être chamboulée. Tu finis par revenir au pas de course dans la salle à manger, suivie de près par ton père qui répète ton prénom en boucle pour essayer d’attirer ton attention. Il voit que t’es entrain de foncer sur ta mère et que ça va partir en vrille. Il te connait, il sait comment t’es. Il a toujours à peu près su comment te tenir et te gérer, mais là, ça dépasse tout ce que t’as pu vivre auparavant. Tu attrapes ton verre pour le jeter au visage de ta mère, devant des Penhallow médusés. Le liquide dégoulinant sur son visage, tu jettes le verre sur la table, le laissant se briser bruyamment contre la vaisselle « Notre mère est définitivement la plus grosse ordure que vous ayez jamais vue, prenez là en photo, on a un sacré spécimen ! », tu t’exclames en l’applaudissant tandis qu’elle s’essuie rapidement avec sa serviette avant de se lever brusquement pour te hurler dessus. « Ferme là ! Ferme là ! Tu trompes ton mari et tu caches ça pendant 22 ans ! T’es un cancer, Ursula. Un poison ! Une profiteuse de merde, tu devrais avoir HONTE ! », tu rétorques face à ses paroles en la pointant du doigt, crachant ton venin. Ton père débarque pour éloigner Ursula et lui tendre une serviette pendant que tes frères et ta sœur se plantent entre vous, choqués par la scène. Est-ce qu’ils ont compris que la tromperie dont tu parles st à l’origine de ta présence sur cette Terre de merde ? Ou est-ce qu’ils sont trop distraits par la rapidité à laquelle tout a basculé ? T’es rouge écarlate, à deux doigts de te battre avec ta mère. En plein brunch. Bienvenue chez les Penhallow, vous voulez du popcorn ? 


@Liam Penhallow @K. Aedan Penhallow @Olivia Penhallow
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
personnage
informations

Re: Les étincelles des Frères Penhallow ::


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les frères Scott
» Les contes du Baragouineur : Thiekar et Tarkh, frères de sang
» Pourquoi Chavez et les frères Castro pensent-ils etre des indispensables
» Les frères Peignot
» Frères d'armes [ Tigre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum