Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Stella Woods
Stella Woods
bébé gtpien
personnage
postes : 680
informations
postes : 680

Stella L. Woods  Empty
Stella L. Woods :: Jeu 1 Déc - 9:41



PRÉNOM(S) NOM ◇ Stella Lindsay Woods.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE ◇ Le 30/07/1993, à Cambridge.
ÂGE ◇ 23 ans
NATIONALITÉ ◇ Anglaise.
MÉTIERS ◇ Vendeuse dans un magasin de prêt à porter pendant quelques heures la semaine en complément de sa bourse d'études
SITUATION AMOUREUSE ◇ Célibataire farouche.
ORIENTATION SEXUELLE ◇ Hétérosexuelle. 
SITUATION ◇  Elle est issue de classe moyenne, et fait parti de ses étudiants qui veulent y faire leurs études et ont obtenu une bourse pour ça, grâce à leur mérite.
OXFORDIEN OU CAMBRIDGIEN ? ◇ Bah Cambridgienne, sinon rien, ttt.
À CAMBRIDGE DEPUIS ? ◇ 3 ans
ANNÉE D'ETUDES ◇ 3ème année
ETUDE MAJEURE ◇ Droit.
ETUDE MINEURE ◇ Droit international.
AVATAR ◇ Dianna Agron
CRÉDITS ◇ (c)Shadow .

TELL ME MORE ABOUT YOU ◇  Spontanée + Rêveuse + Têtue + Douce + Impulsive + Studieuse+ Brillante + Girly (a un goût prononcé pour la mode) + Ambitieuse + Rigolote + Lunatique + Organisée dans son travail, mais pas chez elle Sans être souillon, elle est bordélique à la maison. + Travailleuse elle met la main à la pâte, elle ne va pas hésiter à se salire les mains pour aller travailler dans les champs s'il le faut + Courageuse mais pas téméraire. + Parfois casse-cou, et aussi casse-bonbons.  

survolez l'image
TEST D'INTÉGRATION Voici un petit test pour savoir quelle maison te correspond le mieux.

Dis-moi, pourquoi t'aime pas les confréries ? T'es du genre loup solitaire ou quoi ? ◇ Bon, bah, c'est simple, les confréries je trouve que c'est une perte de temps.  J'ai pas que ça à faire.Je peux comprendre ce besoin de classer les gens mais je pense pas que parce qu'on a physique de greluche on doit faire semblant d'être une dinde pour s'intégrer. En plus c'est pas parce que t'es mignonne que t'es forcément conne. Pis c'est pas parce que t'es rempli de testostérone que tu dois être le champion de softball de l'école. Pis c'est pas parce que tu es binoclard et intello que tu dois te ranger dans une secte de gens pareils que toi. La diversité bordel!

De plus j'ai un travail et mes études sont très importantes pour moi. J'aime pas le bizutage aussi, sous toutes ses formes. Et puis je ne me sens pas faire partie de ce monde, de ces gosses de riches, alors que les membres de ma famille, ces mêmes gosses de riches m'ont tourné le dos quand j'ai eu besoin de leur soutien avec ce qui est arrivé à mon père. Pourquoi les autres gosses de riches seraient-ils si différents.

Mamma mia ! JACKPOT, tu viens de gagner £3000 (4010€) au loto ! Qu'est-ce que tu comptes en faire ?!
C. Je vais mettre ça dans mon compte épargne pour plus tard, c'est plus malin. Enfin, si j'arrive à épargner un peu d'argent, ça sera bien.

Si tu devais être un personnage lequel te conviendrait le mieux ?
A. Hermione Granger


Si tu étais un parfum de glace, lequel serais-tu ?
A. Vanille/chocolat


C'est l'anniversaire de ton chancelier, que lui offres-tu ?
Y'en a aucune qui me convienne vraiment.


Si vous deviez être un film, lequel est-ce ?
AEuh... j'ignorais que certains de ces films existaient.

T'es seul coincé dans une salle de classe et c'est la fin du monde. Que fais-tu en premier ? Tu appelles le livreur de pizza tu as trop faim ou tu likes sur twitter la fin du monde ? ◇ J'appelle le livreur de pizza. Autant se faire un dernier petit plaisir, plutôt ça que de coucher avec le premier sportif qui passe.

Donne nous un adjectif, le premier adjectif qui te vient en tête lorsqu'on te dit : Regulus Melvyn Smith, aka le chancelier fou ? ◇ Serpentard

T'es plus playmobile ou barbie ? ◇ rG. I. Joe


Quel personnage de monstre et cie serais-tu ? ◇*ouvre la bouche, puis la referme* Vous me croyez si je vous dis que c'est un dessin-animé, un truc d'animation, mais que j'ai aucune idée de qui sont les personnages ou même de l'histoire?
PRÉNOM ET/OU PSEUDO ◇ Melancholia ÂGE ◇ +30 OÙ VIS-TU ? ◇ Chez moi XD, en France OÙ AS-TU CONNU GTP ? ◇ Sur facebook, et je regrette pas. COMMENT LE TROUVES-TU ? ◇ Il correspond toujours à mes attentes DOUBLE COMPTE ? SI OUI, QUI ? ◇Nein ES-TU UN SCENARIO ? SI OUI, QUI ? ◇ Nein. EXCLUSIVITÉ DU PRÉNOM ? ◇ Pas du tout, y'a plus d'un âne qui s'appelle Martin, comme dit l'expression. EXCLUSIVITÉ DU NOM ? ◇ Même réponse que pour le prénom.

UN DERNIER MOT ? ◇ J'ai remarqué que vous avez retiré les champs sur quoi faire un cas de départ, c'est bien dommage. CODE A REMPLIR, SVP

Code:
<span class="titrebottin1">Dianna Agron</span> [url=http://greekteaparty.forumactif.org/u1194]►[/url] Stella L. Woods

Revenir en haut Aller en bas
Stella Woods
Stella Woods
bébé gtpien
personnage
postes : 680
informations
postes : 680

Stella L. Woods  Empty
Re: Stella L. Woods :: Jeu 1 Déc - 9:41


Tout peut basculer du jour au lendemain, alors...
... ne sois pas trop proche des gens...

Je m'installe sur le rebord, bras placés de sorte de conserver un certain équilibre. J'en venais à me demander si mon maillot de bain n'était pas un peu trop petit maintenant et si je devrais m'en racheter un plus approprié à mes proportions. Je souris à ce beau gosse à lunettes qui me dévisage et au lieu de me laisser guider par ses questions, je lui confie naïvement, presque avec un air détaché:

"Je suis une charmante petite tête blonde née à Cambridge en Angleterre et j'y ai pour ainsi dire toujours vécu, depuis 23 ans de cela. J'étais fille unique, et bien entourée par mes parents, aimé et choyée, sans pour autant être pourrie gâtée. Je passais le plus clair de mon temps avec les cousins et les cousines, qui eux étaient assez nombreux, donc je n'ai pas souffert de solitude à proprement parlé. Du moins jusqu'à un certain âge. Papa travaillait dans la finance, maman était plutôt issue de classe moyenne, et même s'il était très fortuné, la différence de classe sociale ne les a au grand jamais gêné. De là à dire qu'on m'ait inculqué des préceptes de tolérance poussée... Il ne faut pas exagérer. On m'a fourni quelques principes, et éduqué sur leur base. La vie ne m'a pas empêché de prendre pour autant une autre direction et d'avoir des préjugés, surtout envers les personnes fortunées.

Mon enfance se déroule donc comme un charme, je me développe bien, grandit bien, et à la puberté je fais déjà très femme, très girly, et ce style finira par le suivre. Je rêve en secret d'être styliste ou de bosser dans le prêt à porter. Je vis un peu dans ma petite bulle, en quelque sorte. Mais dans la vie est-ce que tout se déroule toujours sur le même plan que celui qu'on avait prévu? Malheureusement non. Et papa aurait du apprendre cette leçon quand il a commencé ses détournements de fond. On aurait jamais cru de lui qu'il ait pu faire des choses pareilles. Surtout qu'il gagnait très bien sa vie, qu'on était plutôt riche dans l'ensemble, et que les études que je suivais étaient certes un peu chère étant donné les écoles dans lesquelles il cherchait à m'envoyer. Oui, les écoles... Parce que petite, je n'étais pas modèle de vertu, même si je n'étais pas malheureuse, mais je n'y pouvais rien, j'avais des idées qui me passaient par la tête, et il fallait que je les réalise, sans penser à ce qui se passerait par la suite, et cela m'a valu pas mal de renvois. En somme, j'étais pas sage, pas malheureuse, et papa gagnait bien sa croûte. Pourquoi toujours en vouloir plus?

On dit toujours qu'un mal arrive pour un bien, je sais pas si c'est vrai, mais cette année là, j'allais passer mes exams de fin d'année, et je les ai ratés. Pas à cause de ma scolarité un chouia chaotique mais parce qu'on perdit papa. Ses extorsions avaient été découvertes, il a commencé par être viré, et on l'a pas détesté parce qu'il n'avait plus d'argent et parce que ses conneries nous avait tiré vers le fond, mais parce qu'il avait entaché la réputation des Woods. Qui pourrait croire que nous étions des gens honnêtes après tout ça... Mais surtout, le fait qu'il ait fait quelque chose d'aussi mal, on a jamais pu lui pardonner. Parce que voler de l'argent aux honnêtes gens pour en avoir plus, toujours plus... On ne comprenait pas. Bien-sûr, on le détestait pas vraiment, on n'arrivait juste plus à lui faire confiance et ça avait crée un climat explosif à la maison avec maman. Ils ne se parlaient plus, ne s'embrassaient plus, et quelques coups d'oreilles indiscrets à la porte me renseignèrent aisément sur le fait qu'ils ne faisaient plus l'amour non plus. De toute façon, c'était grâce à son avocat qu'il n'était pas resté en prison le temps de son jugement, et il ne tirait pas profit de cela pour redresser la barre. Il allait être enfermé, et au lieu de se préoccuper de ce qui pourrait nous arriver après son départ, il se morfondait, il ne se lavait plus que quand ma mère l'y poussait en l'engueulant.

Le matin de l'audience, on l'avait retrouvé "endormi" sur son lit, un cocktail de médicaments lui aura été fatal. Forcément, on a eu du mal à s'en remettre. Il n'a même pas cherché à s'en sortir pour nous, il a préféré nous quitter lâchement et assumer seules ses méfaits. Parce que nous on a du éponger ses dettes. Heureusement, j'étais assez douée dans le prêt à porter pour me trouver un job de vendeuse dans une petite boutique, mais on a fini par devoir prendre un logement moins cher. Il a fallu deux ans pour qu'on sorte un peu la tête de l'eau, et je repris mes études. Finalement, la mort de papa, le fait de me retrouver avec des responsabilités m'avait fait grandir. Et même si j'avais pris du retard sur ma scolarité, on me reprit, et de là je devins une élève exemplaire. Malgré la fatigue du travail en parallèle, ou ma période de deuil, au point où le principal de ma dernière école "égara" mon dossier scolaire pas très fameux. Il fallait en refaire un, qui lui serait blanc des mes anciennes incartades. Je bossais dur, parce que je voulais y arriver, et parce que je m'étais finalement fixé un but. Entrer à Cambridge, et pour cela, je ne pourrais l'obtenir qu'en ayant une bourse. Il faut croire que mes efforts furent récompensés. J'obtins les meilleurs résultats possible, et la bourse me fut allouée, ainsi que l'entrée dans cette prestigieuse université acceptée. Devinez ce que l'ironie du sort m'avait fait choisir. Je ne me mis pas à bosser dans le stylisme ou dans les arts comme on s'y serait attendu, mais en droit. Je voulais devenir avocate. Une manière inconsciente de vouloir réparer les erreurs de mon père en me mettant au service des usagers? Un peu d'audace me fit me lancer dans le droit international. Il s'était avéré que j'avais un cerveau un peu au dessus de la norme. Je n'étais pas un génie, mais j'étais juste plus intelligente que la moyenne.

Maintenant, ça fait trois ans que je suis à la fac de Cambridge. Je ne saurais dire que j'y ai creusé mon petit nid, parce que finalement, sans me rendre associable, je n'arrivais pas à me mêler directement aux autres. Parce que ces petits gosses de riche m'insupportaient... Quoi? Je l'avais bien été cette gosse de riche, j'avais bien fait parti de ce cercle pendant mon enfance. Ouais mais... Une fois que mon père fut accusé de détournements de fonds, ils ont coupé tout contact avec nous, comme si on était devenu la pire des fanges. Parce que pour eux, les apparences comptaient, et qu'en dehors du fait qu'on n'avait plus de frics, ils avaient peur que notre réputation entachée rejaillisse sur la leur. Vous comprendrez maintenant pourquoi la plupart d'entre eux m'insupportent. Le peu d'amis que je me suis fais... je crois que ça c'est fait par "miracle"Ou les circonstances, appelez-ça comme vous voudrez. On a bien essayé de me démarcher auprès de sororités en tous genres et confrérie. Le pire a été quand j'ai tenté des essais pour être pom-pom girl, j'ai cru que je ne sortirais jamais vivante à cause de ses petits piailleuses qui n'arrêtaient pas de ce caqueter autour de moi pour me vanter les mérites de leur petit groupe. Au final, j'ai abandonné pour la natation, c'est pas plus mal, même si ce n'est pas la discipline que je préfère. Cela a le mérite de me détendre. Pendant ce temps là, j'oublie tout. Mais c'est sans compter les moments où je ne joue pas les rats de bibliothèque. Quand je suis concentrée à réviser ou à faire des recherches, il est très difficile de m'en sortir. "

C'était comme si ma petite bulle venait de se claquer. Est-ce que j'avais réussi à me faire passer pour une petite prétentieuse?

-Bon, c'était bien de papoter avec toi Marcus, mais tu vois, j'ai pas que ça à faire. Je dois partir pour le taff. Comment? Pourquoi je dors pas sur le campus? T'as écouter ce que je t'ai expliqué? Je suis pas pauvre mais je suis loin d'être riche maintenant. Je préfère économiser mon argent pour faire des choses moins futiles que d'aller à des soirées d'intégration...

Je sors de la piscine, et me ressuie, en me demandant comment un type a pu réussir à m'énerver à ce point en moins de deux minutes. Pauvre petit journaliste du dimanche. Il voulait son article pour le journal de la fac, il avait eu ce qu'il voulait non? Bah non, je sais pas si c'est le fait que je lui ai raconté ma vie, et mes opinions qui vont d'ailleurs me valoir des inimitiés maintenant que j'ai ouvertement donné mon avis, mais il semble intéressé par autre chose et reste planté là à me regarder pendant que je commence déjà à me diriger vers les vestiaires. Je sens mes épaules se tendre alors qu'il me pose cette ultime question:

-Oui pauvre con! Je le suis toujours, mais ça t'as pas le droit de le raconter dans ta feuille de chou, c'est compris?

Pourquoi il me regarde avec admiration. Cela n'a rien d'extraordinaire de n'avoir jamais couché avec un mec. Oh, il vient de m'inviter à dîner. Il a besoin de quoi, de se lancer un défi le Clark Kent en herbe?! Merde non, il a l'air vraiment intéressé... Il me dit qu'il publiera pas l'article. Le fait d'en avoir découvert le plus possible sur moi le fait se sentir plus proche? Je n'attends pas qu'il me réponde bien que je lui ai posé cette même question avant d'essuyer un refus catégorique avant de rentrer dans les douches pour me rincer. Il a poussé le vice jusqu'à me suivre en prétextant que c'était pas ce que je croyais et en voulant s'excuser. Ce à quoi j'avais claqué la porte des vestiaires au nez du type avant de la loquer comme je pouvais. Je me rhabillais fissa, et courais jusqu'à ma voiture toute modeste qui détonnait entre toutes les autres sur le parking. Je pris la route pour mon travail sans chercher à en savoir plus, mais apparemment, depuis mon arrivée j'avais un admirateur secret, car c'était la première fois depuis que j'étais arrivé qu'il avait daigné m'approcher et venir me parler. Dommage qu'il ait grillé toutes ses chances à cause de sa question minable. Mais au moins, est-ce que je lui en avais laissé une à ce petit morveux des alpha chi sigma?[/b]

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
personnage
informations

Stella L. Woods  Empty
Re: Stella L. Woods :: Jeu 1 Déc - 11:58


Superbe nouvelle fiche, je reviendrais pour te demander un lien encore rire rire
Revenir en haut Aller en bas
Stella Woods
Stella Woods
bébé gtpien
personnage
postes : 680
informations
postes : 680

Stella L. Woods  Empty
Re: Stella L. Woods :: Sam 10 Déc - 16:07


Nan mais comme une cruche j'ai ouvert une nouvelle fiche au lieu d'éditer la mienne...*je suis un boulet parfois*
Revenir en haut Aller en bas
Stella Woods
Stella Woods
bébé gtpien
personnage
postes : 680
informations
postes : 680

Stella L. Woods  Empty
Re: Stella L. Woods :: Mar 2 Jan - 23:47


Voilà, fiche remise avec le nouveau modèle de codage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
personnage
informations

Stella L. Woods  Empty
Re: Stella L. Woods ::


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum